03/04/2008

POSTAL : le retour d’Uwe Boll

Postal

Déjà annoncé dans le DVD Bonus de "BloodRayne", le nouveau film d’Uwe Boll, "Postal", fait enfin parler de lui, plus précisément, à l’occasion du 26e B.I.F.F.F. En effet, ce film mariant épouvante et humour noir sera présenté à minuit ce jeudi 3 avril (cliquez ici).

Uwe Boll, réalisateur et acteur dans Postal

D’origine allemande, le cinéaste Uwe Boll a, pour ainsi dire, percé dans l’ombre d’Hollywood avec une filmographie dont on se serait bien passé. N’hésitant pas à se présenter comme une victime de la presse spécialisée et des forums de discutions d’Internet, certainement pas avares en phrases assassines, Boll continue, contre vents et marées, à réaliser et à chérir des projets cinématographiques qui sentent toujours bon le navet, ou du moins - pour ne pas choquer notre ami Boll -, des projets bourrés de quelques imperfections notoires...

Postal

Victime peut-être d’une mauvaise réputation poussive, Uwe Boll tarde à nous présenter, sur grand écran, son "In the Name of the King" (proposant un casting assez "croustillant", c’est déjà ça !) qui s’oriente peut-être vers une sortie directe en DVD !? Il faut dire que notre homme n’a pas toujours été à la fête avec des titres comme "Alone in the Dark" et "BloodRayne", séries B par excellence qui ont d’ailleurs accouché de vilains (?) petits rejetons : "BloodRayne" se décline maintenant en deux nouveaux films et une suite - réalisée par Peter Scheerer et produite par Boll lui-même - est déjà prévue pour "Alone in the Dark".

Postal

"Postal" sera peut-être le long-métrage qui permettra à son réalisateur de tourner définitivement la page & de recevoir un peu plus de fleurs à l’avenir !? On l’espère pour lui en tout cas ! Premières impressions… Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ici, notre ami Boll n’a pas peur de rentrer dans le lard. "Postal" scelle ainsi la rencontre entre un postier humilié et fauché, un gourou également sans une tune, Georges W. Buch et Oussama Ben Laden accompagné, pour l’occasion, d’une bande de terroristes. Incroyable mais vrai !

Postal

Dans "Postal", Boll ose tout en mêlant ces personnages dans un bain de sang et de meurtres à outrances. Pour ne pas changer, ce film est en réalité une adaptation d’un jeu vidéo - supervisé d’ailleurs par Boll - dans lequel un employé des postes doit commettre le plus de meurtres possible. Ambiance ! Sans grande surprise, on ne retrouve pas, devant l’écran, de grandes stars, à l’exception peut-être de J.K. Simmons, toujours des plus "croustillants" dans des films comme "Spider-Man", "Thank You for Smoking" et "Juno". Second couteau dans "Transformers", l’acteur Zack Ward - un habitué des séries TV - interprète le Postier en colère.

Postal

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |