05/01/2011

Pete Postlethwaite… Un grand Acteur tire sa révérence...

Pete Postlethwaite dans The Town

L’année cinématographique commence bien tristement avec le décès de ce fantastique acteur que les cinéphiles connaissaient sous le nom de Pete Postlethwaite. Bien qu’affaibli par son long combat contre la maladie, ce dernier a pu se glisser, avec brio (comme à son habitude !), dans plusieurs succès récents à commencer par "The Town" (2010) de - et avec - Ben Affleck et "Inception" de Christopher Nolan (2010) ; longs-métrages dans lesquels il a, respectivement, joué un perfide truand manipulateur et un richissime homme d’affaire nouant une relation tumultueuse avec son fils…

Gabriel Byrne & Pete Postlethwaite dans The Usual Suspects

Père aimant et attentif, à la fois, dans le remake du "Choc des Titans" et dans l’adaptation ciné’ de "Solomon Kane", Pete Postlethwaite a connu une consacration plutôt tardive auprès du grand public. Incontestablement les années 1997-1998 lui ont été plus que profitables. C’est durant cette période qu’il va enchaîner, à plus de 50 ans, les tournages : après le "Romeo + Juliette" de Baz Luhrmann - on se souviendra de son personnage : le libertin et croustillant Père Laurence -, on le retrouve dans deux drames sociaux très British ("Les Virtuoses" et "Les Géants") et bien entendu dans deux réalisations de Steven Spielberg, "Amistad" et "Le Monde Perdu : Jurassic Park".

Pete Postlethwaite dans Jurassic Park II

Il ne faut remonter que quelques années auparavant pour assister véritablement à l’essor de Pete Postlethwaite. Chroniqueur médiéval aux vers faciles dans "Cœur de Dragon" (1996), notre défunt ami se fait remarquer dans "Au nom du père" de Jim Sheridan (1994) - film qui lui vaudra justement une nomination aux Oscars - ainsi que dans l’incontournable "Usual Suspects" (1995) de Bryan Singer. Disparu ce 2 janvier, à l’âge de 64 ans, la figure de Pete Postlethwaite ne quittera toutefois pas brutalement les écrans ! Devenu, avec les années, un second rôle de luxe faisant, plus d’une fois, de l’ombre aux têtes d’affiche, nous retrouverons bientôt ce grand acteur britannique dans "Ironclad", un film épique médiéval mettant en scène la quête de Templiers… Merci l’artiste pour cette grande et belle leçon de cinéma !

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

12/08/2008

Gone BABY Gone en DVD

Gone Baby Gone en dvd82273178227317822731782273178227321

Vous avez raté au cinéma le passage réussi de Ben Affleck derrière la caméra ? Aucun problème ! Le DVD de "Gone Baby Gone" est disponible, depuis peu, à la vente et en location. Une œuvre marquante, un "chef-d’œuvre" - au premier sens du terme -, combiné à un excellent polar-social qui serait vraiment dommage de rater…

Suite à l’enlèvement d’une petite fille, les détectives Patrick Kenzie (Casey Affleck) et Angie Gennaro (Michelle Monaghan) sont contactés par les membres de la famille de la jeune disparue. Connaissant bien le quartier et ayant un bon feeling avec certaines personnalités de la pègre locale, Patrick se voit obligé de collaborer avec les services de police, emmenés par le vénérable Jack Doyle (Morgan Freeman), et avec les inspecteurs Remy Bressant (Ed Harris) et Nick Poole (John Ashton). Si l’on soupçonne une famille de détraqués d’être les auteurs de l’enlèvement de la petite Amanda, une nouvelle piste est également envisagée : la fillette pourrait être victime d’un règlement de comptes entre sa mère, une toxicomane, et des dealers. Patrick Kenzie va aller de découverte en découverte dans cette enquête à couteaux tirés où les faux-semblants sont légion !

Casey Affleck

Pour son premier film en tant que réalisateur, Ben Affleck "plante" sa caméra à même la rue. Il nous montre, avec une réelle humanité, une Amérique rongée par la pauvreté que le cinéma hollywoodien a, bien souvent, ignoré ou snobé. Dans une atmosphère décalée, suintant pourtant la vérité à plein nez, Affleck tisse un thriller très convainquant qui n’a pourtant pas la puissance dramatique du "Mystic River" (2003) de Clint Eastwood, autre film tiré d’un roman de Dennis Lehane.

Ed Harris

Le climat social, magnifiquement mis en scène par notre jeune réalisateur, est une chose ; l’intrigue policière de "Gone Baby Gone" en est une autre ! Plus que la richesse de l’enquête, c’est avant tout le bagou des acteurs qu’il faut mettre en avant, en particulier celui d’Ed Harris et de Casey Affleck... On connaît bien Harris et pourtant celui-ci arrive, encore une fois, à nous épater en campant un policier pur et dur, incorruptible en apparence, et qui se fait l’ardent défenseur des faibles et des opprimés. Un rôle qui marque pour un acteur qui ne laisse pas indifférent ! Casey Affleck est également à féliciter pour son incroyable sobriété et son sens inné du réalisme. Mesuré et, par conséquent, tout aussi imperceptible que le personnage d’Ed Harris, Patrick Kenzie cache un impressionnant courage et une sévère ténacité sous son apparence de détective amateur et enfantin sillonnant les rues de Boston en baskets et en training.

Casey Affleck

Suit une coquette galerie de seconds rôles auréolés par les performances d’Amy Ryan, de Michelle Monaghan, de Morgan Freeman, de John Ashton ("Le Flic de Beverly Hills") et de Titus Weliver. Avec "Gone baby gone", Ben Affleck signe un bon polar, parfois tendu et musclé, souvent inspiré, qui baigne dans un climat urbain réaliste et désemparé. La réflexion sociale poignante de ce film sur les oubliés des ghettos américains, vaut, à elle seule, le détour.

Morgan Freeman et Ben Affleck

Nombreux d’entre-nous seront sans doute également frappés par la sincérité émanant des acteurs de cette histoire (policière) qui fait mouche bien qu’elle ne soit pas toujours follement emballante. Quelques longueurs viennent ainsi entacher le récit, du moins vers sa conclusion. Sans égaler Clint Eastwood et son "Mystic River", Ben Affleck a réussi à positionner son film entre le long-métrage commercial, avec son casting alléchant, et une œuvre au cachet plus indépendant. Une belle première pour Affleck !

John Ashton, Amy Ryan et Ed Harris

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |