12/07/2006

CARS

18605187star_jaunestar_jaunestar_jaunestar_jaunestar_grise

Allons directement au but : j’ai vraiment apprécié ce film d’animation réalisé par les studios Pixar à qui l’on doit entre autre "Les Indestructibles", "Le Monde de Némo", les "Toy Story" & Cie.

"Cars" commence fort (peut-être trop fort) : les moteurs vrombissent, les flashs crépitent, la sono balance sur la voix de Sheryl Crow, les couleurs chatoient dans tous les sens. S’écoule alors, à 200 km/h, la première partie du film présentant la voiture de course Flash McQueen : cette superbe (jeune) voiture, égoïste et méprisant les vieilles ferrailles, ne vise qu’à satisfaire son alter ego en remportant la prestigieuse Piston Cup. Vient ensuite, dans un second temps, le déclic’… Echouant dans une petite ville perdue dans le désert, notre champion fait la connaissance d’une charmante tribu à quatre roues. C’est en compagnie de celle-ci que Flash va apprendre ce qu’est l’amitié et va goûter au plaisir de l’Amour (d’une Porsche).

Ce film, basé sur une trame assez commune (on pense tout de suite à "Doc Hollywood", avec Michael J. Fox, où un jeune médecin en route pour faire de la chirurgie esthétique à Los Angeles échouait finalement dans un bled paumé & goûtait aux plaisirs simples de la vie campagnarde) en surprendra plus d’un. L’évolution du personnage centrale est magnifiquement rendue à l’écran. Ne visant que la victoire sur piste, Flash McQueen va apprendre que les lauriers se récoltent surtout dans les padoques, ou plus précisément dans les "petits coins de Paradis", loin des projecteurs de la Gloire éphémère.

Rythme, bande originale accrocheuse, "Cars" bénéficie aussi d’une cascade de clins d’oeil en tout genre. Les pilotes "en culotte courte" & les grands (enfants) fans de bolides y trouveront largement leur compte du début jusqu’à la fin ! Et les autres ? Ils seront sans doute charmés par ce flot d’imaginations (au plus haut point jouissif)… Citons par exemple, les tracteurs-vaches et les moissonneuses-taureaux, les VW Beetle transformées en insectes, les anciennes Fiat 500 qui rêvent de rencontrer une Ferraris, etc.

Qui aurait miser sur ce film pour nous ouvrir les yeux, pour nous faire découvrir le sens même de la Vie (sur quatre roues) : rien ne sert de courir si l’on ne sait pas ouvrir son cœur. Visuellement impeccable et accrocheur, "Cars" est un spectacle à ne surtout pas manquer.


18605188 18609992 18605191 18609988 18609987 18609994 18612620 18612621 18643580


Un petit conseil pour terminer. Ne ratez pas non plus le court-métrage qui passe juste avant le film. Il s’intitule "L’homme orchestre" et il est comme "Cars" : magnifique. Je ne vous en dis pas plus, je vous laisse la surprise. Bon(s) film(s) & que la route soit avec vous !


18458733 18604338 18609995 18609997 18643576 18643577


La Bande annonce...


Hosted by Putfile.com

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

aucun
Juste pour faire connaissance, car il me semble àvoir votre façon d'écire, que vous devez en plus d'être un super fana de cinoche, quelque peu du "métier" aussi. Je me trompe??
EN tous cas, bravo, le jour où je maitriserai les bandes annonces, j'aurais fait un grand pas....Hélas, c'est du chinois pour moi.
N'empêche votre site est superbe, mais j'aime le mien aussi, malgré qu'il soit moins interactif. QU'en pensez-vous...??
Cordialement.
Mich.

Écrit par : mich | 12/07/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.