20/03/2007

j'ai vu SMOKIN'ACES

SmokinAces

82273178227317822731782273178227321

Après le film coup de poing "Narc", Joe Carnahan n’a pas perdu de sa superbe. Il réalise, avec "Smokin’Aces", un film, certes par moment loufoque, mais diablement efficace.

Buddy Israël est l’homme à abattre. Ces anciens amis de la Maffia de Las Vegas ont lancé un sacré contrat sur sa tête. Celui qui ramènera le cœur de Buddy, empochera une coquette somme. Une pléiade de tueurs vont se bousculer au portillon dans l'espoir de décrocher ce juteux contrat. On retrouve parmi ces flingueurs, la vénéneuse Alicia Keys qui joue Georgia Sykes. Ben Affleck, Peter Berg et Martin Henderson campent trois ex-flics qui aimeraient bien arrondir leur fin de mois. Il y a également, dans la catégorie tueurs fous à lier, le gang des Tremor, une bande de néo-nazis boostés aux expériences trash !

Alicia Keys
Le Diable s'habille en Prada

Vous l’aurez peut-être compris, "Smokin’Aces", dans la plus pure tradition des films de gangsters déjantés, expose des personnages et des situations, parfois stéréotypés et convenues mais bourrées d’adrénaline… Un spectacle musclé qui séduira les amateurs de "Reservoir Dogs" et de "True Romance".

Joe Carnahan & les Tremor
Les frères Tremor font une pause... Bonne idée !

"Smokin’Aces" offre heureusement plus qu’un simple enchaînement de scènes où la poudre des canons explose au visage des spectateurs. Le film de Joe Carnahan bénéficie d’un casting irréprochable où se côtoient de belles gueules de l’emplois comme Ben Affleck, Andy Garcia, Jeremy Piven ou encore Ray Liotta, l’une des stars des "Affranchis" de Martin Scorsese, qui jouait également dans le "Narc" du même Carnahan.

Ben Affleck
La cigarette tue

Andy Garcia & Ray Liotta

Parmi ce joli petit monde on ne peut nier que Ryan Reynolds se taille la plus belle part du lion. Reynolds insuffle à son personnage, Richard Messner, un agent du FBI intègre, une touche dramatique bienvenue. Cette prestation s’accompagne de plusieurs séquences plus humaines et réfléchies qui offrent du relief à ce "Smokin’Aces".

Ryan Reynolds
Ryan Reynolds au TOP

Si la bande-annonce du film s’amuse à exposer les nombreuses scènes de fusillades, ne vous y trompez pas. Ce long-métrage est plus qu’un simple divertissement bourru et primaire. Gratifié d’un final inattendu, "Smokin’Aces" se révèle être un spectacle copieux, dense et varié, merveilleusement mis en scène par Joe Carnahan.

SmokinAces
La cible... C'est lui !

SmokinAces

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.