29/08/2006

DOMINO, quand Tony Scott voit double

Animation_dominostar_jaunestar_grisestar_grisestar_grisestar_grise

Ne tournons pas autour du pot. Tony Scott nous bombarde d’images subliminales et de séquences décousues pendant plus de 2 heures. On a tout simplement l’impression de voir un très très long clip vidéo "made in MTV". Par cet esthétique avant-gardiste qui fait mal aux yeux et au crâne, Scott gâche allégrement cette histoire qui ne sonnait pourtant pas trop mal. Domino est une fille paumée. Déboussolée depuis la mort de son père, elle se fait jeter de boulot en boulot avant de s’engager comme chasseur de prime, histoire de donner un bon coup de fouet à sa vie de zonarde.

Côté casting, les acteurs semblent avoir obtenu ce qu’ils cherchaient. Keira Knightley ("Pirates des Caraïbes, le secret du coffre maudit") casse son image de fille sage. Mickey Rourke, après un come-back remarqué dans "Sin City", exploite à merveille son image de baroudeur. Reste Tony Scott qui déçoit ! Que s’est-il passé ? Souffre-t-il d’un complexe d’infériorité face à son frère Ridley Scott ? Etait-il sous l’emprise d’hallucinogènes lors du montage du film ? Tout ce qu’on espère, c’est qu’il retrouve ses esprits pour son nouveau film, "Déjà Vu", bientôt sur nos écrans.

18431624

Écrit par TOM dans DVD / Blu-Ray | Lien permanent | Commentaires (0) | |

Les commentaires sont fermés.