27/01/2009

ANGELINA JOLIE : recherchée pour assassinats...

Wanted

82273178227317star_1_282273218227321

Travaillant comme expert-comptable dans un petit bureau "alvéolé" qui ne paye pas de mine, Wesley Gibson (James McAvoy) aurait certainement rêvé d’une vie meilleure et diablement plus excitante. Au lieu de ça, Wesley est continuellement la cible d’une patronne boulimique, il est souvent pris de crises d’angoisse &, pour couronner le tout, son meilleur ami et collègue se tape sa fiancée. Bref, rien ne tourne rond pour Wesley… Tout va changer le jour où notre ami rencontre Fox (Angelina Jolie). Rapidement, Gibson comprend qu’il est la cible d’un tueur - qui a d’ailleurs liquidé son père - et que s’il veut vivre, il doit accompagner Fox dans un voyage initiatique assez fou… Wesley Gibson cache en lui les qualités premières d’un redoutable assassin parfait pour rejoindre un club très fermé de meurtriers, baptisé "La Confrérie"…

JAMES MCAVOY

Angelina Jolie, la "femme fatale" préférée du moment au cinéma, James McAvoy, un jeune acteur plus que prometteur, Morgan Freeman & Terence Stamp en seconds rôles de choix et, pour terminer, les emblématiques Common et Thomas Kretschmann pour faire durer encore un peu plus le plaisir… "Wanted" avait de très bonnes cartes en main pour nous faire vivre une aventure rythmée et divertissante… Malheureusement, après presque 2 heures de spectacle acharné et éprouvant, on ne peut qu’en ressortir déçu.

ANGELINA JOLIE

La faute, en grande partie, à un réalisateur, venu des "plaines arides de l’Est", qui n’a certainement pas la patience de construire des films posés distillant le suspense à feu doux. Timur Bekmambetov ! Voici le véritable "homme à abattre" ! C’est une image bien entendu mais notre camarade Timur n’est quand même pas passé loin du peloton d’exécution… Originaire du Kazakhstan, ce dernier est l’auteur de la trilogie "Night Watch" (se déclinant en "Night", "Day" et "Dusk… Watch"). Quoiqu’on en dise, les ingrédients visuels et narratifs de cette saga obscure sont directement hérités des grands films d’anticipation nippons et hollywoodiens de la fin du 20e siècle, magnifiquement compactés, par exemple, dans le premier chapitre (1999) de la Trilogie "Matrix" des frères Wachowski.

JAMES MCAVOY, COMMON & ANGELINA JOLIE

Bref, Timur Bekmambetov perpétue ici son savoir-faire usurpé et ne propose, avec son "Wanted", rien de vraiment neuf en terme d’action et d’explosions (visuelles) spectaculaires. Même, à force de "taper sur le clou" avec des ralentis abusifs et compartimentés au possible, s’agglutinant sur un nombre incalculable de cadrages sérés, la mise en scène de Bekmambetov en devient même agaçante ! Les spectateurs qui, comme moi, ont été séduits par la fougue visuelle de films comme "Shoot’Em Up" ou "Smokin’Aces", trouveront peut-être que ce "Wanted" pousse à l’extrême et, donc, à l’écoeurement, l’invraisemblance… qui reste pourtant la marque de fabrique, la plupart du temps, sympathique et amusante, des gros divertissements hollywoodiens… Mais, trop, c’est trop !

THOMAS KRETSCHMANN

Outre une approche visuelle qu’on aurait pu espérer enivrante et jouissive (c’est raté !), "Wanted" pouvait également revendiquer une réelle volonté de "rentrer dans le lard" et de désarçonner, au minimum, les clivages socio-économiques de notre chère société de SURconsommation. A ce niveau là, le scénario de ce film n’est pas nécessairement mauvais bien qu’il soit fortement redondant. Dans sa première partie, "Wanted" se décline ainsi comme une mauvaise copie du célèbre "Fight Club" de David Fincher. Comme dans ce dernier film, le personnage principal de "Wanted", joué par James McAvoy, piétine la fourmilière dans laquelle il se débat depuis sa naissance.

ANGELINA JOLIE & MORGAN FREEMAN

Disons, pour conclure cette déferlante de ressentiments négatifs à l’encontre de "Wanted", que le long-métrage de Timur Bekmambetov n’est ni original dans son fond, ni dans sa forme. Alors quoi ? Faut-il assassiner "Wanted" ? Heureusement non, ou du moins, pas entièrement ! Ce nouveau spectacle pyrotechnique des studios "Universal" bénéficie, comme énoncé ci-dessus, d’un casting emballant dans lequel, McAvoy tire incontestablement son épingle du jeu en passant du petit employé coincé au super tueur nullement rongé par les remords mais, bien au contraire, bousté par l’expectative d’une nouvelle vie.

ANGELINA JOLIE

La belle Angelina Jolie, filiforme pour l’occasion, ne gagne ici qu’un second rôle de premier choix en occupant le poste d’instructeur trop discret. A la différence de Madame Brad Pitt, Morgan Freeman réussit, une nouvelle fois, à développer son aura certain en campant un chef d’entreprise criminelle sage mais cachottier… Terence Stamp, Common et Thomas Kretschmann jouent davantage les faire-valoirs. Certains trouveront également quelques onces de satisfaction dans les petits "coups de théâtre" qui pointent à l’horizon peu avant le dénouement final.

JAMES MCAVOY & Timur Bekmambetov

Si l’"emballage" médiatique et promotionnel à de quoi séduire, "Wanted" demeure un film d’action mineur qui tombe au mauvais moment. Si Hollywood nous l’avait servi, tel qu’il est, il y a une huitaine d’années, la donne aurait été certainement différente & on n’aurait alors pas reproché à ce film son manque crucial d’originalité ! Résultat… James McAvoy : 1 - Timur Bekmambetov : 0. Restons honnête maintenant : en DVD (et donc sur "petit" écran) le battage perpétré par Bekmambetov passe légèrement mieux et est moins écoeurant que sur écran XXL. Bref, il n'est pas idiot de penser que "Wanted" aura une belle carrière en DVD...

La bande-annonce…

Wanted : Choisis ton destin - Bande annonce 2 VF - Jubii TV
Wanted : Choisis ton destin - Bande annonce 2 VF - Jubii TV

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.