23/05/2008

Dans la Vallée d’Elah en DVD...

8227317822731782273178227317star_1_2

Dans la mythologie, la Vallée d’Elah est le lieu où s’affrontèrent David et le géant Goliath. Avec une impressionnante verve narrative, combinée à une réalisation à la fois efficace et enlevée, le nouveau film de Paul Haggis se présente, sans grande difficulté, comme l’un des meilleurs longs-métrages sortis (au cinéma) en ce début d’année 2008 en Belgique - "Dans la vallée d’Elah" débarque aujourd'hui en DVD pour notre plus grand plaisir !

Sur fond de combat mythologique entre le petit poucet (David) et un monstre gigantesque et intraitable (Goliath), Haggis tisse une enquête policière combinant drame familial, conflit irakien ainsi que plusieurs réflexions très intuitives convergeant toutes vers une seule et même idée : la violence transforme (parfois ; souvent ?) les "enfants" en "monstres"...

Tommy Lee Jones & Victor Wolf

C’est la découverte que va faire Hank, alias Tommy Lee Jones, un ancien dur à cuire de l’armée américaine, fier de sa patrie, qui, au fil d’une enquête pour retrouver son fils, va apprendre que l’horreur de la guerre pousse inexorablement de jeunes soldats aux portes de l’enfer. Ce voyage sans retour, transformant l’homme en bête sauvage, est traité avec une subtilité incomparable par Paul Haggis.

Charlize Theron

En suivant pas à pas, les investigations d’un père accablé par la tristesse, Haggis ne perd pas également de vue le côté plus spectaculaire et divertissant (si l’on peut dire) de son intrigue : humour caricatural et idiotie(s) du système font alors bon ménage ! Avant d’être un drame, "Dans la vallée d’Elah" est bien un polar emmené, tambour battant, par un casting en béton armé avec Tommy Lee Jones et Charlize Theron, pour les rôles principaux, & une belle pléiade de seconds rôles avec Susan Sarandon, James Franco ("Spider-Man"), Jason Patric ("Speed 2") & Josh Brolin.

Josh Brolin

Fausses pistes, courses-poursuites, interrogatoires tendus, guerres des polices, tous les ingrédients du film policier par excellence sont ici réunis ! En porte drapeau, Tommy Lee Jones et Charlize Theron interprètent des personnages sincères, à la fois charismatique et bouc émissaire d’une situation au plus haut point complexe. Celle-ci accable - indirectement - une politique américaine vouée à sacrifier les racines mêmes du pays (autrement dit ses "enfants") pour une guerre prétendue expiatoire contre l’ennemi oriental !?!

Susan Sarandon & Tommy Lee Jones

Loin de la fougue réaliste de longs-métrages "de terrain" comme "Jarhead. La fin de l’innocence", "Dans la vallée d’Elah" réussit à pointer du doigt (en toute subtilité) une réalité violente et boulimique se nourrissant de la crainte et de la haine des jeunes "pouces" issues d’un système se considérant, aux yeux du monde, comme irréprochable et véritable modèle de démocratie "divine".

Charlize Theron

Scénariste reconnu de "Million Dollar Baby", de "Mémoires de nos pères" et de "Casino Royale", Paul Haggis signe ici, à la mise en scène, un nouveau film - après l’honorable "Collision" (2005) - qui marie, avec les honneurs, polar incisif et "divertissant" & réflexion tendue sur une Amérique, à la sauce "Gendarme du monde", qui s’infecte telle une mauvaise blessure causée par excès d’orgueil !

Tommy Lee Jones & Devin Brochu

En ce sens, la dernière séquence de "Dans la vallée d’Elah" est aussi somptueuse qu’évocatrice du malaise éprouvée par une "supère puissance" qui se prenait pour Dieu. Divertissant et réfléchi, "Dans la vallée d’Elah" se révèle être l’une des fictions incontournables de cette année !!! A voir sans hésiter !

Tommy Lee Jones & Susan Sarandon

La bande-annonce…

Un extrait…

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

14/02/2008

La Vallée d’Elah (non)conforme !

Récemment sorti dans les salles belges, "Dans la vallée d’Elah", le nouveau film de Paul Haggis, témoigne avec beaucoup de subtilité et un sens aigu du divertissement - façon polar - du malaise américain lié à la politique internationale et militaire controversée du gouvernement US. Pointant notamment du doigt l’enrôlement de jeunes soldats dans le conflit irakien, "Dans la vallée d’Elah" a bénéficié d’une campagne promotionnelle différente aux USA et en Europe.

Sans se lancer ici dans le jeu des Sept erreurs, on remarquera toutefois une grosse différence entre l’affiche US et française. Dans la seconde, un drapeau américain positionné en toile de fonds est à l’envers et en mauvais état. C’est loin d’être le cas de l’affiche américaine. Mieux vaut ne pas jouer, "là-bas", avec la bannière étoilée !?! Les spectateurs qui ont vu le film porteront sans doute leur choix sur l’affiche française qui reflète franchement mieux l’état d’esprit d’un film qui joue tout en finesse avec certains tabous véhiculés par une franche ultra-conformiste américaine.

Charlize Theron et Tommy Lee Jones

Le long-métrage "The Last Castle" ("Le Dernier château") de 2001, avec Robert Redford, avait également - en son temps - proposé une première affiche montrant le drapeau américain flottant à l’envers… Sujet ayant une grande importance dans cette aventure nous plongeant dans le milieu carcéral de l’armée.

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |