13/08/2009

un Gérard Lanvin/Gérard Jugnot à vite oublier !

Envoyés très spéciaux

8227317star_1_2822732182273218227321

Le célèbre Reporter-radio Frank Bonneville (Gérard Lanvin) vient de commettre la bourde du siècle ! Lors d’une soirée cocktails au siège de sa boîte, il a séduit une dénommée Françoise (Valérie Kaprisky) avant de coucher avec… "Manque de bol" pour Frank, sa dernière conquête n’est autre que l’épouse d’Albert Poussin (Gérard Jugnot), un technicien qui a l’habitude de travailler avec lui sur les reportages brûlants. Si Albert ignore cette escapade amoureuse, il encaisse toutefois très mal le comportement de sa femme qui, du jour au lendemain, le chasse de chez lui. Notre ami Frank apprend par hasard que Françoise n’est autre que la moitié d’Albert et tente de rattraper le coup avec ce dernier sans oser pourtant lui avouer son écart. La relation professionnelle, ces temps-ci, des plus ambiguës entre les deux hommes va prendre une nouvelle tournure quand ceux-ci sont envoyés en Irak pour couvrir l’actualité brûlante du conflit…

Gérard Lanvin et Gérard Jugnot

Toutefois, après un quiproquo regrettable, Albert égare les billets et reste cloué à l’aéroport avec son collègue. Mais comment Frank et Albert vont-ils apporter des nouvelles fraîches et juteuses d’Irak s’ils sont bloqués à Paris ? A l’encontre de toutes règles de déontologie, nos deux lascars vont mettre en place une combine bancale pour faire croire au monde entier qu’ils sont bien partis là où on les a envoyés…

Gérard Jugnot et Omar Sy

S’inspirant de sombres faits-divers (liés aux enlèvements et séquestrations d’Occidentaux à travers le monde) et des élans de solidarité en réponse à ceux-ci, le film de Frédéric Auburtin - à qui l’on doit déjà le très moyen "San Antonio" - n’est franchement pas une réussite ! S'il plante correctement l’action, avec inventivité mais sans la moindre énergie visuelle, "Envoyés très spéciaux" met progressivement les pieds dans le plat de manière assez grossière en caricaturant à fusion actions de sensibilisation et bonne volonté des gens de la rue envers les journalistes retenus captifs dans des pays placés sous haute tension.

Gérard Lanvin et Gérard Jugnot

Pas amusant pour un sou, ce long-métrage a même du mal à nous faire esquisser un petit sourire. On est, en fait, très éloigné des comédies d’action en tandem (improbable) dans lesquelles le pourtant vénérable Gérard Lanvin ("Le Boulet", "Marche à l’ombre") avait eu l'occasion d'exercer tout son charme et son charisme ! Manquant incontestablement de rythme et d’action, tout simplement, "Envoyés très spéciaux" se dégonfle rapidement ; la faute également à la sauce entre nos deux Gérard qui ne prend jamais vraiment. Mais que font Jugnot et Lanvin dans un film aussi scabreux !?

Gérard Jugnot et Gérard Lanvin

Même quand il se veut sarcastique, ce long-métrage manque de peps et d’imagination ; résultat : tout bascule dans la grosse pitrerie et les gros clichés. Ennuyeux, sans envergure et, donc, à vite oublier, "Envoyés très spéciaux" ne peut même pas compter sur l’apparition de modestes Guest-Stars comme Omar Sy (qui la joue ici - maladroitement - très posé), Anne Marivin, Guillaume Durand ou Laurent Gerra qui sont incapables, eux non plus, de sauver la mise, bien au contraire !

La bande-annonce…

Tags associés : Comédie, Gérard Lanvin, Gérard Jugnot

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.