12/05/2009

MARLEY & MOI : erreur malsaine sur la marchandise

Marley and Me

82273178227321822732182273218227321

John (Owen Wilson) et Jennifer (Jennifer Aniston) forment un jeune couple attachant animé par de nombreux rêves dont celui d’avoir un boulot brillant, une belle maison & Cie. Le seul point sur lequel nos jeunes mariés divergent concerne la délicate question d’avoir ou non un enfant. Aidé par son fidèle collègue de travail, John fomente un plan apparemment génial : notre ami décide d’offrir un chien à Jennifer pour lui faire passer (temporairement) l’envie de "procréer". Malheureusement, nos tourtereaux ne savent pas qu’il est parfois aussi difficile d’élever un chien qu’un bébé ! Après "Volt", "Le Chihuahua de Beverly Hills" et "Palace pour chiens", le film "Marley & Moi" prouve qu’il y a toujours de la place pour des productions dédiées à nos amis à quatre pâtes… Sauf qu’ici, précisément, la fête annoncée est plutôt largement gâchée !

Owen Wilson

Que fallait-il de plus pour passer un bon moment romantique au cinéma en compagnie de deux charmants comédiens qui savent y faire en matière de rire et de style ? Quand Owen Wilson et Jennifer Aniston se rencontrent, fatalement, ça met en appétit. Alors, en plus, si c’est David Frankel, le réalisateur du "Diable s’habille en Prada", qui régale, on se demande vraiment ce qui nous retient d’aller voir "Marley & moi" !? Et pourtant, passé une bonne heure à suivre cette romance canine dans lequel les pires emmerdeurs de l’homme restent bien le chien, la femme et les enfants (charmant !), "Marley & moi" prend une tournure forcément dérangeante, même malsaine.

Owen Wilson et Jennifer Aniston

Suivant la vie d’un chien, de la naissance au trépas (bonjour l’ambiance !), David Frankel gonfle le voyeurisme jusqu’à son quasi-paroxysme et nous force à suivre un mélodrame pathétique aussi touchant qu’écoeurant. On reconnaît un peu là, sans doute, la patte légèrement disgracieuse du scénariste Don Roos ("Un Amour infini") pourtant bien épaulé, à l’écriture, par Scott Frank à qui l’on doit l’histoire de "L’Interprète", "Le Vol du Phoenix", "Minority Report", "Hors d’atteinte", "Get Shorty" et "Malice", pour ne citer qu’eux.

Owen Wilson

Que sait-il donc finalement passé pour que cette prévisible comédie de masse vire à l’horreur larmoyante, pour que le couple Owen Wilson - Jennifer Aniston soit tout sauf pétillant, et finalement pour qu’un film mettant à l’honneur le meilleur ami de l’homme apparaisse en définitif comme un véritable remède anti-adoption canine ? Ca arrive qu’il y ait, de temps en temps, un Bug dans la Matrice hollywoodienne mais à ce point… ??? A éviter de toute urgence !

Jennifer Aniston et Owen Wilson

Tags associés : Comédie, Humour, Drame, Owen Wilson, Jennifer Aniston, "Volt", "Le Diable s’habille en Prada"Nick Frost

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |