15/02/2007

Kevin Costner vs. Demi Moore

Earl Brooks a tout pour être heureux. Il est un mari parfait, un père de famille modèle et un employé des plus performants. Toutefois, un peu à la manière d’un Dr. Jekyll et Mr. Hyde, Brooks souffre d’un dédoublement de personnalité. Lorsqu’il n’est pas le tendre et estimé Earl Brooks, il est un redoutable tueur en série. Qui pourra l’arrêter ? Peut-être l’agent Attwood ?


Et si on buvait à la santé de Kevin ?

Dans ce thriller psychologique signé Bruce A. Evans (le scénariste de "Starman" et de "Stand by Me"), Kevin Costner endosse un rôle assez inhabituel, celui d’un serial killer. On sait que l’acteur californien peut tout jouer. Super justicier ("Robin des Bois", "Bodyguard", "Wyatt Earp"), anti-héro au grand coeur ("Waterworld"), séducteur invétéré ("La Rumeur court…"), Costner a également participé à des films plus sombres et réalistes comme les excellents "J.F.K." et "Treize Jours". Il peut aussi, sans grande difficulté, jouer les crapules cyniques comme dans le décoiffant "Destination : Graceland" ou le troublant "Un Monde parfait" de Clint Eastwood. Après "Coast Guards", on ne peut que se réjouir du come-back (qu’on a longtemps cru) inespéré de cet acteur aux multiples facettes.

"Mr. Brooks" est d’autant plus alléchant que Kevin Costner se mesurera à un coriace adversaire, l’agent Attwood, joué par Demi Moore ! Précisons aussi que William Hurt ("Dark City", "Le Village", "A History of Violence") sera également de la partie. Malheureusement souvent cantonné à des seconds rôles, Hurt n’en demeure pas moins un brillant acteur. Vous vous souviendrez peut-être de l’extraordinaire film de Randa Haines, "Les Enfants du silence" (1987), où Hurt jouait un jeune professeur pour enfants sourds. Ce film, que je vous recommande vivement, est une des plus belles Odes à l’amour cinématographiques de ces dernières décennies.


William Hurt dans "A History of Violence"

Écrit par TOM dans NEWS | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.