13/09/2006

Des Serpents dans l’avion

18655597

star_jaunestar_jaunestar_grisestar_grisestar_grise

Après tout le battage médiatique qui a émaillé sa sortie, "Des Serpents dans l’avion" se révèle finalement un film mineur du réalisateur David R. Ellis. Celui-ci a déjà négocié, dans le passé, des sujets plus originaux menés avec plus d’inspiration. "Snakes on a Plane" reste une belle petite série B et ça s’arrête là. Pas besoin d’en faire tout un plat ! Iront voir ce film, les spectateurs qui ont envie de partager l’angoisse de 40 passagers enfermés avec 400 serpents venimeux dans un avion en plein vol. Les autres qui apprécient un Cinéma plus intelligent ou complexe, devront passer leur chemin.

18668100

Entre érotisme à "50 centimes" et morsures horrifiques de reptiles bariolés, "Des Serpents dans l’avion" a au moins le mérite de ressusciter un certain genre de film. Celui des années 80 où des filles à moitié nues tentaient d’échapper aux monstres fabriqués à l’aide d'adhésif et de papier mâché… Souvenir, souvenir ! Samuel L. Jackson fournit juste le minimum syndical et démontre qu’il n’a pas peur de prendre des risques. C’est téméraire ou stupide !? A vous de juger. "Deux étoiles" & ce sont mes derniers mots.

11pp

La bande annonce...

Même des films mineurs demandent un minimum de préparation. Il faut, par exemple, préparer les acteurs à affronter des serpents. Même si ceux-ci sont en réalité inoffensifs pour l’homme, ça fait toujours flipper ces bestioles !

18p

19p

20p

22p

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

hmm je crois que je rajouterais bien une étoile de plus...pq? et bien le film a quand même réussi le pari de mêler humour et peur avec une belle happy end malgré les lourdes catas au sein même de l'intrigue...Et pi l'idée de la trame est quand même bonne! (en espérant, comme tu m'as dit, que certains ne vont pas s'amuser à s'en inspirer :s ...)
moi j'aimais bien :) (clairement moins que je t'aime toi mais bon ;) )
gros gros bizouuuux

Écrit par : ton Amour | 14/09/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.