12/01/2010

Will Ferrell s’attaque à JURASSIC PARK ?

Le Monde (presque) perdustar_1_28227321822732182273218227321

Bien qu’il soit la risée du monde scientifique, le Dr. Rick Marshall (Will Ferrell) défend bec et ongles sa théorie préconisant l’existence de dimensions parallèles à la nôtre. Relégué au rang des "savants fous", Rick va avoir l’occasion de prouver ses dires grâce à la ténacité d’une jeune scientifique, prénommée Holly (Anna Friel), passionnée par les travaux de notre homme… Après avoir débusqué une faille inter-dimensionnelle en plein désert, voila que Marshall, Holly et Will (Danny R. McBride) - le gérant d’un parc d’attractions minable - sont projetés dans un étrange monde peuplé d’Aliens et de Tyrannosaures voraces… Avant tout habitué à signer des apparitions très cucul la praline dans des comédies généralement douteuses, le comédien américain Will Ferrell avait créé la surprise en 2007 en campant, dans "L’Incroyable destin de Harold Crick" de Marc Forster, un personnage diablement attachant… Une interprétation douce et tendre de premier ordre !

Will Ferrellex

Depuis, Ferrell n’a jamais trouvé son second souffle et est, en fait, retomber dans ses travers passés. A l’exception du fou’fou et sympathique "Les Rois du patin" (2007), notre malheureux ami n’a jamais excellé depuis en figurant, c’est vrai, dans des "spectacles" très moyens à l’image de l’insipide "Semi-Pro" et de "Frangins malgré eux". Que peut-on donc attendre, aujourd’hui, du "Monde (presque) perdu" (en V.O., "Land of the Lost") qui vient de sortir en DVD sans avoir eu les honneurs de figurer dans les salles obscures belges !?

Will Ferrell

Et bien, malheureusement pas grand-chose ! Dans la peau d’un douteux scientifique qui a toutefois le mérite d’avoir imaginé une théorie invraisemblable qui se révèle finalement fondée, Will Ferrell fait une nouvelle fois du ridicule son arme de prédilection. Cette démarche aurait pu honnêtement fonctionné seulement voila : Ferrell n’est pas le seul ici à être complètement à la masse ! En gros, c’est bien la quasi-totalité de cette comédie - réalisée par Brad Silberling - qui peut être qualifiée de complètement ridicule, risible et stupide… L’acteur Danny R. McBride ("Les Femmes de ses rêves", "Drillbit Taylor", "Tonnerre sous les Tropiques"), l’une des dernières recrues de la Mafia Comedyricaine, est toujours aussi barré et ringard.

Land of the Lost

Les effets spéciaux sont, eux aussi, complètement désuets et ne parlons pas de l’intrigue, très décevante ! Si le synopsis de cette aventure nous laissait présager une fresque préhistorique remplie de dinosaures voraces, on en est franchement éloigné au final : les spectateurs tomberont ainsi dans un monde parallèle rempli de petits hommes verts et d’une modeste animalerie coincée et vulgaire. La seule petite étoile au tableau de ce digne représentant des petites séries B insipides, incolores et inodores, demeure bien la présence de la charmante Anna Friel, l’héroïne de la série TV "Pushing Daisies", également vue dans la saga "Goal".

Will Ferrell, Anna Friel et Danny McBride

Même l’honnête "Voyage au centre de la terre" de 2008 se montre nettement plus excitant que ce piètre spectacle : assurément, "Land of the Lost" n’aurait même pas dû recevoir les faveurs d’une sortie en DVD ! On était franchement en droit d’attendre mieux du réalisateur des "Désastreuses aventures des orphelins Baudelaire" (2004) et de "La Cité des anges" (1998)… Ce n’est pas encore aujourd’hui que Will Ferrell connaîtra à nouveau les faveurs du public.

Will Ferrell, Danny McBride et Anna Friel

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.