08/04/2008

Une suite pour les MESSAGERS ?

Les Messagers

Le studio "Ghost House Pictures" de Sam Raimi aime les suites. Après "The Grudge 2" et "Boogeyman 2", l’honnête "The Messengers" des frères Pang pourrait donner lieu à une suite pour 2009 !?! A l’heure d’aujourd’hui, on sait encore peu de chose sur le casting de ce nouveau long-métrage d’épouvante. Martin Barnewitz serait bien placé pour succéder, à la réalisation, à Oxide et Danny Pang ; tandis que Todd Farmer (scénariste sur le premier film) plancherait déjà sur l’histoire de cette suite… Histoire qui se pencherait, cette fois, sur les mésaventures de John Rollins, autrement dit sur des évènements antérieurs à ceux dévoilés dans "Les Messagers", premier du nom.

John Corbett dans Les Messagers

Pour rappel, John Rollins, campé par John Corbett - le héros de la pétillante comédie "My Big Fat Greek Wedding" -, est un mystérieux individu qui va proposer son aide à Roy (Dylan McDermott) et Denise (Penelope Ann Miller), deux citadins qui viennent de racheter une exploitation agricole. Ce que le couple ignore c’est que d’horribles crimes ont été commis dans la maison du domaine & que John n’est pas étranger à ceux-ci… John Corbett reprendra-t-il le rôle de l’inquiétant fermier Rollins ? Affaire à suivre…

(Source : "MovieWeb")

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

10/11/2007

LES MESSAGERS de l'horreur...

82273178227317star_1_282273218227321

Après une vie tumultueuse à Chicago, les parents de Jess (Kristen Stewart), Roy (Dylan McDermott) et Denise (Penelope Ann Miller), ont décidé de quitter la ville pour la campagne. Ils choisissent de mettre leurs dernières économies dans une exploitation agricole abandonnée depuis presque six ans. Nul ne sait ce qui est advenu des derniers propriétaires. Certains n’hésitent pas à penser que le domaine est hanté…

La réputation de Sam Raimi n’est plus à faire ! En deux trilogies, "Evil Dead" et "Spider-Man" pour ne pas les nommer, Raimi a largement gagné ses gallons de grand réalisateur de films fantastiques… lorgnant sur l’aventure débridée façon Comics ou sur le frisson et l’épouvante. Réalisateur, acteur, scénariste, Sam Raimi est également producteur. Ces dernières années, sa maison de production, "Ghost House Pictures", a travaillé sur plusieurs thrillers horrifiques. Certains d’entre eux, le "Boogeyman" de Stephen T. Kay en particulier, ne sont pas sans rappeler le célèbre "Evil Dead 2" qui plongeait le pauvre Bruce Campbell dans une vieille bicoque en forêt possédée par des forces maléfiques.

Sam Raimi

D’autres productions "Ghost House"/Sam Raimi s’attèlent, par contre, à adapter aux exigences des spectateurs occidentaux des films d’horreur asiatiques. Le producteur Raimi s’est, d’une certaine manière, spécialisé dans cet exercice périlleux (?) en finançant notamment les remakes US de la saga "The Grudge" de Takashi Shimizu...

Evan/Theo Turner

"The Messengers" ("Les Messagers") s’inscrit directement dans cette "lignée". Ce film est en effet réalisé par les frères Oxide et Danny Pang qui nous arrivent de Hong Kong. On leurs doit notamment la trilogie "The Eye" (2003-2005) encore et toujours une histoire de fantômes. "Les Messagers" exploitent également cette riche thématique portée plus d’une fois à l’écran dans des films de tout genre : de la comédie ("S.O.S. Fantômes") à l’horreur en passant par le drame et la romance ("Ghost"). Rien de neuf donc !

Oxide & Danny Pang

La mise en scène des Pang est assez intéressante et les quatre/cinq apparitions de revenants dans ce film sont gentiment angoissantes. Malheureusement, les cinéastes asiatiques transitant en Occident paraissent avoir certaines difficultés pour créer et mettre en scène de "nouveaux" revenants ! En effet, les spectres des "Messagers" ressemblent comme deux goûtes d’eau aux fantômes de "The Grudge", de "Dark Water", de "The Ring", de… Gris/bleuâtres, foulant les plafonds comme des insectes désarticulés, nos chers spectres sont certes toujours aussi flippants mais la magie… ou plutôt l’horreur dans le cas présent, s’est considérablement estompée !

Penelope Ann Miller & Evan/Theo Turner

Outre ces re-re-re-revenants asiatiques bien connus des amateurs de frisson, "Les Messagers" tire aussi son inspiration directement du cinéma de Raimi. On retrouvera ainsi la présence sournoise et inquiétante des corbeaux mis à l’honneur dans le thriller de 1999 de Raimi : "Un Plan simple".

Kristen Stewart

Tout en jouant habilement avec le suspense, le film des frère Pang exploite une dimension plus dramatique en narrant les tensions s’immisçant au sein d’une famille quittant la ville pour travailler la terre. Bonjour le dépaysement ! Conflit de générations, confiance perdue entre une mère et sa fille, drame socio-économique dans les campagnes,… Les incursions dans des matières "annexes" ne manquent pas & permettent implicitement au film de gonfler quelque peu sa trame psychologique. Seul un dénouement final assez convenu vient un peu gâché ce mariage pourtant prometteur entre récit social et fiction angoissante.

John Corbett

Comme l’avez fait en 2000 "Hypnose" de David Koepp, "Les Messagers" s’attache à présenter la perception accrue de jeunes enfants vis-à-vis de manifestations paranormales, à la différence des adultes aveuglés par des certitudes rationalisantes.

Dylan McDermott, Kristen Stewart & Penelope Ann Miller

Côté casting, on retrouve avec joie des acteurs, toujours très sympathiques qui ont malheureusement rarement l’occasion de s’illustrer, comme Dylan McDermott ("Dans la ligne de mire", "Edison"), Penelope Ann Miller ("L’Impasse", "Relic", "Desperate Housewives") et John Corbett ("My big fat geek wedding"). Campant la fille turbulente de Jodie Foster dans le "Panic Room" de David Fincher, Kristen Stewart joue ici, dans les règles de l’art, une adolescente en décrochage affectif victime d’horribles manifestations spectrales.

Kristen Stewart

Plus abouti et complexe que "Boogeyman" & plus américanisé que "The Grudge", "Les Messagers" marie intelligemment l’horreur nippon et le thriller à la sauce Sam Raimi. Plus dramatique qu’exalté dans le Gore ou l’humour noir, "Les Messagers" constitue une honnête alternative (davantage neutre et sage) au légendaire "Evil Dead" nettement plus corrosif, dévergondé et jouissif.

Kristen Stewart

La bande-annonce…

Un extrait…

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |