10/01/2012

Cameron DIAZ en Very Bad Teacher

Bad Teacherred starredandwhite starwhite starwhite starwhite star

Séduisante, certes, mais professionnellement peu engagée (c’est le moins que l’on puisse dire !), Elizabeth Halsey (Cameron Diaz) a une technique d’enseignement bien à elle : elle passe, à longueur de journée, des films à ses élèves… La pédagogie n’est pas le point fort d’Elizabeth au contraire de sa folie dépensière. Mais ce n’est pas avec un salaire d’enseignant que l’on peut mener la vie de château. Un seul objectif comble ainsi la vie de notre professeur de choc : vivre aux dépens d’un riche et bel homme. Pour parvenir à ses fins, Melle. Halsey privilégie un angle d’attaque bien précis : passer à la chirurgie esthétique et se refaire la poitrine ! Elizabeth va ainsi mettre tout en œuvre pour réunir la coquette somme qui lui permettra de passer aux prothèses même si pour cela elle doit rivaliser d’ingéniosité et de sournoiserie... Même si pour cela elle doit devenir une enseignante modèle ! Ce n’est pas gagné !

Cameron Diaz

Petite satyre qui ne casse, finalement, pas les briques, "Bad Teacher" porte très bien son nom au risque même de frôler l’appellation "Bad Movie". Le réalisateur Jake Kasdan qui s’est fait les dents dans le petit monde des séries TV, tire dans tous les sens - et principalement vers celui des vannes gonflantes -, pour essayer, difficilement, de maintenir sa création à flot. Kasdan reste, c’est vrai, mal épaulé par une équipe de scénaristes (Lee Eisenberg et Gene Stupnitsky, déjà à l’origine de l’intrigue du trop modeste "L’An 1 : des débuts difficiles") qui ne parvient à aucun moment à donner du relief à ce long-métrage tout juste bon à épuiser les ficelles du genre "Mésaventures scolaires". A ce titre, Eisenberg et Stupnitsky nous resservent, sans la moindre vergogne, de vieilles situations devenues, aujourd’hui, plus que vétustes et surexploitées. "Bad Teacher" ose ainsi nous refaire, durant la majorité du film, le coup du prof’ qui dort en classe (Cf. l’excellent "School of Rock" de 2003). Pire encore, pour la énième fois, Hollywood nous ressort de ses vieux tiroirs la scène du Car Wash torride ; une séquence déjà pastichée à foison dans, pour ne citer qu’eux, "Norbit" (2007) et "Même pas mal !" (2004). N’oublions pas non plus le cours de Lettres façon Education physique comme du côté du "Cercle des Poètes disparus" (1989).

Cameron Diaz au Car Wash

Nos scénaristes ont donc bien revisité leurs classiques mais... Dans un enchaînement peu rythmé, fait de bric et de broc, "Bad Teacher" prend rapidement de faux airs de long et agaçant clip vidéo soutenu par une bande son parfois éreintante signée Michael Andrews. Ajoutons, pour terminer, une galerie au combien caricaturale d’enseignants Has-Been - "The Faculty" (notamment) s’était déjà attelé à la tâche de manière bien plus subtile - aux attitudes poussives et bourrés de tics disgracieux ! La palme revient certainement à l’actrice Lucy Punch interprétant la collègue névrosée et psychotique… Titre convoité également par Phyllis Smith dans la peau de l’indécise enseignante supra-timide qui ne sais pas dire non ou, n'oublions pas non plus Jilliam Armenante obligée de camper la Prof’ lesbienne (bien entendu !) d’Education physique. Vous avez dit « clichés » ?

Cameron Diaz et Phyllis Smith

Résultat : cette petite heure trente de comédie douteuse et jovialement infantile se centre presque exclusivement autour du personnage interprété par Cameron Diaz. Le gros problème (encore un !?) est que notre anti-héroïne demeure très peu nuancée. Dans ce récit linéaire et trop patchwork, Diaz se surprend à continuellement jouer les infâmes mégères ; on a donc vite fait le tour d’Elizabeth Halsey - qu’elle soit "gonflée" ou non par ses prothèses mammaires - : un personnage creux et trop lisse pour enflammer les foules. Outre un jeu s’appuyant sur quelques grimaces, on a l’impression qu’il ne reste plus, à notre actrice, reine des comédies "Jackpot", "The Holiday" et, Of Course, "Mary à tout prix", que sa plastique pour susciter un intérêt potentiel ?

