10/10/2007

PLANET TERROR "7’extra" !

Planet Terror

82273178227317822731782273178227321

Sorti en France le 14 août, "GrindHouse : Planet Terror" envahira les salles obscures belges le 24 octobre. Voici, en avant-première, ce qui attend les spectateurs belges qui n’ont pas froid aux yeux…

D’inquiétants militaires, commandés par le Lt. Muldoon (Bruce Willis), font éruption dans un entrepôt au main d’un mystérieux savant (Naveen Andrews). Bien entendu, le deal dérape et un inquiétant gaz vert se répand dans l’atmosphère. La danseuse exotique Cherry (Rose McGowan), son ancien mec Wray (Freddy Rodriguez) et le Shérif Hague (Michael Biehn) vont passer une très mauvaise nuit !

Rose McGowan et Freddy Rodriguez

Bienvenue à la fête foraine ! Après une fausse bande-annonce délectable emmenée par la belle tronche de Danny Trejo, alias "Machete", préparez-vous à découvrir un vrai film de pétarade...

Danny Trejo, alias Machete

Prenez le (vraiment) meilleur de Robert Rodriguez, mélangez-le avec une bonne dose de Gore bubonique, des flingues par centaine, des tops très légers et des mini-jupes aguichantes… & vous obtenez "Planète Terreur", un film d’horreur déjà culte qui nous fait oublier le manque de déconne du "Boulevard de la mort".

Rose McGowan

En effet, là où le premier opus de "GrindHouse", dirigé par Quentin Tarantino, décevait par sa trop grande sagesse, "Planète Terreur" rectifie le tir en nous plongeant, corps et âmes, dans une jouissive dérision zombifique qui soigne allégrement invraisemblance et nanas canons (dans tous les sens du terme).

Bruce Willis

Avec ce film, Robert Rodriguez fait inévitablement mouche en explorant ses fantasmes les plus débridés et crée, pour l’occasion, de véritables personnages cultes, à commencer par Cherry, interprétée par Rose McGowan, une danseuse exotique souple, au sale caractère, qui peut compter sur une arme à feu en lieu et place de sa jambe droite.

Rose McGowan

Vient ensuite Freddy Rodriguez qui après "Poséidon", "La Jeune fille de l’eau", "Bad Times" et "Bobby", monte en grade en campant ici un roi de la gâchette (et du couteau) solitaire et diablement mystérieux. Robert Rodriguez ressuscite en quelque sorte son célèbre personnage : "El Mariachi".

Freddy Rodriguez, Rose McGowan et Marley Shelton

Surfant sur la vague "Girl Power" comme ses prestigieux amis (Tarantino pour "Boulevard de la mort" & Eli Roth pour "Hostel 2"), Robert Rodriguez succombe aux charmes de Rose McGowan et de Marley Shelton. Deux actrices campant des femmes fatales passant, sans le moindre problème, du stade de victime à celui de tueuse diaboliquement sexy. Si Rose fait du pied avec sa mitraillette, Marley jongle avec les seringues.

Marley Shelton

Même s'il souffre d’un petit manque d’originalité (d’un point de vue scénaristique), "Planète Terreur" cultive une mise en scène et un montage tellement délirant qu’il surclasse aisément, par son aspect débridé, les films du moment traitant d’attaques de morts-vivants.

Michael Biehn et Freddy Rodriguez

Juvénile, insouciant, délirant et, bien entendu, distrayant, "Planète Terreur" se déguste comme un bon gros paquet de pop-corn ou comme un hamburger/frites/Coca : on dévore le tout sans réfléchir ; par après, on se sent coupable d’avoir cédé à la tentation, mais on ne regrette pas ce trip culinaire bon marché et anti-prise de tête...

Quentin Tarantino, Rose McGowan et Marley Shelton

A consommer donc sans modération, ni sans gêne. En plus vous pouvez en reprendre : ça ne fait ni mal aux yeux, ni au ventre… Sauf, peut-être, si la sensibilité est une de vos qualités. "Planète Terreur", un film culte ? Oui ! …Le meilleur film de Rodriguez ? Peut-être aussi !

Robert Rodriquez

La bande-annonce…

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.