30/03/2007

Une charmante virée en DVD...

Little Miss Sunshine

82273178227317822731782273178227321

Pour leur premier long-métrage, les réalisateurs Jonathan Dayton et Valérie Faris font mouche. "Little Miss Sunshine" nous convie à suivre l’aventure tragi-comique de la famille Hoover déterminée à voir leur fille, âgée d’à peine 7 ans, participer à un concours de beauté à l’autre bout des Etats-Unis. La route promet d’être longue…

Ce film nous plonge au cœur même d'une famille américaine savoureusement stéréotypée où les conflits parentaux flirtent avec le suicide, les fast-foods, le poulet frit et le Sprite. Mais rassurez-vous, "Little Miss Sunshine" ne glorifie pas le style de vie "obèse" à la sauce américaine. Non ! Jonathan Dayton et Valérie Faris filment, avec une certaine légèreté, cette "communauté" dont chaque membre aimerait, à sa façon, vivre le grand rêve made in USA. Malheureusement, les choses ne se passent pas très bien pour les Hoover...

Little Miss Sunshine

Richard (Greg Kinnear), le père de famille, négocie un juteux contrat sur une de ses inventions miteuses : "Parcours vers le succès en 9 étapes". De son côté, son épouse, Sheryl (Toni Collette), recueille son frère suicidaire, Frank (Steve Carell). Reste leurs enfants, la petite Olive (Abigail Breslin) et Dwayne (Paul Dano), un adolescent muet et rebel. N’oublions pas le grand-père de la famille, joué par Alan Arkin. Adepte des revues pornos et du langage cru, ce dernier goûte également depuis quelques temps aux "biens faits" de la cocaïne.

Little Miss Sunshine

"Little Miss Sunshine" dispose d’un solide casting auréolé par la présence de Greg Kinnear, Toni Collette et Steve Carell. Plus habitué aux comédies loufoques comme "40 ans, toujours puceau", ce dernier prouve ici qu’il sait aussi jouer dans un registre plus dramatique. Steve Carell est tout simplement époustouflant ! Greg Kinnear et Toni Collette jouent juste (comme à leur habitude). Reste l’extraordinaire prestation de Paul Dano, les conseils gratinés d’Alan Arkin et le sourire magique d’Abigail Breslin.

Little Miss Sunshine

Souvent doux-amer, "Little Miss Sunshine" bénéficie d’un final ahurissant et hautement vivifiant. Si vous pensiez que le cinéma américain se conjuguait uniquement avec scénarii bâclés et effets spéciaux écoeurant, "Little Miss Sunshine" vous montrera qu’il existe encore de belles histoires à raconter au pays de l’Oncle Sam.

La bande-annonce…

Un film congratulé

Little Miss Sunshine

"Little Miss Sunshine" a reçu quatre nominations aux Oscar 2007. Le scénariste Michael Arndt a reçu l’Oscar du meilleur scénario original. Les acteurs Alan Arkin & Abigail Breslin pouvaient espérer recevoir l’Oscar du meilleur second rôle. Ce fut chose faite pour Alan Arkin. Abigail Breslin n’a pas eu cet honneur encore qu’une nomination à 10 ans… Il faut le faire !

Little Miss Sunshine

"Little Miss Sunshine" est passé à côté de l’Oscar du meilleur film mais il a toutefois brillé dans d’autres festivals. Comme celui de Deauville où il a reçu le Grand prix du jury. Ce long-métrage a également été sacré Meilleur film étranger lors de la dernière cérémonie des César.

Little Miss Sunshine

Avant "Little Miss Sunshine", Greg Kinnear a figuré dans d’autres comédies également douces-amères et parfois déjantées. Il donnait récemment la réplique à Pierce Brosnan dans "The Matador". En 1999, il incarnait un super héro prétentieux et narcissique dans le cultissime "Mystery Men", aux côtés notamment de Ben Stiller. L’actrice australienne Toni Collette a récemment joué dans "In her Shoes" de Curtis Hanson. Elle tenait le rôle de Rose Feller, la sœur de Maggie, interprétée par Cameron Diaz.

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

Un des meilleurs film que j'ai vu récemment, et pas seulement parce qu'il y a un van VW dedans !
Bonne journée ! ;)

Écrit par : Nico | 31/03/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.