Cameron Diaz, Jason Segel et Justin Timberlake

Si la compétition sans pitié entre le personnage de Cameron et celui de Lucy Punch parvient à proposer un certain élan à cette partition bancale, plusieurs autres notes sonnent donc fausses… À commencer par les pathétiques idylles amoureux d’Elizabeth, à la recherche du jeune milliardaire ; ou encore par les rapports prof/élèves finalement très peu développés et demeurant inaboutis. En conclusion, cette pseudo-comédie ne fera certainement pas date dans l’histoire du cinéma bien qu’elle porte en son sein le nom vendeur de Cameron Diaz, peu inspirée dans le choix de ce rôle assez plat et terne. On saluera peut-être la prestation enfin contenue de Jason Segel qui livre, ici, un second rôle lui permettant de travailler la légèreté plutôt que la surdose d’excentricité. Passons sur les quelques apparitions de Justin Timberlake qui aurait dû se méfier avant de suivre son ex-compagne (Diaz, pour ne pas la citer) dans les méandres de ce titre finalement peu emballant !

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (6) | |

09/01/2012

Liam NEESON a les crocs !

Liam Neeson dans Le Territoire des loups

Après une fructueuse et explosive collaboration sur l’adaptation XXL de la série culte "L’Agence Tous Risques" ("The A-Team"), l’acteur Liam Neeson et le metteur en scène Joe Carnahan se retrouvent pour une nouvelle aventure qui promet quelques belles séquences à couteaux tirés… Ou, devrais-je dire, à "crocs" tirés. En effet, comme l’indique le titre en français du nouveau "The Grey" (en V.O.) - "Le Territoire des Loups" -, cette production Scott Free mettra Neeson et sa bande aux prises avec des loups affamés et enragés… Tout un programme !

Joe Carnahan et Liam Neeson, une équipe de choc sur The A-Team

Le compositeur de la bande originale n’est autre que Marc Streitenfeld que l’on connaît grâce à ses performances sur plusieurs réalisations de Ridley Scott : "Robin des Bois", "Mensonges d’Etat", "American Gangster" et "Une Grande année". Finalement, il n’est pas si étonnant de le retrouver aux commandes de la composition instrumentale de "The Grey" : ce dernier est co-produit par les frères Scott, Tony et Ridley. On lave son beau linge en famille !

Kate Blanchet, Russel Crowe et Ridley Scott sur le tournage de Robin des Bois

Scénariste sur le cruel et tendu "Death Sentence" - avec Kevin Bacon -, Ian Mackenzie Jeffers est également à l’origine de l'intrigue de ce film directement inspirée de "Ghost Walker", une nouvelle justement écrite par Jeffers. Dermot Mulroney - disparu des salles obscures depuis quelques temps déjà - donnera la réplique à Neeson. Vous avez peut-être eu l’occasion de voir ce dernier en compagnie de Julia Roberts dans la comédie de P.J. Hogan, "Le Mariage de mon meilleur ami" (1997) ou, deux ans plus tard, dans le Polar - très crimes et arnaques - "Goodbye Lover".

Dermot Mulroney

Pour revenir à ce "Territoire des Loups", notons que les safaris animaliers en terrain sauvage n’ont pas toujours accouché de brillantissimes aventures. On se souviendra des (très) médiocres "Anaconda" ou du modeste "Lake Placid". Reste "The Edge", distribué en français sous le titre "A Couteaux tirés", dans lequel Anthony Hopkins et Alec Baldwin devaient survivre aux attaques répétées d’un imposant grizzly. "The Grey" devrait (?) davantage se rapprocher de ce long-métrage de 1997, tout en bénéficiant de la fougue de son réalisateur Joe Carnahan ; un habitué des réalisations speedées et virulentes comme en témoigne ses "Mise à prix" (2007) et "Narc" (2003)…

La bande-annonce…

Tags associés : Liam Neeson, Joe Carnahan, Ridley Scott, Tony Scott, Kevin Bacon, Julia Roberts, Alec Baldwin, Anthony Hopkins, "American Gangster", "Mise à prix", "Narc", "The A-Team", "Death Sentence", "Une Grande année"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

08/01/2012

Edouard Baer, le nouvel ASTERIX

Gérard Depardieu et Edouard Baer, Obélix et Astérix

Même si la qualité cinématographique des adaptations d’"Astérix & Obélix" sur grand écran n’a pas toujours été mise en évidence, les premières images dévoilant le grimage des acteurs matérialisant en chair et en os les personnages issus de l’imagination d’Albert Uderzo & René Goscinny, ont le mérite de créer, chaque fois, un (p’tit) Buzz… On se souviendra, à titre d’exemple, de la campagne de 2008 - pour le film "Astérix aux Jeux Olympiques" - visant à présenter Clovis Cornillac, dans la peau du petit gaulois zélé aux moustaches jaunes, remplaçant de Christian Clavier qui, pour rappel, s’était essayé à camper les Astérix dans "Astérix et Obélix contre César" (1999) ainsi que dans "Mission Cléopâtre" (2002).

Edouard Baer, Gérard Depardieu, Claude Rich et Jamel Debbouze dans Mission Cléopatre

Aujourd’hui, je ne résiste bien sûr pas à l’envie de vous dévoiler le nouveau héro gaulois interprété par Edouard Baer… Dix ans séparent les deux clichés de cet article ! En 2002, Baer se prêtait au jeu et campait le scribe égyptien Otis en compagnie notamment de Gérard Depardieu (Obélix), Claude Rich (Panaramix) et Jamel Debbouze (Numérobis)… En 2012, c’est coiffé du grand casque ailé du personnage titre qu’il revient dans une adaptation des œuvres d’Uderzo - Goscinny ! Annoncé pour sortir sur les écrans français en Octobre 2012 (et peut-être en même temps chez nous !?), "Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté" mettra aux prises nos valeureux gaulois face aux peuples du Nord, les Bretons et les Normands…

Tags associés : "Astérix et Obélix : Au service de sa Majesté", "Astérix aux Jeux Olympiques", Gérard Depardieu, Clovis Cornillac, Christian Clavier, Edouard Baer

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

06/01/2012

C pour CINEMA change de peau…

CpourCinéma - Design 2012

Si vous m’aviez poser la question ce matin, j’aurais été bien incapable de vous dire que ce soir, C pour Cinéma aurait un nouveau Design ! C’est ce que l'on appelle un coup de tête ! Mais, rassurez-vous, ça n’a pas fait mal. Voici donc une nouvelle (et heureuse - on l’espère ! -) année & un nouveau "costume" pour mon Blog Cinéma… Des nouvelles du front ? Je vois encore beaucoup de films (peut-être un peu moins qu’avant et encore…), j'en suis venu à m’intéresser également à quelques bonnes séries TV (ce qui n’était pas le cas avant hormis "Les Simpsons" !) mais je n’ai pas toujours le temps de poster News et Critiques. Mais qu’importe, l’aventure continue même si elle tourne au ralenti… Merci à vous de visiter ce p’tit Blog & de partager vos opinions et attentes sur C pour Cinéma. Bonne et heureuse année 2012. Je ferme la marche en n’oubliant pas de remercier le Blog "99Rabbids" (http://99rabbids.blogspot.com/) ainsi que Jules que certains habitués des SkynetBlogs connaissent bien pour son travail sur "RienSurLes SkynetBlogs" (http://riensurles.skynetblogs.be/designs-skynetblogs/). A très bientôt…

TOM

Écrit par TOM dans BILAN, NEWS | Lien permanent | Commentaires (3) | |

05/01/2012

TAKEN 2 : Liam Neeson bat le fer tant qu’il est chaud !

Liam Neeson

Avec la sortie prochaine d’un second "Taken", le maintenant plus que vénérable Liam Neeson aura l’occasion d’endosser à nouveau le rôle de Bryan Mills, ce spécialiste de la sécurité, ex de la C.I.A. qui aime employer des méthodes parfois très expéditives… Une chose paraît clair : Neeson, qui a pourtant construit son aura sur ses performances dans des drames historiques ("Une Lueur dans la nuit", "Rob Roy", "Michael Collins" et surtout "La Liste de Schindler"), n’a pas encore décidé de lâcher le sous-genre Polar musclé et nerveux qui lui a permis, ces dernières années, de soigner son image auprès d’un public amateur de films secs, durs et expéditifs. On pense bien évidemment au premier "Taken", réalisé en 2008 par Pierre Morel et au récent "Sans Identité" sorti au cinéma en Mars 2011.

Maggie Grace

"Taken 2" devrait, aux dernières nouvelles, s’inspirer directement de la première aventure parisienne de Mills. Pas étonnant, donc, de retrouver au casting, aux côtés de Liam Neeson, les actrices Maggie Grace et Famke Janssen, respectivement la fille et l’ex-épouse de notre justicier pas nécessairement "rangé des voitures". Production EuropaCorp oblige, "Taken 2" s’affiche sans la moindre honte comme un nouveau long-métrage estampillé Luc Besson & Co. ! Derrière la caméra, nous retrouvons ainsi Olivier Megaton, un "habituel de l’étape" a qui l’on doit déjà le récent "Colombiana" et le troisième volet du "Transporteur".

Famke Janssen

A l’écriture, outre l’implication de Mister Besson en personne, il est à noter la présence au générique du scénariste Robert Mark Kamen. A l’origine de la saga "Karaté Kid" des années 80, ce personnage collabore depuis plusieurs décennies avec le père spirituel du "Grand Bleu"… Scénariste sur les mises en scène de Megaton ("Colombiana" et "Le Transporteur III"), Kamen a également co-écrit l’intrigue du premier "Taken", de "Danny the Dog", du "Baiser mortel du dragon" ou encore du célèbre "Cinquième élément".

Luc Besson sur le tournage de The Lady

Si l’on en croit les premières informations du synopsis délivrées récemment, l’actrice Maggie Grace devrait tenir un rôle plus "imposant" dans ce Sequel… L’information reste à confirmer mais il apparaît aujourd’hui que son personnage, la fille chérie de Bryan Mills, serait amené à suivre les traces de son père et même à libérer ce dernier d’une prise d’otages !? Plan d’intrigue assez étonnant ? Non ? Pas nécessairement quand on connaît l’attachement de Luc Besson pour des héroïnes bien trempées, alliant sensualité et tempérament explosif… Son Adèle Blanc-Sec, sa Jeanna d’Arc ou encore sa Nikita sont là pour en témoigner !

Maggie Grace dans Faster

Du premier "Taken" au second volet, Maggie Grace, de victime à justicière ? Une métamorphose douteuse mais l’actrice a déjà prouvé, dans le "Faster" de George Tillman Jr., qu’elle était capable d’interpréter des personnages plus froids, déterminés et habités par une certaine soif de destruction !

Tags associés : "Taken", Liam Neeson, Luc Besson, Famke Janssen, Maggie Grace, "Sans Identité", "Le Transporteur III", "Adèle Blanc-Sec"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

03/01/2012

La Colère des TITANS pour oublier Le Choc des TITANS !?

Wrath of the Titans

La filmographie du jeune cinéaste Jonathan Liebesman compte déjà quelques petites "perles" mais aussi certains modestes ratés à commencer par le Prequel de "Massacre à la tronçonneuse : le commencement" survenu en 2007. Toutefois, tout n’était sans doute pas perdu pour Jonathan metteur en scène inspiré sur le joyeusement inquiétant "Nuits de terreur" (2003)… Sorti l’année dernière, en 2011, l’excellentissime "World Invasion : Battle Los Angeles" a prouvé que notre réalisateur pouvait s’en tenir à une ligne de conduite mêlant, de manière serrée et précise, une mise en scène à la fois mouvementée et efficace plongeant les spectateurs au cœur d’un combat acharné entre de "simples" soldats et de redoutables ennemis Aliens.

Sam Worthington toujours en guerre

Fort de ce succès, les amateurs de sensations fortes retrouveront sans doute avec joie Liebesman dans un Sequel cette fois, celui du récent Remake du "Choc des Titans". Ce Péplum fantastique, baptisé "La Colère des Titans" ("Clash of the Titans 2 : Wrath of the Titans") et attendu chez nous pour la fin du mois de Mars 2012, aura pour mission de gommer les quelques imperfections du premier opus mis en scène, en 2010, par le français Louis Leterrier. Pas nécessairement mauvais mais pas non plus transcendantal, ce gentil divertissement disposait, pour rappel, d’un copieux casting de stars avec la présence notable d’acteurs comme Sam Worthington ("Terminator 4", "Avatar"), Liam Neeson, Ralph Fiennes, Jason Flemyng, Mads Mikkelsen, Danny Huston, sans oublier Gemma Arterton, Liam Cunningham ainsi que le regretté Pete Postlethwaite.

Ralph Fiennes vs

Suivant les premières images disponibles, "La Colère des Titans" ne devrait pas être avare en exploits pyrotechniques ni en têtes d’affiche : si Worthington, Neeson, Fiennes et Huston rempilent dans leur rôle respectif (Persée, Zeus, Hadès et Poséidon), Bill Nighy et Rosamund Pike ajoutent leur nom à l’aventure… Alors que l’action paraît omniprésente et se voit même décuplée par rapport au premier volet, la trame scénaristique devrait elle fortement s’apparentée à l’intrigue déjà bien éprouvée dans le chapitre initial...

Rosamund Pike

Dix ans après avoir vaincu le Kraken, Persée (Sam Worthington) va une nouvelle fois devoir secourir son père, le divin Zeus (Liam Neeson). En effet, le frère de ce dernier, Hadès (Ralph Fiennes) le maître des Enfers, a décidé de nouer un pacte avec Kronos, renversé jadis par ses trois fils qui ne sont autres que Zeus, Hadès et Poséidon (Danny Huston) ! Avec la faiblesse grandissante de Zeus, la Terre se voit de plus en plus menacée par de vils Titans assoiffés de destruction. Accompagné d’Andromède (Rosamund Pike) et d’autres divinités, Persée va une nouvelle fois tenter de contrarier les machinations d'Hadès !

Sam Worthington face à la Chimère

A nouveau donc, un improbable groupe de guerriers se lance dans une mission suicide contre Hadès et des Titans déchaînés ! Ce n’est sans doute pas encore ici que les amateurs de scénar’ copieux et tentaculaires trouveront leur compte… Par contre, ce "Wrath of the Titans" ravira, on peut déjà en être convaincu, les spectateurs toujours avides, et pas encore dégoûtés, de numérisations gargantuesques les projetant dans un univers mythologique dans lequel foisonnent les créatures aussi hideuses que mortellement dangereuses !

La bande-annonce…

Avec cette première bande annonce, explosive (!), on est en droit de se demander si cette nouvelle adaptation ne tire pas davantage son inspiration de la saga ludique "God of War" !?

Tags associés : "Le Choc des Titans", Sam Worthington, Liam Neeson, Ralph Fiennes, Danny Huston, Bill Nighy, Rosamund Pike, Jason Flemyng, Mads Mikkelsen, Gemma Arterton, Pete Postlethwaite, Louis Leterrier, "Terminator 4", "Avatar"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

HANSEL & GRETEL - une adaptation très… LIBRE

Jeremy Renner et Gemma Arterton

Après la réadaptation sur grand écran, par Tim Burton et les studios Disney, des "Aventures d’Alice au pays des merveilles" tirées, à l’origine, de la plume de Lewis Carroll & avant que la "Blanche-Neige" des frères Grimm ne revienne au cinéma dans une version boostée à l’Heroic Fantasy de cape et de glaive, une autre adaptation d’un conte recueilli, toujours au XIXe siècle, par nos illustres frères germaniques, est à l’œuvre… Il s’agit de l’histoire d’"Hansel et Gretel". Dans les "Contes de l’enfance et du foyer" (1812) des Grimm, ces deux personnages sont, en fait, deux jeunes enfants, frère et sœur, perdus dans la forêt et livrés à eux-mêmes. Sur la route d’un destin incertain, Hansel et Gretel vont se heurter à une abominable sorcière fomentant le noir dessin de dévorer nos bambins…

Famke Janssen

Le "Witch Hunters" du réalisateur Tommy Wirkola (à qui l’on doit déjà l’honnête "Dead Snow") qui devrait sortir vers la fin du mois de Février 2012, emprunte le synopsis de cette histoire connue pour la transposer dans un décor apparemment très proche de celui des "UnderWorld" et autres "Matrix". Un mélange des genres qui ne sera certainement pas au goût de tous ! Mais il est sans doute inutile de replacer ce projet dans le contexte actuel ; un contexte dans lequel les relectures de mythes et légendes des racines de la littérature européenne ont un certain succès surtout quand elles s’attachent à mettre en scène vampires, loups-garous, golems et autres sorcières !

Peter Stormare

Ca tombe bien, "Witch Hunters" entraînera les acteurs Jeremy Renner et Gemma Arterton, respectivement Hansel et Gretel, dans une grande chasse aux sorcières anthropophages. On attend peut être la comédienne Famke Janssen pour camper l’une de ces servantes du diable. Avec un Peter Stormare et un Derek Mears annoncés également au casting, on peut s’attendre à retrouver quelques adversaires patibulaires sur le chemin de nos deux héros…

Derek Mears

Utilisé dans quelques productions signées Jerry Bruckheimer ("Armageddon", "Bad Boys II"), l’acteur suédois Peter Stormare a déjà campé de nombreuses fois les seconds rôles dans des films reconnus comme "Fargo", "Le Monde Perdu : Jurassic Park", "8mm" ou encore "Les Frères Grimm". Fort sympathique ce Derek Mears. Acteur et cascadeur à Hollywood depuis quelques années déjà, notre ami a le don de s’afficher (grimé !) dans des longs-métrages assez incisifs. Si vous êtes amateurs de viande froide et de thrillers Gore, vous l’avez certainement déjà croisé dans la peau d’un "Predator" dans le dernier "Predators", en Jason dans le remake de "Vendredi 13" ou encore en cannibale arriéré dans la dernière version de "La Colline a des yeux". Belle carte de visite !

Tags associés : Jeremy Renner, Gemma Arterton, Famke Janssen, Tim Burton, Jerry Bruckheimer, "Dead Snow", "UnderWorld", "Predators", "Vendredi 13", "La Colline a des yeux"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |