16/05/2008

G.I. JOE : suite des présentations

Adewale Akinnuoye-Agbaje est Heavy Duty

Après avoir présenté la plupart des héros du nouveau film d’action de Stephen Sommers, "G.I. Joe" - débarquant directement de nos bonnes vieilles années 80 -, voici quelques clichés mettant à l’honneur d’autres acteurs complétant un casting qui, faute d’être People, a le mérite de susciter - au minimum - la curiosité !

Said Taghmaoui est Breaker

Disparu de la célèbre série TV "Lost", Adewale Akinnuoye-Agbaje jouera dans ce film les gentils gros bras en campant "Heavy Duty". Un concurrent pour Arnold "Terminator" Schwarzenegger !? Restons au rayon "bons soldats" avec le français Said Taghmaoui, alias "Breaker", qui n’a pas attendu "G.I. Joe" pour percer à Hollywood en jouant notamment dans "Les Rois du désert", "Hidalgo" et "Angles d’attaque".

Chris' Eccleston est James McCullen Destro, alias Destro

Comme annoncé précédemment, c’est bien Christopher Eccleston qui campera "Destro", l’un des sbires de "Cobra". Pas de changement radical donc pour cet acteur qui a déjà joué les trouble-fêtes dans "28 jours plus tard" et dans "60 secondes chrono" - en s’opposant à Nicolas Cage -.

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

14/05/2008

KEANU REEVES dans la rue…

Street Kings

"Au Bout de la Nuit", intitulé en V.O. "Street Kings", est un film qui, mine de rien, est à considérer comme important. Ce polar scelle en effet le grand retour de Keanu Reeves sur les écrans après un "Scanner Darkly" plus difficile à "consommer" ! "Street Kings" représente également une bonne opportunité au cinéaste David Ayer pour renouer avec le succès après un "Bad Times" quelque peu décevant ! Spécialiste des polars musclés, ce dernier s’était fait remarqué en scénarisant et en produisant l’excellent "Training Day" (2001) réalisé par Antoine Fuqua. N’oublions pas non plus qu’Ayer est à l’origine des histoires de "U-571", "Fast and Furious", "Dark Blue" et "S.W.A.T." !

Forest Whitaker & Keanu Reeves

Par la présence de David Ayer au générique mais aussi par son synopsis, "Street Kings" se présente dans la lignée directe de "Training Day". En effet, "Au Bout de la Nuit" revient sur un des thèmes phares de la "production" Ayer : les flics corrompus exerçant leur boulot au-dessus des lois. Dans la peau d’un justicier loin d’être intègre, Keanu Reeves campe un certain Tom Ludlow, star d’une unité spéciale de la Police de Los Angeles.

Keanu Reeves

Nageant dans un système trouble, Ludlow opère généralement seul, sans équipier, et rend une justice implacable… Ce qui n’est pas pour déplaire à son supérieur, le capitaine Wander (Forest Whitaker). Tout va changer lorsque Tom va être accusé du meurtre de son ancien partenaire qui allait, dit-on, informer la police des polices sur les agissements de la brigade. Au fil de son enquête personnelle pour se disculper et pour trouver le coupable, Ludlow va mettre le doigt sur une machination excessivement bien huilée. Notre flic de choc va rapidement comprendre qu’il ne peut se filler à personne !

Chris Evans, The Game & Keanu Reeves

Célèbre représentant de la Loi dans "Point Break" et dans l’incontournable "Speed" (1994), Keanu Reeves nous revient dans un rôle trouble et certainement pas dénué d’intérêt. Côtoyant le Diable dans "Constantine" et dans "L’Associé du Diable", Reeves est également connu pour avoir survolé avec éclat la trilogie "Matrix" dont le premier opus reste un chef d’œuvre du cinéma contemporain.

Cedric The Entertainer

Ce dernier donne ici la réplique à l’oscarisé Forest Whitaker qui après sa récompense se livre, comme Nicolas Cage par exemple, à quelques belles apparitions dans des films touchant un plus large public. Le toujours sympathique Chris Evans, le turbulent Cedric The Entertainer, Common (qui fait progressivement son nid à Hollywood) et Naomie Harris ("Pirates des Caraïbes", "Miami Vice") complètent une distribution alléchante.

Common

A la plume de "Street Kings", on retrouve le célèbre James Ellroy qui adapte ici son propre roman. Spécialiste des polars, Ellroy a notamment écrit "L.A. Confidential", "Le Dahlia noir" ainsi que "Dark Blue". Egalement porté sur grand écran, ce dernier film plonge au cœur même des émeutes sanglantes de Los Angeles du printemps 1992. A la différence du film, la toile de fond du roman "Street Kings" se base sur l’après-émeute de 92 : les producteurs ont en effet préféré planter l’intrigue de nos jours. Prévu sur les écrans français le 25 juin prochain, "Au Bout de la Nuit" sortira dans les salles belges ce 14 mai.

Martha Higareda & Keanu Reeves

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |