22/10/2007

L’AMOUR près des fourneaux

No Reservations

82273178227317822731782273178227321

En 2002, la cinéaste allemande Sandra Nettelbeck réalisait "Bella Martha", une comédie dramatique suivant le parcours amoureux d’une "Chef cuisinière" passionnée par son métier. Il n’aura pas fallu attendre longtemps pour que Hollywood revisite cette histoire avec "Le Goût de la vie" ("No Reservations") réalisé par Scott Hicks, un metteur en scène capable d’insuffler beaucoup de romance et de tragédie à ses œuvres. De très beaux films comme "Cœurs perdus en Atlantide" (2002) et "Shine" (1997) sont là pour en témoigner !

"Le Goût de la vie" mêle en fait deux histoires, l’une radicalement tournée vers un romantisme plutôt convenu, l’autre axée sur le drame. Kate (Catherine Zeta-Jones), une femme de fer dans sa prestigieuse cuisine, va perdre sa sœur dans un accident de voiture et va devoir s’occuper de sa nièce. Parallèlement, Kate va vivre une histoire d’amour conflictuelle avec un nouveau cuisinier débarquant dans son "repère".

AARON ECKHART & CATHERINE ZETA JONES

Durant 1h40, Scott Hicks jongle entre ces deux récits avec une certaine finesse, pas mal de poésie, quelques pincées de tendresse et d’humour & avec beaucoup de bonnes intentions. Sans révolutionner la comédie romantique, Hicks nous a préparé une romance dramatique, sous plusieurs aspects, assez légère et franche. Pour obtenir cette recette gratifiante, notre réalisateur a eu le bon goût de ne pas abuser de l’apport de sentiments faciles qui peuvent parfois se révéler fades ou grossiers !

AARON ECKHART & CATHERINE ZETA JONES

Catherine Zeta-Jones, absente du grand écran depuis "La Légende de Zorro" (2005), signe un admirable come-back en campant une cuisinière incisive, instable, violente mais, heureusement, sensible. Malgré un rôle plus effacé, Aaron Eckhart fait mouche à chaque apparition. Après "Thank You for Smoking" et "Le Dahlia noir", il n’y a plus de doute : Eckhart est un merveilleux acteur pouvant jouer, avec le même enthousiasme et la même créativité, sur plusieurs tableaux (très variés).

Abigail Breslin

Née en 1996, à New York, Abigail Breslin confirme tout le bien qu’on pensait d’elle. Epoustouflante dans "Signes" (2002), craquante dans "Little Miss Sunshine", Abigail s’attaque à un rôle pas si évident que cela mais elle réussie toutefois, avec les honneurs, à interpréter une petite fille endeuillée par la disparition de sa mère !

CATHERINE ZETA JONES & AARON ECKHART

Sans aller jusqu’à le comparer au film allemand original, "Le Goût de la vie" distille, avec nuance et sérénité, les ingrédients indispensables à tout grand film. Tragique sans être larmoyant, romantique sans plonger dans la guimauve, "No Reservations" est également à voir pour ses acteurs… Que ce soit pour ses têtes d’affiche (Catherine Zeta-Jones & Aaron Eckhart), pour la jeune et brillante Abigail Breslin ou pour des personnages secondaires fort bien réussis, à commencer par le psychologue de Kate, interprété par Bob Balaban ("La Jeune fille de l’eau", "The Majestic", "Jakob le menteur").

Catherine Zeta Jones & Bob Balaban

La bande-annonce...

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

Catherine Zeat Jones... ... même une casserole à la main elle reste toujours aussi sexy ! lol !

Écrit par : Nico | 23/10/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.