26/12/2009

Le très attendu CLASH of the TITANS de 2010

Clash of the Titans

Après avoir porté à l’écran l’énergique "Transporteur II" (2005) - le meilleur de la saga emmenée par Jason Statham -, le cinéaste français Louis Leterrier a certainement gagné une place de choix dans le cœur des producteurs américains avec la réalisation de "L’Incroyable - et passionnant - Hulk". La preuve avec "Le Choc des Titans" : la "Warner Bros" n’a pas hésité à offrir la direction de l’un des très attendus Blockbusters 2010 au p’tit français ! …et en voyant les premières images de ce film, le pari semble déjà gagné… Il faut dire qu’il y avait de quoi faire avec cette résurrection d’un classique du cinéma fantastique de 1980 !

Sam Worthington

Au menu donc de cette avalanche d’effets spéciaux et de créatures aussi monstrueuses que magnifiquement modélisées pour le grand écran, nous retrouvons le héros mythologique Persée qui n’a qu’une seule et unique mission : se venger d’Hadès, le Dieu des Enfers, qui a terrassé la famille de notre justicier antique. Les plans de Persée vont inévitablement contrarier ceux d’Hadès qui aspire, plus que tout, à renverser Zeus et son panthéon !

Sam Worthington

En tête d’affiche de ce copieux et attrayant casting, Sam Worthington, la révélation des "Terminator 4" et "Avatar", campe Persée et se frottera notamment aux célèbres acteurs Liam Neeson et Ralph Fiennes qui interprètent, respectivement, Zeus et Hadès. Voici une annonce de combat(s) qui met en appétit ! Neeson vs. Fiennes "Voldemort" ! Houlàlàlà ! Pour rappel, ces deux comédiens s’étaient déjà donnés la réplique dans "La Liste de Schindler" de Steven Spielberg…

Liam Neeson est Zeus

Ralph Fiennes est Hades

Pour se joindre à ce trio (infernal), deux acteurs nous arrivent du monde des adaptations Comics : il s’agit de Danny Huston, vu récemment en William Stryker dans "Wolverine", et de Jason Flemyng qui a notamment participé au tournage de "La Ligue des Gentlemen Extraordinaires" (2003) avant de fréquenter Louis Leterrier sur "Le Transporteur II". On note également deux transfuges de la série "James Bond" avec l’arrivée, sur ce "Clash of the Titans", de Mads Mikkelsen, alias Le Chiffre dans "Casino Royale", et de la ravissante Gemma Arterton ("Quantum of Solace") attendue également, en 2010, à l’affiche de "Prince of Persia : les sables du temps". Elle n’a pas chômée notre petite Gemma !

Sam Worthington

Je vous laisse avec la première bande-annonce très Rock’ de ce "Choc des Titans" ; bande-annonce dans laquelle, on peut également apercevoir l’acteur britannique Pete Postlethwaite ("Le Monde Perdu : Jurassic Park", "The Usual Suspects")...

Tags associés : Action, Aventure, Fantastique, Remake, Blockbuster, Comics, Harry Potter, Voldemort, James Bond, Louis Leterrier, Sam Worthington, Liam Neeson, Ralph Fiennes, Danny Huston, Jason Flemyng, Mads Mikkelsen, Gemma Arterton, Jason Statham, Steven Spielberg, "Casino Royale", "Quantum of Solace", "Prince of Persia", "L’Incroyable Hulk", "Terminator 4", "Avatar", "Wolverine"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1) | |

21/06/2007

JAMES BOND is BACK en DVD

Casino Royalestar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grise

Pour sa première mission au sein du "MI6", James Bond (Daniel Craig) doit affronter un dangereux banquier, "Le Chiffre" (Mads Mikkelsen), de mèche avec le terrorisme international. Tête brûlée plutôt que fin négociateur, Bond s’attire les foudres de son nouveau patron, "M" (Judi Dench). Il se retrouve ainsi obligé de poursuivre seul une mission périlleuse et dangereuse…

Après les "XXX" et les "Mission : Impossible", les films de l’agent 007 se devaient de réagir. Plutôt que de privilégier à nouveau les espions charmeurs et les gadgets à gogo, les producteurs Barbara Broccoli et Michael G. Wilson, ont opté pour un nouveau James Bond taillé dans la pierre à coups de burin. Dans ce sens, "Casino Royale" est une véritable réussite.

Daniel Craig, alias James Bond, & Judi Dench, le Boss M

Plus dur, plus cru, plus brutal, ce 21e film explore avec une énergie impressionnante la genèse de l’espion le plus connu du cinéma. Dans cette histoire (plus) obscure, scénarisée par Neal Purvis, Robert Wade et Paul Haggis (voir ci-dessous), Daniel Craig, le nouveau Bond, tire à merveille son épingle du jeu.

Daniel Craig

Entre "jeune" recrue hésitant et casse-cou musclé, Craig témoigne d’une certaine sensibilité franche et virile qui correspond assez bien à son personnage musclé comme un roc. Rarement en effet James aura entretenu une relation si intense avec une de ses James Bond Girls...

Eva Green & Daniel Craig

Eva Green est tout simplement époustouflante. Elle offre à son personnage, la mystérieuse Vesper Lynd, un aura gratifiant pour ne pas dire splendide.

Eva Green, alias Vesper Lynd, en compagnie de Daniel Craig

A contrario, la deuxième tête d’affiche féminine de "Casino Royale", Caterina Murino ("L’Enquête Corse"), ne fait que passer ! C’est plutôt dommage et assez frustrant de ne pas voir davantage la silhouette envoûtante de cette belle italienne. Pour vous donner une petite idée, sa prestation n’est guère plus longue que celle de Teri Hatcher dans "Demain ne meurt jamais" (1997).

Caterina Murino

Martin Campbell, qui réalise ici son deuxième "James Bond" après "GoldenEye" (1995), offre une mise en scène musclée et assez originale (par rapport au classique mais toujours efficace "GoldenEye")...

Martin Campbell, le réalisateur

Reste un dosage "boiteux" des cascades et des scènes d’action. Si, au début du film, Campbell nous en met plein la vue avec une séquence à la sauce "Yamakasi", la majorité de "Casino Royale" s’apparente plus à un film policier psychologique qu’à un "James Bond" misant tout sur les cascades et l’action. N’oublions pas que Campbell n’est ni Roger Spottiswoode ni Lee Tamahori, deux réalisateurs qui avaient soigné, dans leur film respectif, "Demain ne meurt jamais" (1997) et "Meurs un autre jour" (2002), les rebondissements explosifs.

Séquence explosive de Meurs un autre jour

Dans "Meurs un autre jour", par exemple, le réalisateur Lee Tamahori nous offrait notamment une séquence très spectaculaire à bord d’une Aston Martin. Martin Compbell n’est peut-être pas branché voiture mais en tout cas, ni la BMW Z3 de "GoldenEye", ni la nouvelle Aston de "Casino Royale" n’ont eu la chance de se mettre en valeur !

Mads Mikkelsen

Une certaine part de la brutalité déployée par "Le Chiffre" (interprété par le danois Mads Mikkelsen), le méchant de service, n’est pas sans rappeler "l’instinct destructeur" de "Permis de Tuer". Dans ce film, réalisé par John Glen, James Bond (interprété par Timothy Dalton) affrontait Robert Davi et Benicio Del Toro, deux beaux salopards (si vous me permettez l’expression) mettant en pratique les tortures les plus abominables. Dans "Casino Royale", Martin Campbell "jette" son agent double dans une scène de torture assez corsée… Je ne vous en dis pas plus et je vous en laisse la (désagréable) surprise !

Daniel Craig

Des gadgets trop rares, peu de scènes d’action (résumées dans la bande-annonce), pas de "Q" (interprété depuis peu par John Cleese), "Casino Royale" pourrait décevoir les spectateurs friands des attirails pyrotechniques de l’agent du "MI6". Les cinéphiles neutres en la matière seront ravis de constater que ce nouveau James Bond a pris du coffre.

Daniel Craig & Jeffrey Wright

Voir "Casino Royale", c’est un peu comme pénétrer dans la genèse de l’agent 007. Vous découvrirez ainsi d’où lui vient sa misogynie légendaire et qui était la seule et unique femme de sa vie. Vous en saurez également davantage sur la première mission de l’agent des Services Secrets britanniques. Pour tout ça, "Casino Royale" vaut assurément le détour !

La bande-annonce...

Des scénaristes dans le vent...

Ce n’est pas la première fois que Neal Purvis et Robert Wade travaillent ensemble. Ces deux scénaristes ont déjà écrit les histoires de l’excellent "Meurs un autre jour" et du "Monde ne suffit pas". Ils ont également collaboré sur un film d’espionnage plus "léger" : "Johnny English".

Pour "Casino Royale", Neal Purvis et Robert Wade ont pu compter sur l’imagination du fameux Paul Haggis. Ce dernier a scénarisé les trois derniers films de Clint Eastwood : "Lettres d’Iwo Jima", "Mémoires de nos Pères" et "Million Dollar Baby". Récemment, Haggis a également scénarisé et mis en scène "Collision" qui remporta l’Oscar du meilleur film en 2006.

"Casino Royale", liens intéressants…

►James Bond roule en Ford
►Casino Royale, Making-Off BBC
►Daniel Craig : Ok, pour un nouveau James Bond !?!

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |