04/11/2006

Destination Finale 3

18474656star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grisestar_grise

Et si jamais… Si jamais nous esquivions notre destin… Si jamais nous réussissions à échapper à notre "dernière heure"… Si jamais nous mettions à mal les plans de la Mort… Que se passerait-il ? La trilogie "Destination Finale" répond à ces questions. Si nous échappons à la Mort, celle-ci nous traquera jusqu’au moment où elle nous aura eu enfin pour de bon. Le premier "Destination Finale" racontait l’histoire de 7 personnes échappant par miracle à un accident d’avion. La suite s’inspirait d’un accident de la route. "Destination Finale 3" s’intéresse au déraillement d’un "Grand Huit" dans une fête foraine ! Wendy (Mary Elizabeth Winstead) et ses amis fêtent la fin de l’année scolaire dans une fête foraine. Pour immortaliser ce moment de joie et de détente, la jeune femme photographie toutes ses connaissances. La soirée se passe pour le mieux pourtant Wendy est gagnée pas un étrange pressentiment… Peu après, tous ses amis décident d’essayer l’attraction phare du parc : le "Grand Huit". Juste avant que les "Montagnes Russes" ne démarrent, Wendy a une vision d’horreur : elle voit les wagons se détacher et tous les occupants mourir dans d’atroces souffrances. Prise de panique, Wendy quitte précipitamment son siège. Plusieurs de ses compagnons la suivent. Malgré ses mises en garde, l’attraction démarre et le drame a lieu ! Les étudiants qui devaient normalement mourir cette nuit-là sont indemnes… Mais la Mort n’a pas dit son dernier mot.

9d

Les deux premiers épisodes de la série étaient (pour ainsi dire) satisfaisants. Outre l’idée originale (la Mort, elle-même, tue des ados qui lui ont échappé), "Destination Finale" 1 & 2 proposaient quelques scènes morbides assez bien réussies agrémentées d’une bonne dose de suspense. Restait cependant un sentiment d’imperfection et de déjà vu.

10d

18dOn pouvait s’attendre à ce que "Destination Finale 3" clôture (enfin) cette série de manière empotée et répétitive. A ma grande surprise, j’ai découvert un film entraînant, visuellement alléchant et diablement pervers. Le réalisateur de ce film, James Wong est le premier à féliciter. Après avoir dirigé "Destination Finale" en 2000, il retrouve son bien-aimé concept et le revisite avec une grande maîtrise et une brillante imagination. Comme pour le premier épisode, Wong a collaboré avec Glen Morgan sur le scénario de ce troisième opus. Ce tandem nous livre des scènes meurtrières quasi-d’anthologie.

17d

Rarement, la Mort était apparue aussi perverse et vicieuse. Après avoir vu "Destination Finale 3", les spectateurs les plus sensibles éviterons sans doute, à l’avenir, d’assister à un Feu d’artifices, à faire du banc solaire ou à s’embarquer sur des "Grands Huit".

2d

Plus qu’un film d’horreur bourrin, "Destination Finale 3" nous offre un bon suspense. De plus, les acteurs principaux, assez doués, insufflent une vision dramatique à cette histoire fantastique rehaussée de scènes gentiment gores. Ce "Destination Finale" est à mon avis le meilleur de la trilogie… Mais encore une fois, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas !

La bande-annonce...

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (5) | |