18/05/2006

V pour Vendetta

18459091

star_jaune6star_jaune6star_jaune6star_jaune6star_jaune6

Londres, au 21ème siècle... Une nuit, alors que deux "gardiens de l'ordre" s'apprêtaient à la violer, dans une rue déserte, Evey Hannond (Natalie Portman), jeune femme apparemment sans histoire, voit surgir son sauveur : un homme masqué. Ce mystérieux individu, se faisant appelé "V" (Hugo Weaving), décide de sortir de l’ombre pour mener une révolution contre le dictateur qui sévit sur l’Angleterre. Sous son aspect de film de super héro, "V pour Vendetta" va plus loin que les autres adaptations de Comics ! Ce long métrage nous emmène dans un futur proche où la population a remis le pouvoir (et sa chère liberté) entre les mains d’un sombre personnage : Sutler (interprété par John Hurt). Celui-ci a instauré un véritable régime d’extrême droite. Tous étrangers, homosexuels ou personnes récalcitrantes au Régime dictatorial de Sutler sont immédiatement transférés dans des prisons où ils servent de cobayes à des expériences insensées et inhumaines. Un homme réussi toutefois à échapper à ces traitements. Profondément défiguré lors de son évasion, V mettra tout en œuvre pour se venger et anéantir ce régime de haine et de sauvagerie.

Ce film, écrit par les frères Wachowski (les pères de la trilogie "Matrix") m’a laissé sans voix ! Outre des acteurs brillants, une mise en scène efficace et rythmée à souhait, on retiendra surtout la thématique centrale du film : la vengeance d’une victime d’un régime dictatorial. Ce sujet est en effet intensément mis en image par James McTeigue, le premier assistant réalisateur de "Star Wars 2" et de la trilogie "Matrix".

Il y a tout d’abord l’ennemi : une forme de régime hitlérien propulsé à notre époque. Il est troublant de constater que certaines attitudes, certaines réflexions émises par ce parti politique fictif s’apparente à des idées développées par certains membres du monde politique actuel. On est effrayé de voir, dans ce film, certaines restrictions émises par le pouvoir en place. Et… Ensuite… Quand on y réfléchit, on constate que certaines mesures ou discours politiques tentent aujourd’hui de nous amener vers cette voie.

Il y a après le héro. Attention, détrompez-vous : ce film n’est nullement manichéen. "V" n’est pas non plus très net ! Torturé, souffrant dans sa chaire meurtrie, il ne lui reste que très peu d’humanité. Un seul désir l’anime : la vengeance. Il y arrivera par tous les moyens ! Même si pour cela, il doit faire le Mal…

Un vent de liberté, une envie de vie & surtout une grande humanité gagne le spectateur au moment du final ! Le cinéma nous incite parfois à réfléchir sur les atrocités du monde moderne. Certains films, comme celui-ci, vont plus loin : ils nous donnent la force de nous opposer et de combattre les abominations de l’extrémisme. Un film à voir de tout urgence, à diffuser dans les écoles, à montrer à la jeunesse,… La Révolution est en marche !

184798781 186030711

18479884 18479887

18479885

Pour visionner la bande annonce, cliquez ci-dessous...

Écrit par TOM dans CINEMA | Lien permanent | Commentaires (1) | |

Commentaires

V Les frères Wachovski ont bien travaillé et hugo Weaving est magistrale

Écrit par : Arnaud | 21/06/2006

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.