17/04/2009

Les Dents de la nuit : des VAMPIRES made in France

Les Dents de la nuit

822731782273178227317star_1_28227321

Accompagné de ses amies Prune (Julie Fournier) et Alice (Frédérique Bel), Sam (Patrick Mille) a le chic’ pour s’inviter dans les soirées mondaines très branchées et paillettes. Malheureusement pour lui et ses copines, la prochaine fiesta qui s’annonce risque bien d’être la dernière… de leur vie ! Invités à la plus grande taffe privée de l’année, la "Soirée Médicis", nos amis vont rapidement se rendre compte, là-bas, que certains fêtards de cette nuit prometteuse sont en fait des vampires bien décidés à sabrer le champagne… Euh non, excusez-moi… le sang !!! Ca va faire mal ! Le don de mêler horreur et comédie n’est finalement pas donné à tout le monde ! Si les gros navets hollywoodiens à la sauce réchauffée "Scary Movie" sont (malheureusement) toujours à la mode, on pensait vraiment, jusqu’ici, que le pouvoir de faire rire en offrant quelques belles sueurs froides n’était réservé qu’à une petite élite de cinéastes… On ne citera sans doute que l’exemple de l’impeccable "Shaun of the dead" d’Edgar Wright...

Vincent Desagnat

Mais aujourd’hui, nos voisins de l’hexagone prouvent que l’on peut également compter sur eux pour marier deux genres qui, apparemment, s’opposent. Avec "Les Dents de la nuit", les réalisateurs et scénaristes Vincent Lobelle et Stephen Cafiero, accompagnés à l’écriture par Jean-Patrick Benes et Allan Mauduit - qui ont récemment travaillé sur "Vilaine" -, nous emmènent en effet, pour leur premier film, dans une folle nuit lubrique et sanglante placée, aussi bien, sous le signe de la franche rigolade que sous celui des crocs acérés.

Sam Karmann

Ponctué de juteux dialogues et de répliques déjantées à faire saliver un mort-vivant acerbe, "Les Dents de la nuit" peut également compter sur un impressionnant casting dans lequel se mêlent des stars généralement reléguées aux seconds rôles qui ont, ici, l’opportunité de jouer dans la cour des grands. On retrouve ainsi Patrick Mille, collaborateur agaçant de Jean Dujardin dans "99 Francs" ; Frédérique Bel, ex-Dorothy Doll de "La Minute Blonde" de Canal + et croisée notamment dans "Camping" ; Vincent Desagnat, l’inséparable compère de Michaël Youn ou encore Hélène de Fougerolles qui joue ici une Blonde crétine aux répliques impayables…

Hélène de Fougerolles et Antoine Duléry

Tchéky Karyo qu’on ne présente plus et l’impeccable Jean-Luc Couchard découvert dans "Calvaire" et "Dikkenek" complètent ce casting enjoué. Résultat : un impressionnant bol d’air offert par une galerie de personnages aussi truculents qu’inquiétants. Glorifiant la bêtise réfléchie et intelligemment amenée, amorcée de plus par, répétons-le, un sens inné pour les répliques cultes, le long-métrage de Lobelle et Cafiero soigne également toute la mythologie qui tourne autour de la thématique des vampires.

Vincent Desagnat et Frédérique Bel

Franchement, ces "Dents de la nuit" constitue une réelle (bonne) surprise… Surprise pimentée, de plus, par des effets spéciaux soignés. Si vous ne connaissez pas cette petite "bombe", à la fois rafraîchissante et sanglante, ne ratez pas ce soir, à 18:00, la projection spéciale de ce long-métrage au Festival du film fantastique de Bruxelles, ou B.I.F.F.F. pour les intimes. Pour de plus amples informations sur la programmation du festival, cliquez sur ce LIEN

Patrick Mille

Les bandes-annonces…



Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.