05/08/2009

texte

Deux astronautes (Dennis Quaid et Ben Foster) plongés, on ne sait depuis combien de temps, en hyper-sommeil, se réveillent dans un gigantesque vaisseau spatial apparemment désert… Souffrant d’amnésie, les deux hommes ignorent pourquoi ils se trouvent à bord de cet engin et quelle est précisément leur mission ! Décidant d’explorer ce vaisseau fantôme, ceux-ci ne tardent pas à trouver une poignée d’hommes et de femmes apeurées qui tentent depuis plusieurs semaines de repousser les attaques d’immondes créatures… Les films de science-fiction, purs et durs, de ces dernières années, nous ont laissé quelques bons souvenirs. En tête de liste de ce Club assez select et assez fermé d’ailleurs, on retrouve, bien évidemment la saga Riddick avec Pitch Black et Les Chroniques de Riddick ainsi que le Sunshine de Danny Boyle, marchant inévitablement tous dans l’ombre de la franchise Alien introduite en 1979 avec le Huitième passager de Ridley Scott. Annoncé pour sortir à la fin Septembre de cette année, le long-métrage Pandorum pourrait bien intégrer cette sélection de films très Perdu dans l’espace en compagnie d’une salle petite bêbête ! Réalisé par Christian Alvart, ce film se compose d’un casting assez intéressant emmené par le vétéran Dennis Quaid - qui semble avoir trouvé une nouvelle jeunesse, lui, qui a récemment joué dans Angles d’attaque, Les Cavaliers de l’Apocalypse et G.I. Joe -, ainsi que les jeunes Ben Foster (X-Men 3) et Cam Gigandet qui ne sont pas étrangers aux films fantastiques pour avoir joué, respectivement, dans 30 jours de nuit et Twilight. Au menu de ce Pandorum, il y aura donc notamment des vaisseaux spatiaux réhabilités en maisons hantées, des héros complètement désemparés et, bien entendu, de charmants petits monstres extra-terrestres… Espérons juste que ce film ne soit pas en fait une nouvelle déception dans le genre d’Event Horizon : le vaisseau de l’au-delà réalisé, en 1998, par Paul W.S. Anderson. Oups ! Ce dernier est justement co-producteur sur ce Pandorum ! Mauvais signe ?

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.