10/01/2009

Le CINEMA belge en crise ?

… Pas pour tout heureusement ! Comme l’annonçait, dans ses éditions du 8 Janvier, le groupe "Sud Presse", la "fréquentation des cinémas en Belgique a encore reculé en 2008 de 3,7% selon les données fournies par la Fédération des Cinémas de Belgique". La crise est-elle devenue un malheureux effet de mode même dans nos salles obscures ? Celles-ci ont donc, durant l’année qui vient de se clôturer, écoulée 21,2 millions de tickets de cinéma. Même s’il faut remonter à 2002 pour retrouver un score aussi maussade, ce bilan n’est pas réellement une surprise. Sans, par exemple, présenter une liste exhaustive de complexes qui sont passés à la trappe, les Néo-Louvanistes et les Carolos n’oublieront sans doute pas la fermeture du complexe UGC de Louvain-la-Neuve ainsi que le triste enterrement de l’historique Marignan-Vauban à Charleroi devenu, aujourd’hui, un improbable (?) théâtre.

Difficile de se divertir par ces temps si incertains ? C’est bien possible, mais n’oublions pas également qu’à l’heure actuelle, Aller au cinéma est sans doute devenu un divertissement qui a un coût non négligeable ! 6,50 euros dans le meilleur des cas pour voir sur écran XXL un film qui sortira dans quelques mois sur DVD & qui est déjà disponible illégalement sur le Net… Chacun optera pour la solution qui lui paraît la meilleure et la plus abordable.

Heureusement, même si tout n’est plus rose au Ch’tinoche, le Père Noël nous a toutefois légué des chiffres plus rassurants. La morosité n’est pas de mise pour certains : deux longs-métrages ont ainsi remporté "la poule aux œufs d’or" chez nous en 2008… Il s’agit de l’incontestable film-évènement français de 2008, "Bienvenue chez les Ch’tis", et d’une réalisation flamande intitulée "Loft". Ce dernier a emmagasiné 920.000 entrées alors que le phénomène "Ch’tis" a attiré, lui, 940.000 personnes au cinéma. Bref, même dans la crise, certaines productions bien de chez nous s’y retrouvent et, franchement, c’est mérité ! De là à avancer que les spectateurs belges font du "protectionnisme culturel", il n’y a qu’un pas…

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.