04/07/2008

Josh Brolin, l’improbable Président !

Elizabeth Banks & Josh Brolin dans W

Après "Nixon" (1996), le cinéaste Oliver Stone n’a pas fini de laver - au cinéma - le linge sale des hommes d’Etat américains ! Dans son prochain film, intitulé simplement "W", il livrera en effet sa vision du parcours - présidentiel - de George W. Bush… Ca promet ! Comme toujours dans un exercice de ce type, un casting des plus étincelants se dessine progressivement…

Oliver Stone sur le tournage de World Trade Center

Après avoir campé les grands frères protecteurs dans le célèbre "Goonies" de 1985, l’acteur californien Josh Brolin a vu sa côte de popularité croître au cours de ces derniers mois. Il faut bien avouer que notre homme n’a pas chômé en s’affichant notamment dans "Planet Terror", "Dans la vallée d’Elah", "No Country for Old Men" ainsi que dans "American Gangster"...

Josh Brolin, la transformation

C’est dans la peau du résident de la Maison Blanche, George W. Bush, que Brolin donnera la réplique notamment à Elizabeth Banks - alias la First Lady -, James Cromwell (Papa Bush), Paul Giamatti, Ioan Gruffudd, Jeffrey Wright, Scott Glenn & Thandie Newton qui interprétera, pour sa part, Condoleezza Rice. Quand je vous avais parlé d’une distribution "étincelante"…

Thandie Newton est Condoleezza Rice

Dernier acteur annoncé pour figurer dans ce "W" : Richard Dreyfus enfilera le trois pièces du Vice-président Dick Cheney. Retour sur grand écran donc pour Dreyfus que l’on avait un peu perdu de vue depuis le remake de "Poséidon" en 2006... Le scénario de ce film évènement qui soulèvera, à n’en pas douter, les passions et de nombreuses polémiques, est signé de la main de Stanley Weiser à qui l’on doit l’intrigue d’un autre film de Stone : le "Wall Street" de 1988. "W" devrait, aux dernières nouvelles, sortir sur les écrans américains en 2009…

"My Name is Cromwell, James Cromwell !"

James Cromwell en George Bush Senior

Né le 27 Janvier 1940 à Los Angeles, l’acteur James Cromwell est crédité au générique d’un nombre incalculable de longs-métrages. Le plus souvent second rôle d’exception, vous l’avez peut-être dernièrement croisé dans "Spider-Man 3", "I, Robot" (2004) ou encore dans "La Somme de toutes les peurs" (2002) de Phil Alden Robinson. Dans ce dernier film, Cromwell campait le Président américain Fowler. Dans le prochain "W", il tiendra à nouveau le rôle d’un homme d’Etat, pas du tout fictif celui-là… Etant donné qu’il s’agit de l’ancien Homme Fort de la Maison Blanche : George H.W. Bush (Senior) !

D’acteur à Président, il n’y a qu’un pas…

John Travolta dans Primary Colors

Josh Brolin n’est pas le premier acteur hollywoodien à entrer dans la peau d’un Président américain. Dans le "Pearl Harbor" de Michael Bay, Jon Voight tenait ainsi le rôle du Président Roosevelt, alors que Bruce Greenwood, Président "imaginaire" dans "National Treasure 2", campait, dans le "Treize jours" de Roger Donaldson, JFK. On se souviendra bien entendu de la performance hallucinante (encore une !) d’Anthony Hopkins dans le "Nixon" de 1996 d’Oliver Stone… Restons avec l’ancien Président Nixon, personnage central du prochain thriller de Ron Howard : "Frost/Nixon"...

Extrait du film Postal

Dans ce dernier film, l’homme d’Etat sera interprété par Frank Langella. Georges W. Bush n’a pas attendu Stone pour être "pastiché" au cinéma ! L’improbable "Postal" du non moins improbable Uwe Boll met également en scène l’actuel Président des USA avec le concours de l’acteur Brent Mendenhall. Restons dans une note plus légère, en évoquant également la caricature à peine voilée de John Travolta se la jouant très Bill Clinton dans "Primary Colors" (1998).

(Source : MovieWeb)

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.