25/11/2007

SAW IV, mon avis…

82273178227317822731782273218227321

Le "Tueur au puzzle" (Tobin Bell) est bien mort & pourtant… Il continue à donner du fil à retordre à la police. Un nouveau jeu commence et l’"acteur" principal de cette nouvelle aventure sanglante est le policer Rigg (Lyriq Bent). Empilant les cadavres de ses collègues, les uns après les autres, Rigg est rapidement dépassé par les évènements et fonce tête baissée dans un traquenard mis en place par un mystérieux émule du "Tueur au puzzle", alias John Kramer ! Parallèlement, l’Agent Strahm (Scott Patterson) tente d’en savoir plus sur Kramer en interrogeant son ex-épouse Jill (Besty Russell)… Sorti le 21 novembre en France, "Saw 4" débarquera sur les écrans belges le 26 décembre. Alors, les spectateurs belges qui souhaitent passer d’agréables fêtes de fin d’année, seront-ils bien inspirés de voir ce film ? Pas spécialement, non car ce quatrième opus n’a pas perdu l’incroyable fascination pour le sang et la violence déployée dans les autres longs-métrages de cette saga horrifique devenue incontournable.

Lyriq Bent

Du côté de l’intrigue, il est important de préciser que ce "Saw 4" est directement lié à l’histoire de "Saw 3". Ce quatrième film fait également référence à des personnages centraux du deuxième opus, comme l’inspecteur Eric Mathews (Donnie Wahlberg) pour ne pas le citer. Je vous conseille vivement de (re)voir les épisodes précédents avant de vous plonger, corps et âme, dans ce nouveau thriller horrifique.

Tobin Bell

D’entrée de jeu, le réalisateur Darren Lynn Bousman ("Saw 2" et "3") fait monter la pression en nous conviant à une charmante dissection ! Miam’miam ! Par la suite, il est assez étonnant de constater que les préoccupations sanguinaires de Bousman s’atténuent quelque peu. Oui, le quatrième "Saw" paraît moins brutal que le troisième. A moins que l’on devienne finalement insensible à cette surenchère de scènes de boucherie gentiment sadiques !?!

Darren Lynn Bousman

"Saw 4" joue davantage la carte de la découverte… En effet, ce long-métrage revient sur la naissance d’un monstre, le "Tueur au puzzle", alias John Kramer, interprété de manière très convaincante par Tobin Bell. Froid et déterminé, ce dernier a fait des émules. En effet, il semble que Kramer et son élève Amanda (Shawnee Smith), tous les deux décédés dans "Saw 3", aient été aidés depuis pas mal de temps par un acolyte… Mais qui ?

Scott Patterson

Ce traitement est payant & permet à "Saw 4" de ne pas être uniquement qualifié de énième suite bas de gamme destinée uniquement à faire du fric’… Fatalement, il y a de ça mais il y a également plus ! Un montage soigné, un jeu de piste tortueux et, bien entendu, des faux-semblants à la pelle, toujours gentiment pervers,… La "franchise" que Darren Lynn Bousman porte sur ses épaules depuis "Saw 2", ne se bonifie pas de manière extraordinaire mais a toutefois le mérite de ne pas trop dégringoler dans le n’importe quoi.

Saw 4

Reste le traditionnel final inattendu qui se prend quand même ici un vilain râteau dans la tronche ! A trop vouloir s’imbriquer dans l’intrigue de "Saw 3", la conclusion de "Saw 4" s’apparente à une douche indigeste de révélations fumantes. Perdu dans une chronologie chaotique et disloquée, on trébuche, on se fait mal et on ne sait plus si "Saw 4" souffre de profondes erreurs scénaristiques ou si il est franchement nécessaire de revoir les précédents opus pour se rafraîchir la mémoire… Ca doit être ça !?!

Betsy Russell

Bon d’accord ! On apprend à la fin de "Saw 4" qui aidait Amanda et son maître, le "Tueur au puzzle" mais on reste par contre dans le flou artistique le plus complet lorsque l’on essaye de comprendre pourquoi cette tierce personne a-t-elle épaulé le tueur ??? Inévitablement, ça sent le "Saw 5" à plein nez !

Saw 4

Plus que jamais, après avoir vu "Saw 4", on prend conscience que chaque épisode de cette série ne se suffit pas à lui-même… Ainsi, on en vient à la conclusion qu’il serait plus sage de juger sereinement cette franchise en ayant mis bout à bout toutes les "pièces" (ou films, si vous préférez) de ce puzzle cinématographique sanglant aussi terrifiant que politiquement incorrect.

