07/01/2008

Benjamin Gates & le livre des secrets

822731782273178227317star_1_28227321

L’une des pages du livre écrit par John Wilkes Booth, l’assassin du président Abraham Lincoln, refait surface entre les mains d’un certain Wilkinson (Ed Harris). Cette page que l’on pensait perdue, accuse l’ancêtre de la famille Gates d’être le cerveau de l’entreprise visant à éliminer Lincoln ! Benjamin Gates (Nicolas Cage) n’a qu’une seule solution pour prouver l’innocence de son aïeul : il doit découvrir le trésor légendaire convoité par les "Sudistes" dans les années 1860…
La recette est simple et le réalisateur Jon Turteltaub l’utilise, comme beaucoup l’on fait avant lui, sans le moindre embarras. "Benjamin Gates et le livre des secrets" reprend les ingrédients du premier opus en les malaxant à de nouveaux "artifices" destinés à relever, encore un peu plus, le niveau de cette aventure défouloir par excellence.

Diane Kruger & Nicolas Cage

Avec beaucoup d’empressement, du moins au début, Turteltaub scelle les retrouvailles entre les différents protagonistes du premier long-métrage. Benjamin Gates (Nicolas Cage) et son père, Patrick (Jon Voight), mènent des recherches historiques sur l’assassina du président Lincoln ; Riley (Justin Bartha), le farceur de l’équipe, a toutes les peines du monde à trouver une copine et, accessoirement, à vendre son premier livre ; Abigail (Diane Kruger) a quitté Ben et tente de l’oublier dans les bras d’un Agent attaché à la Maison Blanche...

Diane Kruger

Inutile de vous préciser que ce petit monde va de nouveau collaborer, main dans la main, pour élucider de nouveaux mystères et découvrir un prodigieux trésor… Cette fois-ci, d’origine précolombienne ! Dans cette grande chasse au trésor, parfois confuse et ampoulée de quelques invraisemblances (grossières ?), nos amis devront affronter un nouvel adversaire : le dénommé Wilkinson, interprété par un Ed Harris, toujours aussi charismatique, qui remplace, sans la moindre difficulté, le vilain du premier Benjamin Gates : Sean Bean ("Le Seigneur des Anneaux", "Silent Hill").

Ed Harris

Outre Harris, la grande dame Helen Mirren, alias la Reine d’Angleterre dans "The Queen", s’associe à la "troupe" en campant la mère de Benjamin. Ce dernier, toujours interprété par l’euphorique Nicolas Cage, est toujours aussi calé en Histoire américaine, intuitif & un peu beaucoup barjot en établissant des plans abracadabrantesques pour arriver à ses fins. Ce qui est bien avec notre chasseur de trésors, c’est qu’il a toujours raison !

Helen Miren

Plus "libéré" que dans l’opus initial, Cage se permet quelques petites pointes d’humour, tout en distillant un soupçon de folie et beaucoup de courage. Son personnage devient davantage ici un véritable petit espion, façon "Mission : impossible", plutôt qu’un Indiana Jones pur et dur !

Nicolas Cage & Harvey Keitel

Tout est réuni pour nous offrir un divertissement sans faille, mêlant humour, action et aventure. Malheureusement, Jon Turteltaub se brûle quelque peu les doigts en nous proposant une suite qui ressemble, par moment, à un simple "copier-coller" du premier "National Treasure" ! Hormis cela, les nouvelles aventures de Benjamin Gates séduiront certainement les amateurs du premier opus qui plongeront, avec délectation, dans un charmant périple les menant à Paris, à Londres, à Washington, ainsi qu’au Mont Rushmore.

Diane Kruger, Justin Bartha & Nicolas Cage

De ce pur produit de délassement, estampillé Jerry Bruckheimer/Disney Productions, on retiendra, en particulier, que Turteltaub a corrigé le tir en matière de cascades et de découvertes archéologiques en nous entraînant, notamment, dans une course poursuite folle dans les rues de la capitale anglaise & en créant une cité d’or précolombienne parsemée de pièges mortels...

Nicolas Cage

Sinon, rien de particulièrement époustouflant : en deux grosses heures, Nicolas Cage et sa bande élucident des énigmes à la pelle dans un film, par moment, englué dans un patriotisme exacerbé & se révélant être finalement plus un bon gros produit Disney, remplis d’aventure et de bonnes intentions, qu’une production pyrotechnique made in Jerry Bruckheimer. "Benjamin Gates et le livre des secrets" est un film familial qui sent bon le pop-corn & qui devrait remplir sa mission première haut la main : divertir !

Jon Voight, Nicolas Cage, Helen Mirren & Diane Kruger

►Cliquez sur ce lien pour accéder à la bande-annonce de ce film…

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (2) | |

Commentaires

Hello Eh bien, tu as l'air d'être un vrai spécialiste en cinéma. Ton blog est très bien fait.
Merci pour ta visite, à bientôt.Amitié.

Écrit par : Filip | 07/01/2008

Répondre à ce commentaire

Critique Je trouve ta critique juste et précise. C'est effectivement plus un produit qu'un film. Mais il faut avouer que l'on y prend plaisir. Personnellement je n'ai rien contre les blockbuster puisqu'ils permettent souvent à d'autres films moins populaires d'exister. Par contre, je trouve que le scénario passe souvent par des raccourcis et que le personnage de Cage trouve trop rapidement les réponses aux énigmes. Notre cerveau n'est jamais mis à l'épreuve et le tout est là pour nous étourdir. Il est beau ton blog, je te félicite.

Écrit par : Marc | 11/01/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.