20/12/2007

JOAQUIN PHOENIX au TOP !

La Nuit nous appartient822731782273178227317star_1_28227321

En 2000, le cinéaste new-yorkais James Gray signait un polar mafieux très sombre et pessimiste intitulé "The Yards". Ce film s’appuyait sur un solide casting composé de Charlize Theron, James Caan, Faye Dunaway et du duo Mark Wahlberg - Joaquin Phoenix. Sept ans plus tard, Gray nous revient avec un nouveau film noir qui prend quelques couleurs et gagne en légèreté par rapport à "The Yards". "La Nuit nous appartient" s’alignent, par plusieurs points, sur ce précédant long-métrage. Disposant, une nouvelle fois, d’un impressionnant casting, James Gray suit Joaquin Phoenix dans la peau d'un vilain petit canard par excellence !

Joaquin Phoenix

Le personnage de ce dernier, Bobby Green, est patron d’une fleurissante boîte de nuit fréquentée notamment par de dangereux dealers. Ce trafic resterait anodin pour Bobby si seulement son père et son frère n’étaient pas les "patrons" de la division anti-drogue de la police de New York ! Bobby va devoir bien vite choisir son camp : se ranger du côté de la pègre ou collaborer avec sa famille même s’il doit, pour cela, rompre avec la vie facile et lucrative qu’il menait.

Mark Wahlberg & Robert Duvall

Joaquin Phoenix, qu’on ne présente plus depuis ses interprétations magistrales dans "Gladiator" et "Signes", tire la couverture de son côté en interprétant, comme je l’ai mentionné ci-dessus, le vilain petit canard d’une famille de "justiciers" intègres, qui va devoir faire un choix cornélien. Robert Duvall (le père de Bobby Green) et, encore plus, Mark Wahlberg (le frère de Green) campent des rôles secondaires mais n’ont rien perdu de leur charisme ! Souvent coincée dans des films divertissants, plus grand public, comme "Hitch" ou "Ghost Rider", Eva Mendes s’introduit avec élégance et simplicité dans ce polar sondant avec beaucoup d’humanité les liens d’amour/haine entre les différents protagonistes de l’intrigue.

Eva Mendes

Peu enclin à nous "balancer" un thriller urbain gonflé à bloc, James Gray mise, avec finesse, sur la solide psychologie de ces personnages. Sans artifices ou effets pyrotechniques percutant, mais avec une belle vista socio-dramatique, "La Nuit nous appartient" s’inscrit pleinement dans la lignée des précédentes productions de Gray. Toutefois, ce film se pare d’un scénario un peu plus trépident, gagné d’une belle énergie très "années 80". Le final répond également au soucis de ne pas foncièrement bouder les Happy End’s.

Mark Wahlberg & Joaquin Phoenix

Tiraillé par certaines longueurs, "La Nuit nous appartient" bénéficie toutefois d’un cachet authentique qui fait du bien, de certaines scènes symboliquement riches ainsi que d’un Joaquin Phoenix au top et entouré, en plus, par des stars qui ne doivent pas pousser leur talent pour être convaincantes dans des rôles malheureusement (parfois) trop calibrés. Avec "La Nuit nous appartient", James Gray ne réinvente pas le polar américain déjà défriché, il est vrai, par des "géants" d’Hollywood comme Francis Ford Coppola ou Martin Scorsese. Ce long-métrage tutoie cependant, sans rougir, les excellents "American Gangster" et "Promesses de l’ombre" toujours à l’affiche. Une chose est certaine l’année 2007 a été riche en films noirs de très bonne qualité !

James Gray (à droite) & Joaquin Phoenix

La bande-annonce...

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |

28/11/2007

CE MERCREDI DANS LES SALLES

Timothy Olyphant dans Hitman

Ce mercredi 28 novembre, les salles de cinéma belges ont rarement été aussi obscures avec l’arrivée à l’affiche de plusieurs films… "noirs" ! Assassins, mafia, truands en tout genre & bien entendu des héros car il en faut même dans ce genre de films. Voyez plutôt… Tout droit sorti du jeu vidéo "Hitman", le mystérieux "Agent 47", campé par Timothy Olyphant, va faire la peau aux vilains pas beaux. Ca s’appelle "soigner le Mal par le Mal". Attention, une production Luc Besson !

Viggo Mortensen (à gauche) dans Les Promesses de l'ombre

Dans "Les Promesses de l’ombre", le réalisateur David Cronenberg retrouve l’acteur Viggo Mortensen qu’il avait déjà dirigé dans "A History of Violence". On ne peut évidemment pas passer sous silence la sortie de "La Nuit nous appartient" ! Une même famille peut engendrer des justiciers et des truands, mais la donne peut vite être faussée quand la mort survient. Une saga familiale sous le régime de la terreur et de la Loi, avec un casting diablement appétissant : Joaquin Phoenix, Mark Wahlberg, Robert Duvall, Eva Mendes. Et oui, "Noir, c’est Noir" ! Mais promis... La semaine prochaine les petits et grands enfants seront plus gâtés avec la sortie de "La Boussole d’or"

La Nuit nous appartient

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |