20/12/2007

JOAQUIN PHOENIX au TOP !

La Nuit nous appartient822731782273178227317star_1_28227321

En 2000, le cinéaste new-yorkais James Gray signait un polar mafieux très sombre et pessimiste intitulé "The Yards". Ce film s’appuyait sur un solide casting composé de Charlize Theron, James Caan, Faye Dunaway et du duo Mark Wahlberg - Joaquin Phoenix. Sept ans plus tard, Gray nous revient avec un nouveau film noir qui prend quelques couleurs et gagne en légèreté par rapport à "The Yards". "La Nuit nous appartient" s’alignent, par plusieurs points, sur ce précédant long-métrage. Disposant, une nouvelle fois, d’un impressionnant casting, James Gray suit Joaquin Phoenix dans la peau d'un vilain petit canard par excellence !

Joaquin Phoenix

Le personnage de ce dernier, Bobby Green, est patron d’une fleurissante boîte de nuit fréquentée notamment par de dangereux dealers. Ce trafic resterait anodin pour Bobby si seulement son père et son frère n’étaient pas les "patrons" de la division anti-drogue de la police de New York ! Bobby va devoir bien vite choisir son camp : se ranger du côté de la pègre ou collaborer avec sa famille même s’il doit, pour cela, rompre avec la vie facile et lucrative qu’il menait.

Mark Wahlberg & Robert Duvall

Joaquin Phoenix, qu’on ne présente plus depuis ses interprétations magistrales dans "Gladiator" et "Signes", tire la couverture de son côté en interprétant, comme je l’ai mentionné ci-dessus, le vilain petit canard d’une famille de "justiciers" intègres, qui va devoir faire un choix cornélien. Robert Duvall (le père de Bobby Green) et, encore plus, Mark Wahlberg (le frère de Green) campent des rôles secondaires mais n’ont rien perdu de leur charisme ! Souvent coincée dans des films divertissants, plus grand public, comme "Hitch" ou "Ghost Rider", Eva Mendes s’introduit avec élégance et simplicité dans ce polar sondant avec beaucoup d’humanité les liens d’amour/haine entre les différents protagonistes de l’intrigue.

Eva Mendes

Peu enclin à nous "balancer" un thriller urbain gonflé à bloc, James Gray mise, avec finesse, sur la solide psychologie de ces personnages. Sans artifices ou effets pyrotechniques percutant, mais avec une belle vista socio-dramatique, "La Nuit nous appartient" s’inscrit pleinement dans la lignée des précédentes productions de Gray. Toutefois, ce film se pare d’un scénario un peu plus trépident, gagné d’une belle énergie très "années 80". Le final répond également au soucis de ne pas foncièrement bouder les Happy End’s.

Mark Wahlberg & Joaquin Phoenix

Tiraillé par certaines longueurs, "La Nuit nous appartient" bénéficie toutefois d’un cachet authentique qui fait du bien, de certaines scènes symboliquement riches ainsi que d’un Joaquin Phoenix au top et entouré, en plus, par des stars qui ne doivent pas pousser leur talent pour être convaincantes dans des rôles malheureusement (parfois) trop calibrés. Avec "La Nuit nous appartient", James Gray ne réinvente pas le polar américain déjà défriché, il est vrai, par des "géants" d’Hollywood comme Francis Ford Coppola ou Martin Scorsese. Ce long-métrage tutoie cependant, sans rougir, les excellents "American Gangster" et "Promesses de l’ombre" toujours à l’affiche. Une chose est certaine l’année 2007 a été riche en films noirs de très bonne qualité !

James Gray (à droite) & Joaquin Phoenix

La bande-annonce...

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |

13/12/2007

Connaissez-vous le frère du Père Noël ?

PAUL GIAMATTI & VINCE VAUGHN

Pour les fêtes de fin d’année, David Dobkin, le réalisateur de "Serial Noceurs" nous emmène au pays magique du Père Noël pour rencontrer toute sa famille : son papa, sa maman, son épouse… & son frère. Car oui ! Le Père Noël a un frère & vous pouvez imaginer les catastrophes à venir si je vous dit que ce dernier est campé par le déjanté Vince Vaughn, grand ami de Ben Stiller, affilié à la "Mafia Comédie" U.S. & donc amateur de grosses farces !

VINCE VAUGHN

Reste bien entendu à savoir si ce film, "Frère Noël" (en V.O. "Fred Claus") est plus une comédie loufoque maquillée en conte de Noël ou une niaiserie moins emballante que les studios Hollywoodiens adorent nous servir pour la fin de l’année !?! La meilleure chose est encore d’aller le voir : "Fred Claus" est sorti ce 12 décembre en Belgique et pointera son nez le 26 décembre en France.

ELIZABETH BANKS

La coquette distribution de ce film laisse de toute manière rêveur ! En effet, on retrouve, derrière l’embonpoint et la barbe blanche du Père Noël, l’acteur Paul Giamatti, remarqué dans bon nombre de films à succès comme "L’Illusionniste", "La Jeune fille de l’eau" et "De l’ombre à la lumière". Vous l’avez peut-être vu également dans le récent "Shoot’Em Up" aux côtés de Monica Bellucci et de Clive Owen !?

MIRANDA RICHARDSON & PAUL GIAMATTI

Comme vous le savez déjà, Vince Vaughn joue le malheureux frère de la star de la famille Noël. Fred Noël, le personnage joué par Vaughn, va d’échec en échec dans le monde réel. C’est par sa légendaire bonté d’âme que "Petit Papa" Noël va lui refiler un boulot dans sa fabrique de jouets. Malheureusement, Fred n’a pas son pareil pour s’attirer des ennuis et mettre en péril les plans les mieux huilés du monde !

KEVIN SPACEY & PAUL GIAMATTI

Miranda Richardson, alias Rita Skeeter dans "Harry Potter et la Coupe de feu", Rachel Weisz ("La Momie"), Kathy Bates ("Dolores Clairborne", "Playboy à saisir"), Elizabeth Banks ("40 ans toujours puceau", "Spider-Man 3", "Horribilis") et Kevin Spacey complètent un casting des plus sympathiques pour un film qui se veut, avant tout, un bon moment de détente et de farces. On espère que la sauce prendra !

RACHEL WEISZ

La bande-annonce en version originale...

Quelques photos pour la route...

Le réalisateur DAVID DOBKIN

KATHY BATES, la maman du Père Noël

VINCE VAUGHN

VINCE VAUGHN

VINCE VAUGHN

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |