18/10/2006

Good Night and Good Luck

18460477star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grise

Depuis quelques années George Clooney montre qu’il est capable de jouer autre chose que les urgentistes ou les Batman timorés. L’acteur oscarisé pour "Syriana" a aussi du talent comme scénariste et réalisateur. Il le prouve dans le très bon "Good Night and Good Luck". Ce film s’intéresse à l’une des plus sombres histoires de l’Industrie du rêve hollywoodien...
Dans les années 50, le sénateur McCarthy se livra à une véritable chasse aux sorcières pour tenter de débusquer la pourriture communiste, notamment à Hollywood. Le présentateur vedette de la chaîne CBS, Edward R. Murrow (David Strathairn) proposa une série d’émissions des plus objectives pour montrer la folie du sénateur et ses méthodes d’investigation cruelles et complètement absurdes.

10

"Good Night and Good Luck" se présente comme un film "source" défendant l’une des valeurs les plus sacrées de l’humanité : le droit à la différence. Dans une Amérique gangrenée par la délation, l’oppression et des règles absurdes, George Clooney filme avec beaucoup de justesse une rébellion intellectuelle rigoureuse et prenante.

3

Servi pour un casting brillant, cette fable classique (dans le bon sens du terme) apparaît, au final, comme une œuvre essentielle pour la mémoire collective. Avec style et détermination, David Strathairn offre une prestation hallucinante et mérite "cent fois" la Coupe Volpi de la meilleure interprétation masculine (62e Mostra de Venise, 2005) qui lui a été attribuée pour ce film. N’oublions pas également Clooney, lui-même, Robert Downey Jr., Jeff Daniels ou encore Frank Langella ("Superman Returns") qui encadrent avec brio la performance de Strathairn.

29

Si vous craignez de voir un film pompeux et académique, outrepassez vos aprioris et découvrez une réplique cinglante aux malversations du pouvoir glorifiant la bêtise humaine !

La bande-annonce...

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.