16/11/2006

La SORCELLERIE made in USA

18685692star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grisestar_grise

Bienvenue à l’école privée d’Ipswich. Là-bas tous les étudiants sont beaux, riches, orgueilleux et intelligents. C’est vraiment la fête, quoi ! Et bien non… Pas tout à fait ! Quatre ados inséparables détiennent chacun des pouvoirs extraordinaires hérités de leurs ancêtres du 17e siècle : les sorciers d’Ipswich. Tout se passe assez bien pour eux jusqu’à l’arrivée de nouveaux étudiants, fraîchement promus au select Lycée Spenser. Si Caleb (Steven Strait), le meneur de nos quatre apprentis sorciers, tombe amoureux de Sarah (Laura Ramsey), il doit également vivre avec d’étranges cauchemars "lancés" par un sorcier… Mais lequel ? Après avoir pensé être envoûté par l’un de ses compagnons, Caleb se rend à l’évidence qu’un cinquième sorcier a débarqué sur le campus.

18671707

Après l’échec cuisant de son dernier film, "L’Exorcisme. Le commencement", le réalisateur Renny Harlin était attendu au tournant ! Heureusement, son "Pacte du sang" est des plus satisfaisants. On aurait pu craindre d’assister à un énième "nanar" sur des teenagers en mal de sensations fortes. Heureusement, Harlin sauve les meubles…

18656326

Certes, son "école fantastique" est entièrement peuplée de jeunes "Playmates" et d’ados bodybuilders (à croire que l’obésité américaine n’est qu’une légende ?). De plus, le scénario de J.S. Cardone est par moment (trop) téléphoné.

18656002

Toutefois, il y a du bon dans ce film, même parfois du très bon. Les effets spéciaux, quoiqu'un peu répétitifs, sont très sympathiques (génial les bagnoles indestructibles !). Les acteurs, sorte de top models pré-adultes, rendent correctement leurs répliques. Reste toute une mystique de la sorcellerie bien amenée et certaines scènes fantastiques impressionnantes et tendues. A ce propos, les spectateurs souffrant d’arachnophobie feraient mieux de s’abstenir.

18656323

L’un des seuls dons de ce "Pacte du sang" est de nous divertir. Ce n’est déjà pas mal pour la catégorie des films de sorcellerie qui n’est pas toujours à la fête !

La bande-annonce...

Un extrait...

gLe film de Renny Harlin est directement inspiré du comic book écrit par Aron Coleite et dessiné par Tone Rodriguez et Miguel Montenegro. Ces derniers se sont inspirés des véritables procès de sorcellerie survenus au 17e siècle dans l’Amérique coloniale. Le Massachusetts fut le théâtre d’une "petite" chasse aux sorcières. On se souviendra notamment des procès de Salem et du film "The Crucible" (1996) avec Winona Ryder et Daniel Day-Lewis. Ce long-métrage s’inspirait de la pièce d’Arthur Miller : "Les Sorcières de Salem", écrite en réponse à l’hystérie anti-communiste suscitée par la "Commission des activités anti-américaines" du sénateur McCarthy… Qui a dit que l’Histoire se répétait ?

J.S. Cardone, un homme à abattre ?

johnathonLe scénariste du "Pacte du Sang", J.S. Cardone est "marié" depuis plusieurs années aux séries de bas étage. Champion des suites à petit budget, Cardone a réalisé notamment "8 mm 2" (la suite du film de Nicolas Cage, sans Nicolas Cage), il a aussi scénarisé le cinquième "Nuclear Target", la suite de "J.F. partagerait appartement" et le troisième volet de "Sniper". Cardone serait-il le champion du recyclage bon marché ?

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

UN PETIT COM merci pour ton site, hyper complet et très sympa... je me régale à chaque fois
bon weekend

Écrit par : fa348560 | 17/11/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.