14/10/2006

MUNICH, un thriller ingénieux

16mmstar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grise

Au lendemain des attentats de Munich (1972), Avner (Eric Bana) est convoqué par les dirigeants israéliens pour mener une mission clandestine visant à éliminer les organisateurs du massacre des athlètes juifs. Cible après cible, assassina après assassina, Avner et son équipe vont entrer dans une spirale infernale où la violence paraît tout contrôler.
Une nouvelle fois le cinéaste Steven Spielberg frappe fort ! On ne l’attendait vraiment pas dans ce genre de film. Il serait erroné de comparer "Munich" à "La Liste de Schindler". Cela reviendrait en quelque sorte à associer "E.T." à "La Guerre des Mondes". Dans ce sens, Munich n’est pas (simplement) un film documentaire racontant la prise d’otages des jeux olympiques de Munich. Spielberg, tout en se nourrissant de ces événements tragiques, construit un thriller politique inquiétant et diablement efficace. C’est de ce point de vue qu’il faut appréhender "Munich".

11mm

Reste la thématique délicate du conflit israélo-palestinien… Encore une fois, il serait dangereux d’interpréter les "codes" et les "allusions" potentiels émanant de ce film. Là n’est pas la question, selon moi. "Munich" est plutôt à prendre comme une critique ouverte de l’adage "Œil pour œil, dent pour dent". Spielberg revisite en effet la question ancestrale de la vengeance avec une rare intelligence.

9mm

En fin métronome, Steven Spielberg distille des sentiments primaires et puissants tout au long de cette fiction. Avner et ses hommes se lancent dans une croisade qu’ils pensent à priori juste et nécessaire. Leur mission d’exécuteurs va pourtant les mener vers le doute et au bord du gouffre !

4mm

Le directeur de la photographie, Janusz Kaminski, partenaire inséparable de Spielberg, procure à ce film une qualité esthétique somptueuse. N’oublions pas également les acteurs de "Munich". Eric Bana ("Hulk", "Troie") traduit à merveille les tensions tiraillant Avner, jeune papa donnant la vie, d’un côté, et assassin incertain de l’autre. Daniel Craig ("Casino Royale"), dans une prestation sobre et musclée, prouve qu’il a les épaules suffisamment larges pour interpréter les James Bond. L’inévitable Geoffrey Rush insuffle, avec son génie habituel, une dimension burlesque tout à fait hallucinante.

15mm

Avec "Munich", Spielberg prouve (une nouvelle fois) qu’il est l’un des plus grands réalisateurs hétéroclites du cinéma contemporain. Après avoir donné ses lettres de noblesse à l’Aventure, la Comédie, l’Horreur, le Fantastique et le Drame, il s’inscrit brillamment dans le Thriller !

La bande-annonce...

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.