15/06/2008

le légendaire BEOWULF débarque en DVD

Beowulf en DVD82273178227317822731782273178227321

Le royaume nordique du Roi Hrothgar (Anthony Hopkins) et de la Reine Wealthow (Robin Wright Penn) est la proie d’une créature des enfers : le redoutable Grendel (Crispin Glover). Protégé par une mère démoniaque (Angelina Jolie), Grendel s’attaque à la place forte de Hrothgar à chaque fois que celui-ci festoie avec son peuple. L’arrivée d’un valeureux guerrier dénommé Beowulf (Ray Winstone) va changer les choses : celui-ci se dressera sans peur contre l’infâme Grendel… Mais ce que notre héros ignore c’est qu’il existe des forces encore plus sournoises et dangereuses que Grendel…

Dès la première séquence, le réalisateur Robert Zemeckis donne le ton : son "Beowulf" ne sera pas un simple conte pour ados’, glorificateur et aseptisé de tout réalisme plus terre-à-terre. Non, dans ce long-métrage, on boit, on rote et on est gagné par la peur, la faiblesse et le plaisir de la chair !

Beowulf

Collant assez bien au récit original de la légende de Beowulf (tiré de la littérature anglo-saxonne du 8e siècle), les scénaristes Roger Avary ("Silent Hill") et Neil Gaiman ("MirrorMask", "Stardust") nous dévoilent avant tout la nature humaine, et donc faible, d’un (super) héros des temps anciens. Même si il est rythmé par quelques magnifiques scènes de bravoure, le film de Zemeckis s’intéresse également au destin moins glorieux de Beowulf qui, comme le roi Hrothgar, tomba entre les griffes d’une créature démoniaque portant les traits, au combien avantageux, d’Angelina Jolie.

Beowulf

Finalement l’intrigue, assez légère et trop cyclique, ne brille guère et ce sont les effets visuels et la maîtrise de Robert Zemeckis qui offrent à "La Légende de Beowulf" ses lettres de noblesse. En effet, la technique de "Performance Capture", déjà exploitée par Zemeckis dans l’enfantin "Pôle Express", donne une sublime dimension (c’est le cas de le dire !) à cette aventure épique qui a le bon goût de ne pas aller singer les grands "standards" de la catégorie ("The Lord of the Rings", en tête).

Beowulf

Mêlant courage, honneur, bravoure, etc. à des concepts moins ragoûtants, "Beowulf" dépeint une société ancestrale païenne, habituée aux excès en tout genre, qui voit s'étendre l’emprise du Christianisme sur ses terres. Dans un contexte historique détaillé sans grandes concessions, "Beowulf "est également nourri d’images plus abominables et horrifiques… Un spectacle donc à réserver aux plus grands, qui s’accompagne néanmoins de quelques infimes moment d’humour (du moins au début du film).

Beowulf

La bande-annonce...

Un extrait...

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

20/03/2008

BEOWULF : du film au jeu

Beowulf The Game

82273178227317822732182273218227321

Après le film d’animation chouchouté par Robert Zemeckis, le jeu était, disons-le, assez attendu sur Consoles nouvelle génération. On pouvait s’attendre, par exemple, à en avoir plein les yeux, autant les effets visuels du long-métrage étaient léchés et emballant… Seulement voilà, dès les premières minutes du jeu, on se doute bien que si "Beowulf" le film était, en soi, une petite révolution (visuelle), le jeu n'intégrera pas pas les sommets du divertissement ludique. On peut toujours accordé à ce titre signé "Ubisoft", ça volonté inébranlable de coller au scénario du film. Malheureusement, cette exigence entraîne certains compromis dont on se serait bien passé !

Beowulf The Game

"Beowulf The Game" s’apparente à une petite aventure affreusement hachée et répétitive. Ajoutez à cela que les actions de notre super héros sont relativement comptées & que les combats (en masse) sont vraiment brouillons. Fidèle jusqu’au bout des ongles au film, "Beowulf The Game" n’a pas perdu l’ambiance inquiétante de ce dernier, ni son langage châtié d’ailleurs. Un bon point pour ce titre, donc, qui célèbre, dans le glaive et le sang, une violence, très Gore, que certains trouveront peut-être excessive. Ce jeu est quand même déconseillé au moins de 18 ans.

Beowulf The Game

Côté design, on est quand même trop proche du minimum syndical : le jeu "Beowulf" aurait sans doute été plus à sa place au rayon "PS2" que "PS3". De plus, au niveau de la jouabilité, la précision de certaines commandes et combinaisons reste très approximative ! Si vous êtes bien décidés à vous glisser dans la peau du héros du film de Robert Zemeckis, à mener vos hommes à la bataille - en musique, SVP - & à affronter d’horribles créatures, "Beowulf The Game" vous tend les bras. Information non négligeable : le tarif de ce jeu a été revu à la baisse (comptez 40-45 euros). Une bonne nouvelle donc pour ce titre qui n’en vaut certainement pas plus !

Beowulf The Game

Malgré le témoignage d’une certaine bonne volonté, "Beowulf The Game" intègre la tête basse la longue lignée des jeux vidéo maussades tirés d’un film. Encore un coup dans l’eau !

►Cet article émane du blog "PSPower"

Écrit par TOM dans GAMES | Lien permanent | Commentaires (0) | |