15/04/2007

COLLATERAL : Cruise vs. Foxx

Collateral

82273178227317822731782273178227317

Sorti en 2004 au cinéma, "Collateral" est un pur produit Michael Mann. N’y voyez rien de péjoratif, bien au contraire. Réalisé et produit par l’un des maîtres du polard millimétré, ce "Collateral" succède dignement aux mythiques "Heat" (1996) et "Révélations" (2000). Il prépare de plus le terrain pour l’efficace "Miami Vice" qui sera réalisé par Michael Mann en 2006. Et oui ! Mann boulotte bien pour le moment & sort un film tous les deux ans. Merveilleusement bien rôdée, la mise en scène complexe et prenante de Mann s’appuie, une nouvelle fois, sur des acteurs de renom. Il y avait, dans "Heat", Al Pacino, Robert De Niro, Val Kilmer & Cie. Dans "Révélations", on retrouvait Al "Le Parrain" Pacino pour donner la réplique à un Russell Crowe métamorphosé. Dans "Ali", c’était au tour de Will Smith de prendre du poids. Ici, pour "Collateral", Michael Mann dirige à nouveau Jamie Foxx ("Ali", "Miami Vice") et offre à Tom Cruise une nouvelle coupe de cheveux, assortie à un rôle de vilain tueur ! Etonnant & des plus attrayant !

Tom Cruise dans Collateral

Max (Jamie Foxx) est un chauffeur de Taxi de Los Angeles. Il travaille généralement la nuit : les clients sont plus sympas, les routes sont plus dégagées & Max a l’occasion de mieux penser à son avenir et à la boîte qu’il aimerait fonder. Bien que zen et prometteuse, la vie du taximan va brutalement basculer en Enfer quand un dénommé Vincent (Tom Cruise) va monter dans sa voiture. A première vue, homme d’affaire sérieux et ouvert, Vincent est en réalité un tueur froid, méthodique et sans aucune pitié. Max va devoir accompagner son client dans sa farouche expédition meurtrière.

Collateral

Aux côtés des impeccables Cruise et Foxx, on retrouve une belle brochette d’acteurs talentueux, à commencer par Jada Pinkett, l’épouse de Will Smith, l’espagnol Javier Bardem et le sympathique Mark Ruffalo, lui aussi relooké pour l’occasion.

JADA PINKETT SMITHMARK RUFFALO

Justement, parlons du look made in "Collateral" de Tom Cruise, grisonnant, volontairement vieilli mais toujours incisif. Michael Mann est un réalisateur exigeant. Ca tombe bien pour Cruise qui, comme on le sait, prépare ses rôles avec beaucoup de minutie. Par exemple, pour "Le Dernier Samouraï" d’Edward Zwick, il n’avait pas hésité à s’initier à la pratique du sabre. Pour "Collateral", Cruise a suivi un entraînement militaire dans le but d’incarner le mieux possible à l’écran Vincent, un "ange de la mort" réfléchi maniant les armes avec une rare précision sans jouer les tireurs fous atteignant leur cible dans des positions abracadabrantesques.

Collateral

Michael Mann insuffle aussi une atmosphère, à la fois envoûtante et inquiétante, au cœur de la ville de Los Angeles. Cette gigantesque "fourmilière" aride devient, la nuit tombée, le théâtre d’un étonnant duel entre un loup (Vincent) et un agneau (Max). Réaliste, endiablé, servi par une excellente mise en scène et des acteurs impeccables, "Collateral" se conclu par un final, certes convenu, mais toutefois intelligent et bien amené. Un suspense à découvrir de toute urgence si ce n’est déjà fait !

Collateral

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans RETROSPECTIVE | Lien permanent | Commentaires (1) | |