08/07/2009

TRANSFORMERS 2 : La revanche

Transformers 2

8227317822731782273178227317star_1_2

Deux ans après les évènements tragiques qui ont opposé, sur notre planète, les Autobots aux Décepticons, les robots-aliens, sous la houlette du vénérable Optimus Prime, continuent à pourchasser sur la terre les dernières poches de résistance ennemie. Cette mission, les Autobots la remplissent en faisant équipe avec une force d’intervention spéciale commandée par les Sergents Lennox (Josh Duhamel) et Epps (Tyrese Gibson). Pendant ce temps, notre ami Sam Witwicky (Shia LaBeouf) tente de retrouver une vie normale. Sur le point de quitter temporairement l’amour de sa vie, Mikaela (Megan Fox), Sam s’embarque pour l’Université… Malheureusement pour notre sympathique ami son passé va rapidement le rattraper. Découvrant par hasard un fragment du AllSpark, Sam va être la cible de nouveaux Décepticons bien décidés à réveiller Megatron et à accomplir une mystérieuse prophétie visant à ramener sur terre le cruel The Fallen…

Transformers 2

Bienvenue à la fête foraine ! Depuis qu’il a réalisé le deuxième opus de "Bad Boys" - le premier grand film d’action qui l’a fait connaître -, on sait très bien que le cinéaste Michael Bay ne craint pas de pratiquer l’excès et la surenchère d’explosions ainsi que le bourrage de crâne pour nous offrir un Sequel surpassant largement le film initial avec un côté speedé nettement plus aguichant ! "Transformers 2" (en V.O. "Transformers. Revenge of the Fallen") n’échappe pas à la règle…

Shia LaBeouf

Ce n’est que la deuxième fois, jusqu’à présent, que Bay prend en charge la mise en scène d’un deuxième épisode (il y a eu "Bad Boys 2", il y a maintenant la suite du "Transformers" de 2007) pourtant on connaît déjà bien l’enfant terrible du cinéma défouloir d’Hollywood. Toujours plus fort, toujours plus loin semble être la ligne conductrice du cahier des charges de ce "Transformers 2" : plus de jolies filles (la Pin-up hollywoodienne Megan Fox va devoir affronter une nouvelle Bimbo croqueuse d’hommes interprétée par Isabel Lucas), plus de robots-aliens (Autobots et Décepticons ont revu leur rang à la hausse), plus d’explosions (un leitmotiv dans le cinéma de Michael Bay), plus de scènes désopilantes avec les parents has-been de notre pauvre Sam (Shia LaBeouf), plus de chiens (Mojo n’est plus le seul compagnon canin de la famille Witwicky), sans oublier, plus d’humour - orientant davantage encore ce deuxième long-métrage sur la voie de la détente et de la roublardise -… Chose qui ne devrait sans doute pas déplaire à un public jeune ou juvénile.

Transformers 2

Isabel Lucas

Sous cette avalanche de j’en remet une couche plutôt deux fois qu’une, le spectateur est enrôlé, bon gré mal gré, dans une fresque épique assez épuisante de 2h30 dans laquelle Michael Bay, toujours à la recherche du sensationnel et du divertissement ultime, jongle comme un beau diable avec humour, plans sexy et accrocheurs &, bien entendu, des scènes de bravoure cartésiennes bien calibrées. On notera également l’existence, dans ce film, de quelques petites allusions à certains grands classiques du cinéma fantastique comme "Gremlins" (pour les petits robots hargneux de la cuisine) et "Terminator" (voila que maintenant certains Transformers se muent en humain !).

Transformers 2

Transformers 2

Rehaussant toujours un peu plus le niveau en matière d’effets spéciaux, le père spirituel des "Armageddon", "The Rock" et autre "Pearl Harbor", oublie peut-être en chemin la candeur et l’humanité qui caractérisaient assez bien le premier film. En ce sens, "Transformers 2", soignant avec virevolte le spectacle, aligne, la plupart du temps, confrontations directes entre Autobots, Décepticons, adolescents - surpassant leur idéal de bravoure - et soldats américains champions du sacrifice et du don de soi...

Tyrese Gibson et Josh Duhamel

A ce niveau, Michael Bay persiste et signe en glorifiant, comme à son habitude, l’engagement de ces jeunes militaires américains dans toutes les guerres (même celles perdues d’avance !) qui doivent, de plus, combattre une bureaucratie gouvernementale empotée et continuellement à côté de la plaque. La messe est ainsi (re)dite !

Megan Fox

Reste un casting "humanoïde" survolté dans lequel nous retrouvons les grandes figures du premier opus : Shia LaBeouf, Megan Fox, Josh Duhamel, Tyrese Gibson, John Turturro (toujours aussi déjanté et désopilant), Kevin Dunn et Julie White. Ceux-ci étant rejoints - notamment - par Ramon Rodriguez, Rainn Wilson et Matthew Marsden.

John Turturro et Shia LaBeouf

Ramon Rodriguez

Même si l’effet de surprise et l’émerveillement se sont légèrement estompés, ce "Transformers 2" n’en demeure pas moins un film défouloir à grand spectacle qui sent admirablement bon l’été ! Qu’on se le dise !

La bande-annonce…

Tags associés : Action, Aventure, Fantastique, "Transformers", "Transformers 2", "Terminator", "Bad Boys", Shia LaBeouf, Megan Fox, Michael Bay, John Turturro, Kevin Dunn, Julie White, Rainn Wilson, Matthew Marsden, Josh Duhamel, Tyrese Gibson

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.