30/04/2007

Halle Berry - Bruce Willis, le choc ?

Dangereuse séduction

82273178227317star_1_282273218227321

Rowena Price (Halle Berry) est une journaliste d’investigation mise sur la sellette par son journal. En quête d’un nouveau scoop, elle rencontre une amie d’enfance qui lui confie avoir eu une relation avec le célèbre Harrison Hill (Bruce Willis), un riche et séduisant publicitaire. Peu de temps après cette révélation, Rowena apprend le décès tragique de son amie. Elle soupçonne Hill d’être l’auteur de ce crime. Avec l’aide de son assistant Miles (Giovanni Ribisi), la journaliste va infiltrer, sous une fausse identité, la firme dirigée par le golden boy. Harrison Hill est-il un meurtrier ou un "simple" séducteur ? Quand deux acteurs hautement populaires, comme la séduisante Halle Berry et le dur à cuire Bruce Willis, se retrouvent à l’affiche de "Dangereuse séduction", un thriller présenté comme sulfureux, ça laisse rêveur...

Bruce Willis & Halle Berry

Toutefois, le réveil et le retour à la réalité peuvent être parfois douloureux. C’est malheureusement le cas pour "Dangereuse séduction". Tout d’abord, il y a une incroyable erreur sur la marchandise ! Non, ce film n’est ni sulfureux, ni érotique (hormis peut-être les robes de soirée moulantes de Halle Berry) et passerait d’ailleurs pour un film pudique comparé au célèbre "Basic Instinct".

Bruce Willis

Deuxièmement, le "choc" attendu entre les deux têtes d’affiche, Berry et Willis, est tout simplement ridicule. Les apparitions de Bruce Willis sont comptées. Le titre de premier rôle masculin irait sans doute mieux à Giovanni Ribisi ("Basic", "60 secondes chrono"), le troisième larron de ce sympathique petit film policier. Car, en effet, "Dangereuse séduction" n’est pas mauvais ; cependant, on espérait mieux. Une campagne marketing déviante aurait-elle eu raison de ce film !?

Giovanni Ribisi

Le réalisateur new-yorkais James Foley nous emmène dans un intrigue plutôt convenue faisant la part belle à Internet, aux Chatroom’s ainsi qu’aux flirtes au bureau et aux commérages. "Dangereuse séduction" n’est heureusement pas totalement dépourvu d’intérêt. Durant la plus grande partie du film, le spectateur sera sans doute hanté par LA question : mais qui est le tueur ? Est-ce le golden boy infidèle, l’épouse jalouse, l’informaticien obsédé ou… ? Les thématiques basées sur la fascination de l’œil, sur le regard et le voyeurisme, sont intéressantes.

Halle Berry

Le final est assez surprenant et aurait pu agréablement clôturer le film… Seulement voilà, James Foley l’a mal négocié. On a l’impression que ce dernier s’emballe vers la fin de l’intrigue et assomme le spectateur sous une avalanche de révélations, le tout en une minute montre en main. C’est dommage ! Malgré ce petit jeu de massacre à la fin, ce long-métrage est agréable (sans plus) à suivre. Il ne devrait toutefois pas figurer en tête de la filmographie de Bruce Willis et de Halle Berry. Sympa… Sans plus !

►Pour visualiser la bande-annonce en version française, cliquez ici

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

halle berry hello halle berry ma beautiful américaine i'd like
come ha los angeles for te rencontrer to have an beautiful life love for always ya halle berry please
envoi the beautiful photo x men my address 27 cités
s't léger pérenchies 59840 france.

Écrit par : verwaerde geoffrey | 17/11/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.