14/01/2009

Superman : KEVIN SPACEY peut-il être remplacé ?

Kevin Spacey est Lex Luthor

A l’image de Batman et du Joker, Superman et Lex Luthor ne vont pas l’un sans l’autre… Pourtant, selon "Latino Review", la Warner Bros plancherait, à l’occasion du nouveau "Superman" (intitulé pour le moment "Superman : The Man of Steel"), sur l’introduction d’un nouveau vilain chargé de mettre encore plus de bâtons dans les roues de notre super héros capé de rouge. Si cette information se confirme, Lex Luthor serait amené, dans le prochain long-métrage, à tenir un rôle mineur pour laisser au nouveau venu l’occasion de s’exprimer dans le crime ! Il est vrai toutefois que la Warner a, à ce niveau, l’embarra du choix étant donné que les Comics consacrés à Superman regorgent de supers vilains comme Brainiac, Metallo, Darkseid, Doomsday ou le Général Zod (déjà exploité en 1980 dans le film "Superman II" de Richard Lester ; Zod était alors interprété par le charismatique Terence Stamp).

Il est également aisé de comprendre que Hollywood souhaiterait revivre, avec le Man of Steel, le même engouement déployé lors de la sortie de "Batman Begins" qui, c’est vrai, a relancé de manière prodigieuse la carrière de l’homme chauve-souris sur grand écran. A ce niveau, "Superman Returns", dans lequel Kevin Spacey tenait le rôle de Lex Luthor, n’avait pas réussi, malgré des qualités certaines, à réitérer l’exploit du film de Christopher Nolan. On espère donc des jours meilleurs pour le sympathique Superman… Enfin, des jours meilleurs… Si c’est pour affronter de nouveaux ennemis !

Tags associés : Comics, Superman, "Superman Returns", "Superman : The Man of Steel", Batman, Kevin Spacey, Christopher Nolan, Terence Stamp

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

13/01/2009

The Way Back : PETER WEIR is Back

Colin Farrell

Depuis l’année 2003 et son excellent "Master and Commander : The Fair Side of the World", le cinéaste australien Peter Weir n’avait plus fait parler de lui ! Il nous reviendra prochainement avec un film de guerre, "The Way Back", dans lequel on devrait retrouver Colin Farrell, Ed Harris et Jim Sturgess découvert, en 2008, dans l’excitant "Las Vegas 21". "The Way Back" traitera de la grande évasion, au début de la Seconde Guerre Mondiale, d’un groupe de prisonniers séquestrés par l’Armée Rouge dans un goulag. S’échappant de celui-ci, ces hommes parcouront la Sibérie, l’Himalaya et le Tibet pour finalement arriver en Inde…

Ed Harris

Bref, une épopée humaine hallucinante qui paraît très bien convenir aux inspirations humanistes et naturalistes d’un metteur en scène d’exception. Outre "Master and Commander", on se souviendra de "Witness" (1985), du "Cercle des poètes disparus" (1990) ou encore du "Truman Show" (1998), film dans lequel Weir collaborait déjà avec Ed Harris. Le scénario, écrit également par Peter Weir, s’inspire directement des mémoires de Slavomir Rawicz, officier de cavalerie polonaise durant la Guerre qui fut un témoin direct (?) de cette évasion. Son témoignage a été traduit en français sous le titre "A marche forcée" (1956).

Jim Sturgess

(Source : Variety)

Tags associés : Drame, Adaptation, Peter Weir, Colin Farrell, Ed Harris, Jim Sturgess, "Las Vegas 21"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (1) | |