07/07/2008

WILL SMITH est HANCOCK

Hancock

Revenu de son périple post-apocalyptique de "Je suis une légende" (qui a laissé un souvenir assez fade), Will Smith n’a pas attendu longtemps avant de se lancer dans un nouveau Blockbuster qui, espérons-le, aura nettement plus de saveur que le dernier film de Francis Lawrence… Surfant apparemment sur les très bonnes vibrations de la saga "Men in Black", ce "Hancock" nous propose de suivre un super héros diamétralement à l’opposé de la ferveur et de la discipline des "produits" "Marvel".

Will Smith

En effet, l’indestructible Hancock (Smith), jouissant de supers pouvoirs et capable de se déplacer dans les airs, n’est franchement pas le chouchou de l’opinion publique qui juge que ce pseudo super héros crée plus de problèmes qu’il en résout ! Ray Embrey (Jason Bateman) va alors intervenir pour aider Hancock à redorer son image… Ce dernier est, tout d’abord, prié de purger une peine de prison pour les nombreux dégâts qu’il a causés sur le théâtre de ses exploits fumants...

Jason Bateman

Si, sous les verrous, Hancock continue à imposer sa loi aux autres prisonniers, dehors, la situation s’envenime rapidement : le nombre de crimes ne cesse d’augmenter, tant et si bien que Ray implore notre héros de venir remettre de l’ordre dans la ville… Ce n’est autre que le new-yorkais Peter Berg que l’on retrouve derrière la caméra. Réalisateur de quelques belles farces, tantôt, sombres ("Very Bad Things"), tantôt, vitaminées ("Bienvenue dans la jungle"), Berg a pris, récemment, du coffre en portant sur les écrans "Le Royaume", un polar nettement plus sérieux et bénéficiant d’une assez bonne maîtrise narrative.

Will Smith et Charlize Theron

A l’occasion de "Hancock", Peter Berg retrouve l’acteur Jason Bateman, alias Ray Embrey, qui jouait précisément dans "Le Royaume". Ce dernier et Will Smith donneront, dans cette aventure, la réplique à la toujours rayonnante Charlize Theron. Vue récemment dans l’excellent "Dans la vallée d’Elah", aux côtés de Tommy Lee Jones, Charlize Theron continue à alterner films à grand spectacle et longs-métrages indépendants.

Charlize Theron

Même si ce chassé-croisé, entre deux types de productions assez différentes, ne lui a pas toujours souri (Cf. "Aeon Flux"), Charlize a toutefois quelques grandes performances à son actif comme le rôle oscarisé qu’elle tenait dans "Monster" (2004). L’action et l’aventure, cette jeune femme les connaît également pour avoir joué dans le pétillant "Braquage à l’italienne" (2003) ainsi que dans l’enfantin "Mon ami Joe" (1999).

Will Smith et Daeg Faerch

Remarquons que le jeune acteur Daeg Faerch (visage juvénile du mal dans le remake de "Halloween") joue également dans "Hancock". Ce long-métrage promet, par ailleurs, quelques belles allusions irrévérencieuses sur les super héros "standard" façon "Spider-Man", tout en soignant une certaine trame dramatique signée Vincent Ngo et Vince Gilligan (attaché à plusieurs épisodes de la série TV culte "X-Files")… Le tout compulsé à des effets visuels des plus impressionnants… Rendez-vous donc ce 9 Juillet pour savoir si Will Smith est à l’aise dans des combinaisons de cuir moulantes !?!

Will Smith est Hancock

La bande-annonce…

Hancock trailer VF - Jubii TV
Hancock trailer VF - Jubii TV

"Hancock" : "Marvel" façon "Men in Black" ?

Will Smith

Il n’existe heureusement pas qu’un seul moyen pour "détourner", sur le ton de l’humour et de l’irrévérence, des films à succès. Loin des pastiches grossiers et bon marché comme les "Scary Movie" et autre "Superhero Movie", des divertissements comme, par exemple, les deux "Men in Black" se sont amusés à détourner l’image, parfois trop sérieuse, de films pop-corn tel que "Independance Day"… & autres Blockbusters mettant à l’honneur des invasions extra-terrestres.

Will Smith est Hancock

Bien que "Hancock" s’attaque gentiment aux héros de la maison "Marvel" - qui font recette à l’écran dans des films, la plupart du temps, produit par Sony/Columbia -, précisons que la nouvelle aventure de Will Smith est produite précisément par ces mêmes Studios… Ainsi que par, notamment, Akiva Goldsman, producteur sur "Je suis une légende", "Poséidon", "Mr. & Mrs. Smith", ou encore "Constantine" et "Starsky & Hutch".

Peter Berg/Michael Mann, les inséparables !

Peter Berg

Comme pour "Le Royaume", le réalisateur Peter Berg a pu compter, pour "Hancock", sur l’appui de son ami Michael Mann, célèbre réalisateur de polars musclés comme "Miami Vice", "Collateral", "Révélations" et "Heat". A l’origine du projet "Hancock", baptisé dans un premier temps "Tonight, he comes", ce n’est autre que Mann qui devait mettre en scène les exploits du super (z)héros Will Smith. Celui-ci connaît, par ailleurs, très bien Michael Mann pour avoir joué le champion Muhammad Ali dans l’"Ali" de Mann.

De "Terminator" à "Hancock"…

Will Smith

Jonathan Mostow est également crédité au générique de "Hancock" en qualité de "Producteur exécutif". Ce n’est pas la première fois que ce dernier occupe une telle fonction (à l’occasion du "The Game" de David Fincher en 1997) alors qu’il a également scénarisé et mis en scène "Breakdown" (1997) et "U-571" (2000) avant de réaliser le troisième opus de "Terminator" en 2003.

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

05/07/2008

SNAKE PLISSKEN n’est pas mort

Kurt Russell dans Escape from New York

A tort, on a longtemps considéré comme acquis que le fameux spartiate des "300", Gerard Butler, reprendrait le rôle de Snake Plissken, le héros de la saga "Escape from…", tenu à l’origine par Kurt Russell. Butler avait finalement démenti catégoriquement avoir été approché pour camper cet anti-héros emblématique du cinéma de science-fiction des années '80. Du côté du réalisateur, le brouillard ne paraissait pas non plus vouloir se lever. Pressenti tout un temps, Len Wiseman a finalement décliné l’invitation et a été remplacé par Brett Ratner qui, aux dernières nouvelles, ne paraît plus très emballé à l’idée de réaliser le remake de l’"Escape from New York" (1981) de John Carpenter !

Josh Brolin

Malgré ces nombreuses incertitudes, le projet de relancer les aventures "carcérales" de Plissken semble reprendre un peu du poil de la bête. En effet, "Digital Spy" avance que Josh Brolin, acteur décidemment très à la mode ces temps-ci, serait en bonne voie pour se fondre dans la peau de ce personnage. Au vu de ce que cet acteur a démontré aux cours des derniers mois, on ne peut que saliver à l’idée de retrouver Brolin dans le remake d’un des "monuments" du "Maître" Carpenter… Josh Brolin qui, avant que ce projet n’arrive à bon port, aura sans doute défrayé la chronique avec le "W" d’Oliver Stone dans lequel il campe l'actuel Président américain : George Bush !

(Sources : "MovieWeb", "AlloCiné" et "Digital Spy")

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |