31/07/2006

Nos voisins, les hommes

18628366star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_jaune

Une nuit, non loin de l’antre de l’ours Vincent, l’espiègle Riton tente de s’emparer d’un paquet de chips mais en vain. Tiraillé par sa gourmandise excessive, il décide de braver le danger et de s’emparer de la réserve de nourriture de l’ours toujours en hibernation. Malheureusement l’opération se passe mal : Vincent se réveille & toutes ses provisions sont détruites. Ce dernier oblige Riton à le dédommager. Désormais notre raton laveur n’a plus que quelques jours pour rapporter à Vincent de nouveaux vivres (chips, biscuits sucrés et salés, salaisons ; glacière,…). Pour accomplir cette mission, Riton a impérativement besoin de trouver de la main d’œuvre…

Assez mignon pour capter l’attention des plus jeunes, ce film interpellera également un public plus adulte, notamment grâce aux nombreuses questions qui y sont développées. "Nos voisins, les hommes" critique de manière subtile et diaboliquement ironique notre société de SURconsommation, et pose, à la différence de "L’Age de Glace 2", de véritables questions liées à l’environnement.

Beaucoup de sentiments et quelques clins d’œil sont savamment distillés dans ce tourbillon de rire et d’ingéniosité. Le nouveau petit bijoux de DreamWorks Animation offre une histoire qui sort des sentiers battus pour nous entraîner au cœur de nos jardins, là où de petits animaux vont vite succomber aux mœurs (dépravées) des hommes : boissons gazeuses, chips à volonté, zapping,…

Plus qu’un simple film de consommation, "Nos voisins les hommes" se révèle comme une ode à la nature, défendant les (petits) plaisirs simples de la vie, la fidélité et l’esprit d’équipe. Un délicieux encas (sain et jouissif) à dévorer de toute urgence.


18476855


18613195 18613194 18613197


Voici deux extraits du film, histoire de vous mettre en appétit…





Pour voir la bande annonce et en savoir plus sur ce film, cliquez sur ce lien…

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

22/07/2006

Poséidon

18629206star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grisestar_grise

Le soir du Nouvel An, l’équipage et les passagers du paquebot "Poséidon", festoient. Ceux-ci ne se doutent pas que peu après minuit, une vague immense va frapper le bateau de plein fouet et le renverser sur lui-même. Quelques rescapés, emprisonnés dans ce navire, vont tenter d’en sortir. Les autres survivants décident d’attendre les secours dans la salle centrale qui doit théoriquement résister à la pression de l’eau… 

"Poséidon", réalisé par le vieux baroudeur Wolfgang Peterson ("Troie" et "En pleine tempête"), peut se résumer en deux mots : "effets spéciaux". Oui ! Des effets spéciaux, il y en a dans ce film… Et ceux-ci sont effectivement impressionnants. Les amateurs du cinéma qui en met plein la vue devraient être rassasiés par ce (gentil) film catastrophe. Les amoureux des films qui font réfléchir, se laceront probablement vite de "Poséidon" qui exploite inlassablement la même thématique : "sauvons-nous, sauvons-nous".

"Poséidon" remplit haut la main son contrat. L’histoire, assez simpliste, est rehaussée d’explosions et de cascades intenses et magnifiquement rendues à l’écran. Une équipe d’acteurs charismatiques, emmenés avec brio par Josh Lucas ("Furtif"), Kurt Russell et Richard Dreyfuss, rehaussent également l’intérêt de ce film. En somme, une agréable distraction pimentée de quelques scènes sous haute pression. On transpire et on boit la tasse. En cette période de canicule, ça ne peut pas faire de mal !


18468942 18612158 18465423

18612160 18612155 18606829

18612157

Vous reconnaîtrez peut-être, dans ce film, Stacy Ferguson (au centre), alias "Fergie", la chanteuse des "Black Eyed Peas". Celle-ci pousse la chansonnette peu avant que le "Poséidon" ne coule. Rassurez-vous, ce n’est pas lié !


La bande annonce...


Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |