05/03/2007

DUNGEON SIEGE adapté au cinéma

Après le déconcertant "Crank" (le 14 mars au cinéma), Jason Statham sera prochainement à l’affiche de "In the Name of the King" réalisé par Uwe Boll.

Le roi Konreid (Burt Reynolds) et le diabolique Gallian (Ray Liotta) se livrent une guerre sans merci dans le royaume fantastique d’Ehb. Le prince Farmer (Jason Statham) a souffert de ce conflit : son épouse Solana (Claire Forlani) a été enlevée et son fils a été tué par d’hideuses créatures surnommées les Krugs. Il décide de partir en croisade pour retrouver sa promise et venger la mort de son fils.

Une première bande-annonce est enfin disponible…

In The Name Of King - Trailer - Ma-Tvideo France3
In The Name Of King - Trailer - Ma-Tvideo France3

Annoncé depuis plus d’un an, les premières images de cette adaptation du jeu vidéo "Dungeon Siege", déçoivent un peu. Les effets spéciaux paraissent assez kitch & les plans séquences rappellent trop furieusement ceux du "Seigneur des Anneaux". "In the name of the King" serait-il tout simplement une pâle copie de l’inestimable trilogie de Peter Jackson ? Il est en effet difficile de faire mieux… Mais bon… Même si Uwe Boll n’a jamais convaincu dans des films assez médiocres comme "Alone in the Dark", laissons lui une petite chance !

Dungeon Siege, le jeu vidéo

Sur papier, ce "In the name of the King" propose un casting assez attrayant et bigaré. Outre le roi de l’action et des figures acrobatiques, Jason Statham, on y retrouve John Rhys-Davies ("Le Seigneur des anneaux"), Ron Perlman ("Hellboy"), Matthew Lillard ("Scream"), Burt Reynolds et Ray Liotta ("Smokin’Aces", "Hannibal"). Les charmantes Leelee Sobieski ("La Fille d’un soldat ne pleure jamais", "Eyes Wide Shut"), Kristanna Loken ("Terminator 3", "BloodRayne") et Claire Forlani ("Rencontre avec Joe Black", "Hooligans") donneront un peu de féminité à cette histoire épique.


Kristanna Loken, la redoutable "TX" de "Terminator 3"

Sachez, pour terminer, que quoiqu’il arrive un second film, reconduit par Uwe Boll et le casting initial, est déjà en préparation. Croisons les doigts pour que ce projet ne se casse pas la figure. Un film retardé n’est jamais bon signe ! Mais restons optimiste.

L'argent, le nerf de la guerre

On annonce un budget initial de 60 millions de dollars pour "In the Name of the King". Les derniers grands films d’Héroïc Fantasy disposaient d’un budget un peu plus conséquent. Par exemple, "Le Seigneur des anneaux. Le Retour du Roi" chiffra dans les 109 millions, tandis qu’"Eragon" revint à plus ou moins 100 millions de dollars.

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

18/08/2006

Ça tourne pour Jason Statham !

18659319

"Il faut battre le fer lorsqu’il est chaud !" Voici de toute évidence la philosophie actuelle de Jason Statham. Ce solide acteur anglais n’a pas chaumé ces derniers mois… Tantôt gangster empoisonné, tantôt héroïque justicier ayant soif de vengeance, y’a pas à dire : il baigne dans l’action "notre" Jason !


Dans "Crank" de Mark Neveldine, Statham plongera dans la peau d’un tueur à gages en fâcheuse posture ! Celui-ci va se lancer dans une course contre la montre, en plein Los Angeles, pour trouver le remède au poison qu’on lui a inoculé.


18659321 18659322 18660113


18460880

Vraisemblablement bien remis de cette course poursuite, Jason Statham voyagera ensuite dans le temps avec le réalisateur Uwe Boll dans "In the name of the King".

Le roi Konreid et le diabolique Gallian se livre une guerre sans merci dans le royaume fantastique d’Ehb. Le prince Farmer (Jason Statham) a souffert de ce conflit : son épouse a été enlevée et son fils a été tué par d’hideuses créatures surnommées les Krugs. Il décide de partir en croisade pour retrouver sa promise et venger la mort de son fils. Réalisé par Uwe Boll, à qui l’on doit le médiocre "Alone in the Dark", "In the name of the King" est adapté du jeu vidéo "Dungeon Siege". Pour l’occasion, Jason Statham sera entouré d’un casting assez inattendu avec John Rhys-Davies ("Le Seigneur des anneaux"), Ron Perlman ("Hellboy"), Matthew Lillard ("Scream"), Burt Reynolds et Ray Liotta ("Revolver", "Hannibal"). Un film prometteur, bien qu’il soit mis en scène par le peu inspiré Boll. Allez… Tout le monde à droit à une quatrième chance !


18469683


18659064

Dans "Rogue", réalisé par Philip Atwell, Statham retrouvera Jet Li, avec qui il avait déjà joué dans "The One". Ce dernier campera un criminel surnommé Rogue, qui a assassiné le meilleur ami de Jack Crawford (Jason Statham)... Vengeance, Vengeance quand tu nous tiens !




18608836Pour terminer ce rapide panorama, clôturons en beauté ! On devrait en effet retrouver le beau Jason aux côtés du non moins craquant Georges Clooney (n’est-ce pas mesdames !) dans l’adaptation de la célèbre série : "L’Homme qui tombe à pic". Selon les premiers échos, Clooney reprendrait le rôle de Colt Seavers et Statham interpréterait son cousin, Howard… Affaire à suivre !


18435454

S’il enchaîne les tournages pour le moment, l’ex-plongeur olympique anglais n’a pas chômé non plus ces dernières années. Présentation d’une filmo’ sélective qui casse la baraque… Repéré en 1998 dans le film de son compatriote Guy Ritchie, "Arnaques, crimes et botanique", Jason Statham sort véritablement de l’ombre, quatre ans plus tard, avec "Le Transporteur", produit par Luc Besson. Il enchaîne ensuite avec l’excellent "Braquage à l’italienne" (aux côtés de Mark Wahlberg et de Charlize Theron) et le très méritant "Cellular", en 2004. Cette année-là, Statham fait également une rapide apparition dans le film choc de Tom Cruise et de Michael Mann : "Collateral". Retrouvant le costume sur-mesure de Frank Martin dans "Le Transporteur II", il tourne, par la suite, dans deux films de qualité plus discutable : "Revolver" (Guy Ritchie) et "La Panthère Rose". Acteur ne craignant pas les exploits physiques et, bien évidemment, parfaitement à l’aise dans les rôles musclés, on a pu récemment voir Jason Statham affronté Wesley Snipes dans "Chaos".

Écrit par TOM dans STARS | Lien permanent | Commentaires (1) | |