18/04/2008

Zoom sur ALPHA DOG

Alpha Dog

1533974215339744157501711575017115750171

Avec "Alpha Dog", le réalisateur et scénariste Nick Cassavetes lance la drogue, l’appât du gain et la frime "sévère" dans les banlieues (plus ou moins) paisibles et aisées de l’"Amérique de Papa". Cette transposition du crime des Ghettos vers les chaumières en apparence tranquilles de Californie est d’autant plus salutaire que cet "Alpha Dog" s’inspire de faits réels...

Toutefois, ce film porté par Nick Cassavetes manque d’un réel sens du spectacle en enchaînant lourdement un simulacre de reportage censé nous plonger au cœur même du drame : l’enlèvement d’un ado’ qui va très mal se terminer !

ANTON YELCHIN & AMANDA SEYFRIED

Naviguant entre le show des "Rois" de la pègre en culotte courte & une sombre affaire de kidnapping, Nick Cassavetes tisse une intrigue chaotique avec ses bons et ses mauvais moments. Les apparitions furtives de Sharon Stone (version "Norbit" !) et de Bruce Willis - en trafiquant salopard - ne sont pas là pour arranger les choses ou redynamiser un récit plutôt plat.

EMILE HIRSCH

Star du récent "Into the Wild", Emile Hirsch n’a malheureusement pas l’occasion de se mettre en valeur dans la peau d’un petit caïd pétochard. Heureusement, "Alpha Dog" peut compter sur l’interprétation d’un Ben Foster - déjanté et fou furieux - et d’un Justin Timberlake, acteur en herbe, excessivement touchant et naturel dans la peau d’un malfrat malgré-lui entraîné dans une machine mortelle qu’il ne contrôle pas.

JUSTIN TIMBERLAKE

Le jeu de ces deux acteurs permet à ce drame juvénile de maintenir la tête hors de l’eau. Hormis Foster et Timberlake, "Alpha Dog" garde un goût amer. Ce pseudo reportage surfant sur le GangStar des beaux quartiers & le quotidien dramatique d’une génération de gosses livrés à la drogue et au crime aura du mal à rester profondément incrusté dans les mémoires... Dommage ! Tout avait pourtant si bien commencé avec une intro' touchante qui n’est pas sans rappeler le final poignant de l’éclatant "Philadelphia" (1994) de Jonathan Demme.

SHAWN HATOSY & JUSTIN TIMBERLAKE

La bande-annonce…

Alpha dog - L'Express et L'Impartial
Alpha dog - L'Express et L'Impartial

Ben Foster, acteur à suivre !

BEN FOSTER

Pour "Alpha Dog", Ben Foster troque ses petites ailes d’ange du film "X-Men 3", contre les yeux enragés d'un loubar des rues, spécialiste des crises de folie… Un rôle qui n’est finalement pas si éloigné de ses prestations dans "Otage" et dans "30 jours de nuit". Dans ce premier film, Foster s’opposait à Bruce Willis en campant un adolescent désaxé fasciné par le meurtre ; dans "30 jours de nuit", Ben Foster arborait également un visage implacable et inquiétant, celui d’un homme souhaitant ardemment se muter en "Suceur de sang" pour l’éternité !

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.