04/09/2006

Entre deux rives

2fgh

star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grisestar_grise

Deux vies, deux destins, deux individus apparemment assez différents vont se rencontrer et s’aimer à travers le temps, malgré les deux ans qui les séparent ! En 2004, Alex Burnham (Keanu Reeves), un jeune architecte brillant, dirige son premier gros chantier. Il connaît une relation tumultueuse avec son père, lui-même architecte de grande réputation. Alex vient à peine d’emménager dans la "maison sur le lac", un pavillon composé presque exclusivement de verre et bâti sur pilotis. Dès son arrivée dans cette maison particulière, il reçoit une lettre de Kate Forster (Sandra Bullock), l’ancienne propriétaire, qui a récemment quitté la "maison du lac"… Mais en 2006 ! La jeune femme vient d’être promue docteur dans un hôpital de Chicago. Elle a ainsi décidé de loger dans un appartement en centre ville. Perdue et désorientée, les week-ends venus, elle retourne à la campagne pour retrouver son ancienne propriété. Celle-ci est toujours inoccupée, pourtant Kate reçoit une lettre d’Alex l’informant qu’il a bien emménagé dans la maison... Une brèche dans le temps s’est ouverte à travers la boîte aux lettres de la maison du lac. Une passion nouvelle va, elle aussi, voir le jour entre Kate et Alex, même si deux années les séparent.

112325

Hormis cette idée originale d’amour naissant outre les barrières du temps et du rationnel, "Entre deux rives" ne dévoile rien d’innovent. Le réalisateur argentin Alejandro Agresti (photo ci-dessous) filme sur un ton assez classique et académique les deux stars Reeves et Bullock qui n’ont pas besoin de pousser leur talent pour paraître convaincants. "Entre deux rives" se laisse regarder sans déplaisir, excepté une petite sensation malsaine portant à croire qu’Agresti a eu toutes les peines du monde à étirer cette histoire pour arriver à tenir 1h40 !

7dfg

Keanu Reeves ne sait pas faire semblant d’éternuer ou de pleurer, mais à part ça, il nous offre une sympathique prestation. Sandra Bullock connaît comme sa poche ce genre de films "fleur bleue" et ça se voit. Vous passerez un bon moment avec ce film… Sauf si vous avez un problème avec la guimauve ou le sentimentalisme débordant ?!

23

La bande annonce...

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.