Saw 4

Les bandes-annonces…



Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1) | |

22/11/2007

En attendant SAW 4...

star_jaunestar_jaunestar_1_2star_grisestar_grise

En attendant "Saw 4", qui sortira au mois de décembre dans les salles, il vous est toujours possible de (re)découvrir le petit dernier de la saga en DVD… Ames sensibles, s’abstenir ! Ca va de soi !

John Kramer (Tobin Bell), le célèbre "Tueur au puzzle", agonise ! Atteint d’une tumeur au cerveau inopérable, il a mis au point, avec l’aide de son assistante Amanda Young (Shawnee Smith), un dernier "jeu" macabre. Les nouvelles victimes de Kramer sont Jeff Reinhart (Angus MacFayden) et le Docteur Lynn Denlon (Bahar Soomekh)…

On ne peut pas dire que "Saw 3" regorge littéralement de scènes insoutenables… Toutefois quelques séquences sont assez "épicées" ! Personnellement la scène de l’opération (du cerveau) m’a glacé le sang. Tout le monde ne réagira pas de la même manière devant ce film et sa violence (soldée à bas prix). Comme indiqué ci-dessus, les âmes sensibles auront bien raison de s’abstenir, tandis que les amateurs de films "chocs" en auront largement pour leur argent.

Etrangement, on peut dire que la mise en scène parfois frénétique de Darren Lynn Bousman (qui a également réalisé "Saw 2") adoucit le massacre : la caméra tremble, les images giclent comme du sang et (heureusement) Bousman ne s’appesantit pas toujours sur les détails les plus sordides de ces scènes de boucherie.

"Saw 3" est clairement plus violent, plus pervers, plus sadique, etc. que les deux premiers épisodes. Est-il meilleur pour autant ? Pas sûr ! Au début, du film, on nous annonce clairement la couleur : ce sera "sang pour sang" ! Tortures, chaire déchiquetée, os broyés,… On s’interroge à ce moment sur l’épaisseur du scénario. Heureusement, après trois scènes bien sanglantes, l’intrigue se durcit et de nouveaux personnages (ou devrais-je dire, de "nouvelles victimes") entrent dans le jeu. "Saw 3" prend alors un relief plus intéressant.

La psychologie de certains personnages, à commencer par Amanda, l’assistante de Kramer, est assez bien négociée. Shawnee Smith rend bien la tension frénétique qui habite l’élève du "Tueur au puzzle". Quelques thématiques, comme celle de la "Vengeance", sont habilement débattues alors que des séquences plus Gore s’enchaînent à vitesse régulière.

Reste un final quelque peu décevant. Si vous vous attendiez à une conclusion clôturant en grande pompe la trilogie "Saw", c’est plutôt raté. Certaines questions posées dans ce film restent malheureusement sans réponse… Alors bien entendu, les fans de la série seront bien tentés d'aller voir "Saw 4" au Cinéma (décembre 2007) !!! En espérant que ce quatrième long-métrage redore le blason d'une "série" un peu en perte de vitesse qui ne trouve rien de mieux que de toujours ouvrir un peu plus les "vannes", d'envoyer la sauce ketchup & de monter le niveau de violence.

Bien que sympathiques, distrayants et généreusement sanglants, "Saw 2" et ce dernier opus n’ont jamais pu atteindre l’excellence du film initial. L’effet de surprise passé, Darren Lynn Bousman et son équipe ont, avant tout, fait marcher leurs ménages pour nous offrir des scènes de torture sadiques et cruellement inventives. Il est également intéressant de remarquer que "Saw" 2 et 3 en reviennent finalement toujours au premier film. Vous découvrirez ainsi, dans ce troisième volet, quelques souvenirs de John Kramer avant qu’il ne devienne le "Tueur au puzzle"...

Cary Elwes dans Saw, premier du nom

L’origine de la relation d’amour-soumission entre ce dernier et Amanda est également bien décrite. On apprendra notamment comment Kramer a conçu le jeu de "Saw 1" où, pour rappel, le Docteur Gordon (Cary Elwes) et Adam (Leigh Whannell) étaient enfermés dans une salle lugubre et crasseuse. Inutile de vous dire donc qu’il est préférable d’avoir vu les deux premiers long-métrages avant de voir "Saw 3" ! Que la Force soit avec vous si jamais vous décidez de tenter cette sanglante expérience en DVD…

La bande-annonce...

A la rencontre de Shawnee...

Shawnee Smith (à gauche sur la photo) a déjà fait une petite "infidélité" à la trilogie "Saw" en participant au tournage de "The Island" (2005). Elle y jouait Suzie la petite amie de McCord (Steve Buscemi).

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |