12/11/2007

CLIVE OWEN a la carotte !!!

82273178227317822731782273178227321

Une nuit, une femme sur le point d’accoucher est poursuivie par un malfrat armé. Un inconnu (Clive Owen) qui se trouvait là au mauvais moment au mauvais endroit, s’interpose et liquide l’assaillant. Il a tout juste le temps d’aider la mystérieuse femme à accoucher avant qu’une meute de flingueurs arrive pour l’éliminer. Réussissant à échapper à ces tueurs, Mr. Smith, voilà comment se présente notre héros, n’a plus que deux alternatives possibles. Abandonné le nouveau-né et fuir ou, au contraire, protéger le bébé et dégommer tous les salauds qui veulent s’en prendre à lui. Inutile de vous préciser le chemin que va prendre notre mystérieux justicier !!!

Clive Owen

Le moins que l’on puisse dire c’est que... D’une part, "Shoot’Em Up" porte très bien son nom et, d’autre part, que la bande-annonce est des plus fidèles au film. Et oui ! Ce que l’on pouvait craindre (ou espérer, c’est selon) se vérifie ! Monté comme un long clip frénétique d’1h30, "Shoot’Em Up" enfile les scènes de fusillade en n’épargnant personne : ni homme, ni femme, ni enfant.

Clive Owen & Monica Bellucci

Dans la plus pure tradition des films qui "empestent" la poudre, le long-métrage de Michael Davis fait incontestablement mouche dans cette catégorie. En empruntant la "soif de dégommage", dans les règles de l’art, instaurée par Tarantino & Cie., Davis construit un pur divertissement d’action qui ne manque pas de piquant mais qui n’a presque rien d’autres à offrir.

Clive Owen & le réalisateur Michael Davis

Pas d’effusions de sentiments (trop ringard ?), pas de pitié, pas de temps mort,… Mais quelques fines tranches d’humour noir, une mise en scène agréablement calibrée et palpitante & surtout, surtout, des acteurs qui, par leur talent confirmé, comblent, avec ingéniosité et panache, le vide scénaristique béant de ce "Shoot’Em Up".

Paul Giamatti

Que dire d’autres si ce n’est que Paul Giamatti est impeccable dans le rôle d’un tueur froid, méthodique et franchement désaxé. Clive Owen, pour sa part, excelle toujours autant dans les rôles de chevalier servant (grognon pour l'occasion). Il endosse ici, dans un court laps de temps, la veste de monsieur tout le monde avant de se muer, pour notre plus grand plaisir, en un super héros increvable et jouant de la gâchette comme un Dieu. Mr. Smith serait-il le nouvel Hercule du 21e siècle ?

Clive Owen

Il est plaisant également de remarquer que Monica Bellucci est loin de jouer les bêtes potiches au physique ravageur (quand même !) comme on aurait pu le penser dans un premier temps...

Monica Bellucci

Si vous n’avez rien contre les films poussant l’invraisemblance jusqu’à son paroxysme, "Shoot’Em Up" pourrait vous faire passer du bon temps. Ce film d’action est le remède ultime contre la prise de tête. Qu’on se le dise. Fin de l’analyse… Pan ! Touché !

Paul Giamatti

►Cliquez sur ce lien pour découvrir la bande-annonce et un extrait de ce film

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |

06/11/2007

LE ROYAUME, mon avis...

82273178227317822731782273178227321

En quelques heures, un triple attentat est commis dans un quartier de Riyad (Arabie Saoudite) où habitent des Occidentaux dont la plupart travaillent pour des sociétés pétrolières. Malgré le désaccord des autorités américaines, un petit groupe d’experts du FBI est envoyé sur les lieux pour tenter d’arrêter le commanditaire de cet effroyable crime qui a fait plus de 100 morts et de 200 blessés...

C’est une évidence : l’acteur/réalisateur Peter Berg a été à la bonne école ! Après avoir trempé dans la comédie sanglante ("Very bad things") ainsi que dans l’aventure atypique ("Bienvenue dans la jungle"), Berg met en scène "Le Royaume" avec toute l’énergie et la passion qui caractérisent les derniers films du cinéaste Michael Mann ("Révélations", "Collateral", "Miami Vice"), ici producteur. Véritable "fils spirituel" de Mann pour l’occasion, Peter Berg nous surprend ! Il est vrai que ces précédentes réalisations, quoique sympathiques, n’avaient pas la force dramatique de ce "Royaume".

JAMIE FOXX & JENNIFER GARNER

Avec une mise en scène frénétique, rappelant par moment l’esthétique de Paul Greengrass ("La Vengeance dans la peau", "Vol 97"), "The Kingdom" réussit là où de nombreux films américains se sont lamentablement plantés. Détentrice d’un cinéma d’action glorifiant, le plus souvent, la toute puissance américaine, Hollywood trouve enfin la perle rare. Sur ce plan, "Le Royaume" est une belle réussite...

Vous n’y verrez pas de drapeaux américains mais plutôt des officiels US, dont le Minsitre de la Justice, joué par Danny Huston ("Le Nombre 23", "Les Fils de l’homme"), privilégiant avant tout les intérêts économiques des Etats-Unis en Orient plutôt que de s’attacher à retrouver les meurtriers de citoyens américains.

ALI SULIMAN, le réalisateur PETER BERG & ASHRAF BARHOM

Au lieu de s’attarder sur un patriotisme exacerbé, engluant pas mal de longs-métrages made in USA, Peter Berg opte plutôt pour deux autres fils conducteurs. Tout d’abord, avant de privilégier comme un enfant puéril les scènes de fusillades et d’explosions, Berg choisit de favoriser l’enquête de l’équipe du FBI. "Le Royaume" prend son temps à démêler les investigations, longues et souvent tendues, de spécialistes chevronnés.

ASHRAF BARHOM, ALI SULIMAN & JAMIE FOXX

Jamie Foxx, Chris Cooper et Jennifer Garner sont simplement irrésistibles. Comme à son habitude Foxx joue, avec une remarquable aisance, les meneurs costauds et réfléchis. Cooper insuffle, dans son personnage, une bonne dose d’humour qui contraste très bien avec la thématique, quoiqu’on en dise, "incendiaire" et tendue du film. Garner joue, elle aussi, tout en nuance un médecin légiste sensible revêtant la tenue d’une courageuse "combattante".

JENNIFER GARNER

Dans un second temps, Peter Berg fait travailler main dans la main ces experts du FBI et les forces militaires et policières d’Arabie Saoudite. La prestation d’Ashraf Barhom est, tout en étant sobre, également très puissante.

ASHRAF BARHOM

Les thèmes utilisés dans "Le Royaume" paraissent à première vue plus que casse-gueule ! Le terrorisme, le Moyent-Orient, l’impérialisme américain,… Il y avait de quoi confortablement se brûler les doigts en jouant avec de pareils sujets. Mais, ni Peter Berg, ni ses acteurs, ni Michael Mann ne jouent ici ! Berg et "sa suite" opèrent un parallélisme hautement intelligent entre l’Occident et l’Orient pour arriver, finalement, à une seule conclusion : malgré les différences culturelles ou religieuses, un homme originaire d’Arabie Saoudite ou des Etats-Unis reste un homme… Capable du pire comme du meilleur.

JENNIFER GARNER, JAMIE FOXX & CHRIS COOPER

Sans oublier de soigner le spectacle, "Le Royaume" est un film intelligent qui pose les bonnes questions en refusant d’y répondre par quelques pirouettes glorificatrices qui font tâche ! Rehaussé par un impressionnant casting international, le film de Peter Berg et de Michael Mann suit les traces de Stephen Gaghan et de son "Syriana", en empruntant davantage la voie du spectacle. Le message passe toujours aussi bien ! Pour un cinéma divertissant, intelligent et engagé, avec brio, dans "L’Axe du Bien", on ne peut que voter OUI !

CHRIS COOPER

La bande-annonce...

Un extrait...

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |