10/06/2008

Les Joyeuses funérailles de Frank Oz

Joyeuses Funérailles

82273178227317822731782273218227321

Le père de Daniel (Matthew MacFadyen) vient malheureusement de rendre son dernier soupir. Vivant toujours chez ses parents, avec son épouse, Daniel espère pouvoir rendre hommage, dans les meilleures conditions possibles, à la mémoire de son père. Toutefois, l’enterrement ne va pas se passer franchement dans le calme. Entre Robert (Rupert Graves), séduisant auteur à succès et frère de Daniel, qui débarque de New York, l’Oncle Alfie (Peter Vaughan) qui a un tempérament plutôt râleur, Simon (Alan Tudyk) qui a pris de la drogue pour du Valium et un mystérieux Peter (Peter Dinklage) qui a des révélations plutôt salaces à faire à propos du défunt, Daniel va avoir bien difficile à mener de front les multiples imprévus qui se présentent à lui…

Matthew MacFadyen

Inédit dans les salles francophones de Belgique, "Joyeuses funérailles" ("Death at a Funeral") marque sans doute un tournant dans la carrière du cinéaste et "magicien" Frank Oz, ou du moins un retour aux sources. Cette comédie So British s’inscrit, en effet, dans un nouveau "segment" de la riche œuvre d’un réalisateur hors du commun...

Peter Dinklage et Frank Oz

Originaire d’Angleterre, le Papa des "Muppets" s’est fait également remarqué en travaillant sur les créatures de la saga "Star Wars" & en mettant en scène le célèbre "Dark Crystal" (1983). Avec ses croustillants "In & Out" (1998) et "Bowfinger, roi d’Hollywood" (1999), il égratigna gentiment le Star-system hollywoodien avant de rentrer davantage dans le rang avec des comédies comme "The Score" et "Et l’homme créa la femme".

Daisy Donovan et Alan Tudyk

Trois ans après ce dernier long-métrage, Frank Oz nous revient donc avec un film directement sorti de son Angleterre natale. D’une certaine manière, "Joyeuses funérailles" met à mal les sacro-saintes traditions comme l’avait fait - avec encore plus de panache - Mike Newell et son "Quatre mariages et un enterrement". Suivant, pas à pas, l’enterrement du père de David et Robert, Oz construit un divertissement, gentiment théâtral, faisant "s’entrechoquer" un bon nombre de personnages haut en couleur.

Matthew MacFadyen et Rupert Graves

Tantôt policés, tantôt acerbes, ceux-ci respirent tous un naturel bienvenu et une volonté certaine de servir cette petite comédie alléchante, sans la moindre prétention déplacée. On retrouve ainsi notamment Matthew MacFadyen - que l’on verra prochainement dans le "Frost/Nixon" de Ron Howard -, Rupert Graves, vu récemment dans la peau d’un inspecteur dans "V pour Vendetta", ainsi qu’Alan Tudyk ("Même pas mal !"), Andy Nyman ("Severance"), Peter Dinklage ("Le Monde de Narnia 2") - impérial dans le "Jugez-moi coupable" de Sidney Lumet - et Ewen Bremner. Ce dernier a tenu les seconds rôles notamment dans le récent L’Amour de l’or, dans le "Match Point" de Woody Allen, aussi dans "Alien vs. Predator", "La Chute du faucon noir" et "Pearl Harbor".

Peter Vaughan et Andy Nyman

Rythmé par une bonne dose de quiproquos, de situations cocasses et de dialogues bien sentis, "Joyeuses funérailles" monte progressivement en puissance pour devenir toujours plus amusant, plus fous et plus attachant. Sans avoir réalisé la comédie la plus exubérante ou la plus puissante du siècle, Frank Oz signe néanmoins un O.V.N.I. attendrissant qui tranche favorablement avec les grosses productions américaines, en proposant un retour réussi à la simplicité et au divertissement sacripant mettant surtout à l’honneur son scénario et ses acteurs. Reposant, amusant et, finalement, attendrissant !

Daisy Donovan à gauche

La bande-annonce…

Joyeuses funérailles - Bande-annonce 1 - Anglais - Jubii TV
Joyeuses funérailles - Bande-annonce 1 - Anglais - Jubii TV

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.